Posts Tagged ‘politique’

Comment je vois les choses

novembre 17, 2017

par Paul

Où il est question du monde, d’un anniversaire de blog et de bien d’autres sujets…

La suite sur : http://www.lafeuillecharbinoise.com/?p=13069

Publicités

« L’UE souffre d’un déficit de démocratie comme un astronaute sur la Lune souffre d’un déficit d’oxygène » – L’analyse de l’économiste F. Farah

novembre 13, 2017

par Vincent Ortiz

Il n’est décidément pas facile de critiquer l’Union Européenne ! Que ce soit dans la sphère politique ou médiatique, dans le monde universitaire ou intellectuel, le bébé de Jean Monnet jouit d’un prestige qui le rend quasiment inattaquable. Refuser de l’encenser, c’est se rendre coupable de blasphème. Tout eurocritique, aussi modéré soit-il, se voit menacer d’excommunication. Dans ces conditions le nouveau livre de l’économiste Frédéric Farah « Europe : la grande liquidation démocratique« est plus que bienvenu tant il tranche avec le conformisme grisonnant qui domine dans la sphère médiatique. Il y soutient la thèse selon laquelle l’Union Européenne, loin d’être une organisation démocratique, est devenu un pouvoir oligarchique à l’abri de tout contrôle populaire. L’Europe se serait-elle donc faite « suivant une méthode que l’on peut qualifier de despotisme éclairé » pour reprendre les termes du « père de l’euro » Tommaso Padoa-Schioppa ? Compte-rendu.

La suite sur : http://lvsl.fr/l-ue-souffre-dun-deficit-de-democratie

6 mois avec Macron : le décompte des milliards pour les uns et des larmes pour les autres

novembre 9, 2017

Voilà 6 mois, il était le chéri de la ménagère de moins de 50 ans, la favori du startuppeur de moins de 25 ans, le chouchou des retraités, l’adulé des classes moyennes aisés, le favori de certains électeurs de gauche qui ont perdu le PS en route, le second préféré des plus riches derrière Fillon, il était le sauveur, celui qui allait allier la gauche et la droite sur son nom.

La suite sur : http://www.perdre-la-raison.com/2017/11/6-mois-avec-macron-le-bilan.html

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36114

Cédric Herrou : les cris d’hommes armés contre des ombres en sandale

novembre 2, 2017

Il est minuit, Tchen le gros chien noir aboie, les oies criaillent.
Les animaux comme les Hommes sont apeurés par les cris d’hommes armés.
Ils coursent et interpellent d’autres Hommes munis de simples sandales de plastique.
Des lampes puissantes transpercent violemment le silence de la nuit.
Les Hommes en sandales sont arrêtés, bloqués par un ravin trop abrupte pour sauter.

Pour identifier les proies pas besoin de regarder leurs pieds, leur visage suffit.
La noirceur de leur peau les rend coupables.
Pourtant ailleurs dans d’autres villes personne ne les regarde.
Ils sont noirs et discrets comme des ombres.
Qui regarde les ombres ? Personne.
Dans la Roya on les traque.
Les ombres ont fait de la Roya un État assiégé par des hommes armés.
Ils sont là pour elles, contre elles.
Ici dans la Roya chaque noir est arrêté, contrôlé, tutoyé.
Les ombres sont devenues des choses, des choses à évacuer.
Ici le droit ne s’applique pas aux ombres.

La suite sur : https://yetiblog.org/cris-hommes-armes/

http://lacanardesauvage.free.fr/spip.php?breve212

Les risques d’une fiscalisation de la solidarité

octobre 28, 2017

par Christian De Brie

Produits de la civilisation industrielle, aboutissement de compromis historiques entre classes et groupes sociaux, difficilement élaborés au cours des décennies selon l’évolution des rapports de forces spécifiques à chaque société nationale, les systèmes de protection et de sécurité sociale des pays occidentaux, en particulier européens, sont aujourd’hui remis en cause.

