Posts Tagged ‘police’

Barbarie préfectoralo-policière à la ZAD de Kolbsheim (Strasbourg)

septembre 15, 2018

par Le Partageux

Gaspard Glanz a filmé l’évacuation barbare de la Zad de Kolbsheim (Strasbourg). Gazage et matraquage sont les mamelles du flicage.

La suite sur : https://yetiblog.org/barbarie-prefectoralo-policiere-a-la-zad-de-kolbsheim-strasbourg/

Publicités

« Démocratie » dans la France macronienne

septembre 11, 2018

Ce lundi 10 septembre, les députés du parti majoritaire faisaient leur rentrée à Tours. Les manifestant-es qui souhaitaient protester contre leurs politiques ont été tenus à bonne distance grâce à un déploiement policier extraordinaire.

La suite sur : https://larotative.info/rentree-parlementaire-d-en-marche-2900.html

A quand le premier mort ?

septembre 11, 2018

Les policiers avec taser doivent également se munir d’un défibrillateur : https://www.levif.be/actualite/belgique/les-policiers-avec-taser-doivent-egalement-se-munir-d-un-defibrillateur/article-normal-889135.html

La Parisienne Libérée : «L’injustice d’Altsasu»

septembre 10, 2018

Belgique : 22 septembre 1998, la mort de Sémira Adamu

septembre 7, 2018

22 septembre 1998. La gendarmerie se rend au centre fermé 127 bis de Zaventem, pour procéder à des expulsions de personnes qui n’ont pas obtenu l’asile. Parmi elle, une certaine Sémira Adamu. Une nigériane de 30 ans. Son visage n’est pas, n’est plus inconnu du grand public, car Sémira Adamu a témoigné de ses conditions de détention. Elle a aussi expliqué à des militants du collectif contre les expulsions pourquoi elle ne voulait pas rentrer au Nigéria. Son témoignage vient alors d’être diffusé par la RTBF…

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_un-jour-dans-l-info-la-mort-de-semira-adamu?id=9994932

« L’étouffement, validé par le Ministère » !!!!

https://www.semiraadamu2018.be/programme/

Saccage

août 21, 2018

Lundi, veille de la fête musulmane de l’ Eid al-Adha, la police israélienne s’est ruée sur les fermiers qui viennent vendre leur récolte de fruits à Jérusalem et les ont détruits. : http://europalestine.com/spip.php?article14591

Une raison de plus pour ne pas acheter les fruits qu’Israël exporte en France via MEHADRIN, »

En France et ailleurs.

Réaction de « citoyen »

juillet 31, 2018

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38632

Derrière l’affaire Benalla, la banalisation de la violence policière

juillet 25, 2018

par Hervé Kempf

L’affaire Benalla révèle que M. Macron n’est plus invincible. Elle dévoile aussi la tentative de créer une police privée, dans une logique néolibérale extrémiste. Mais l’angle mort du scandale reste la banalisation de la violence policière : le tabassage aurait été admis… s’il avait été le fait d’un policier.

La suite sur : https://reporterre.net/Derriere-l-affaire-Benalla-la-banalisation-de-la-violence-policiere

Violences sexuelles : UNE VOLONTE DE NE PAS CONDAMNER

juillet 24, 2018

INTERVIEW DE LA DRE. MURIEL SALMONA Par Francine Sporenda

La docteure Muriel Salmona, psychiatre psychothérapeute spécialisée dans la prise en charge des victimes de violences, est également chercheuse et formatrice en psychotraumatologie et Présidente de l’association « Mémoire traumatique et victimologie». Elle est l’auteure de « Le livre noir des violences sexuelles », « Violences sexuelles, les 40 questions-réponses incontournables », « Violences conjugales et famille », « Châtiments corporels et violences éducatives. Pourquoi il faut les interdire en 20 questions-réponses » et de nombreux articles sur les violences intra-familiales, conjugales et sexuelles et la protection et la prise en charge des victimes. Elle a lancé avec son association la campagne « Stop au déni » pour lutter contre la « culture du viol » et l’abandon dans lequel sont laissées les victimes de violences.

La suite sur : https://revolutionfeministe.wordpress.com/2018/04/22/violences-sexuelles-une-volonte-de-ne-pas-condamner/

Benalla et l’arc d’extrême-droite

juillet 24, 2018

par Frédéric Lordon

L’affaire Benalla, c’est la police qui en parle le mieux. « Nous avons le sentiment que d’une affaire Benalla, on est en train de faire une affaire de police (1) », déclare un syndicaliste policier. Précisément. Et d’ajouter dans un éclair de lucidité dévastatrice : « Ce n’est pas ça la police. Il a ruiné notre image. » Bien sûr, avant d’être dévastatrice, cette lucidité est paradoxale puisqu’elle prend la forme retournée de la dénégation, ce tour du psychisme qui fait dire la vérité mais en énonçant le contraire de la vérité. En lieu et place de « ça n’est pas ça la police » et « il a ruiné notre image », le lecteur attentif aura évidemment rectifié de lui-même pour entendre « la police, c’est tout à fait ça (si ça n’est pas bien pire) » et « il a mis en pleine lumière ce que nous sommes ».

La suite sur : https://blog.mondediplo.net/benalla-et-l-arc-d-extreme-droite

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article160145