La suite sur : https://www.monde-diplomatique.fr/1991/01/BRIE/43182

Talon de fer

octobre 27, 2017

par Yann Fiévet

Les amateurs de bonne littérature qui délaissent les histoires à l’eau de rose pour leur préférer celles permettant d’entrevoir l’essentiel du monde qui les entoure auront reconnu d’emblée le titre du fameux livre de Jack London publié en 1907. À préférer le rose du monde on a tendance à ne voir le célèbre écrivain américain que comme l’auteur de « Croc blanc » ou de « L’appel de la forêt ». De fameux livres que certes petits et grands doivent continuer d’admirer en ces temps où l’homme ravage la nature comme jamais. Pourtant, London a aussi dépeint le noir du monde. Avec « Talon de fer » il est même prémonitoire. Il y perçoit ce à quoi va conduire l’écrasante domination du capital sur le travail. Voilà bien un roman que le capitalisme aujourd’hui mondialisé honore au centuple par sa prétention à vouloir transformer en marchandise la moindre parcelle des sociétés humaines.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36015

11 propositions du PTB pour un vrai renouveau politique

octobre 26, 2017

Une vraie détermination est nécessaire face à la frilosité des partis traditionnels et leurs tentatives d’enfumage. Voici les mesures que propose le PTB, des mesures fortes et ciblées attaquant de front la culture de la cupidité du monde politique.
Suite aux scandales KazakhGate, Publifin, Telenet, etc., les partis traditionnels semblent miser sur l’amenuisement de l’émotion et de la vigilance populaires pour restreindre sérieusement les réformes nécessaires.
Les partis de la majorité fédérale s’opposent déjà tous à la transparence sur le montant des mandats privés des hommes et femmes politiques (probablement suite à un accord interne).
On constate également des manœuvres de diversion consistant à étendre au maximum le champ du renouveau politique afin de « noyer le poisson ».
Pour le PTB, il faut des mesures fortes et ciblées attaquant de front la culture de la cupidité du monde politique, en agissant essentiellement selon trois axes : la transparence des rémunérations et patrimoines, la réduction des revenus du monde politique et l’évitement des conflits d’intérêts.

La suite sur : http://www.ilfauttuertina.net/solutions/actualites-11_propositions_du_ptb_pour_un_vrai_renouveau_politique-305-999-305-2066-fr.html

La migration n’est pas une crise

octobre 21, 2017

Aujourd’hui, en Europe, les migrants sont perçus comme un problème. La solution en vogue, c’est de fermer les frontières.

Pas moins de 585 kilomètres de murs anti-migrants ont été construits en Europe depuis la chute du mur de Berlin …

L’Europe-forteresse cherche même à repousser au loin ses murailles. Elle négocie des accords avec des pays partenaires pour les amener à garder les réfugiés chez eux.

La suite sur : https://www.cncd.be/La-migration-n-est-pas-une-crise

« Murs Murs » : https://www.cncd.be/1080-murs-murs-tout-public

« M. Michel, vous vivez sur une autre planète : là où vous parlez de prospérité, les gens vivent la précarité »

octobre 11, 2017

« Charles Michel doit vivre sur une autre planète. Là où il voit avancer la prospérité, les gens vivent toujours plus de précarité. » Voilà comment le député fédéral et porte-parole du PTB Raoul Hedebouw a réagi après le discours du Premier ministre Charles Michel ce mardi 10 octobre à la Chambre.

La suite sur : http://ptb.be/articles/m-michel-vous-vivez-sur-une-autre-planete-la-ou-vous-parlez-de-prosperite-les-gens-vivent

Et : http://www.levif.be/actualite/belgique/politique-generale-l-opposition-brocarde-un-discours-sans-souffle-et-deconnecte-des-realites/article-normal-736557.html

Lire aussi : http://ptb.be/articles/journee-de-reaction-la-pointe-visible-d-un-mecontentement-plus-profond

« On est en droit de se demander si l’on ne nous prend pas pour des imbéciles, ce qui est évidemment le cas ; le Peuple se faisant avoir chaque fois. »

octobre 3, 2017

par Patrick Mignard

Tous les pouvoirs, tous, sans exception, ont eu peur, et auront peur de la rue. Très utile à flatter, intoxiquer, manipuler pour prendre le pouvoir, elle est immédiatement à surveiller une fois le pouvoir pris. « Le pouvoir n’est pas dans la rue ». Ce leitmotiv de tous les pouvoirs résume bien la rupture qui, fondamentalement, existe entre le pouvoir et la société civile.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35798