Posts Tagged ‘pollution’

Black Friday : les chiffres d’un désastre écologique

novembre 26, 2022

Par Anna Sardin

La période entourant Black Friday entraîne un pic de consommation au coût écologique colossal. État des lieux chiffré d’un vendredi noir pour la planète.

La suite sur : https://reporterre.net/Lors-du-Black-Friday-2-5-millions-de-colis-livres-chaque-jour-dans-Paris

Friperie du monde, le Ghana croule sous nos vêtements

novembre 25, 2022

Par Laury-Anne Cholez et NoMan Cadoret

Beaucoup des vêtements donnés en bennes sont inutilisables, faute de qualité. Ils finissent souvent en Afrique, notamment au Ghana. Une pollution dénoncée par des Ghanéens, réunis à Paris.

La suite sur : https://reporterre.net/Friperie-du-monde-le-Ghana-croule-sous-nos-vetements

La face cachée des écrans : le coût de la matière

novembre 19, 2022

Par Thierry Scohier

Surfer (rapidement) sur le web dépend de milliers de kilomètres de câbles qui tapissent les fonds océaniques et maritimes de la planète. 70 kg (!) de matières premières sont nécessaires pour produire… un smartphone. Les exemples ne manquent malheureusement pas pour (dé)montrer la (sur)consommation énergétique qu’impliquent nos vies (hyper)connectées.

La suite sur : https://www.revuepolitique.be/la-face-cachee-des-ecrans-le-cout-de-la-matiere/

VOITURES ÉLECTRIQUES : On fonce droit dans le mur !

novembre 18, 2022
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pesticides et lobbies : la faim brandie pour éviter la fin ?

novembre 18, 2022

En cette fin d’année, en arrière-plan des sujets brûlants comme l’inflation, le climat ou la guerre en Ukraine, se joue une question récurrente : celle de l’usage des pesticides. Elle touche à l’alimentation, la santé, l’agriculture et l’environnement. Alors qu’il est question de légiférer ou de restreindre l’usage des pesticides, les lobbies de l’agriculture industrielle brandissent la nécessité de « nourrir le monde » et agitent le spectre de la « famine dans les pays les plus sensibles ». Nous ne sommes pas dupes. Leur objectif est clair : profiter des crises pour faire reculer le peu de contrainte existante, maintenir un statu quo qui leur est bénéfique, quitte à saborder la barque dans laquelle nous sommes tous. 

La suite sur : https://www.foodwatch.org/fr/actualites/2022/pesticides-et-lobbies-la-faim-brandie-pour-eviter-la-fin-alimentation-foodwatch/?utm_source=newsletter-pesticides-novembre-22&utm_medium=email

Si j’étais riche

novembre 16, 2022

125 milliardaires émettent autant de CO2 que toute la France rien qu’avec leur portefeuille.

Qui ici souffre de culpabilité écologique ? Qui ici s’en veut lorsque le trajet en train est trop cher ou trop long et finit pas acheter un billet d’avion ? Qui ici en a gros sur la conscience de faire un tour dans une grande surface pas très éthique parce que le temps manquait de faire les courses ?

Le dernier rapport d’Oxfam apportera au choix un peu de perspective ou encore plus de désillusion. Votre minute en moins sous la douche, vos trajets à vélo et vos courses en vrac n’ont aucun poids face aux portefeuilles des milliardaires.

« Les investissements de seulement 125 milliardaires émettent 393 millions de tonnes de CO2 par an, soit autant que les émissions territoriales françaises », pointe en effet le rapport. On ne parle ici même pas de leur train de vie ou de leurs éventuels trajets en jet privé. Plusieurs études ont déjà montré que, contrairement à la moyenne de la population, les investissements des personnes les plus riches du monde sont responsables de 70% de leurs émissions. Et selon l’étude, les milliardaires sont particulièrement friand·e·s d’investissements dans les industries polluantes comme l’énergie ou le ciment. Ils et elles détiennent en moyenne 14% de leurs investissements dans ce type d’entreprise, c’est deux fois plus que la moyenne des 500 entreprises de l’indice boursier Standard and Poor.

« Les émissions liées au mode de vie ostentatoire des milliardaires (yacht, jet privés, etc.) sont socialement inacceptables, mais ce n’est que la face visible de l’iceberg. En plus, les milliardaires investissent dans des industries particulièrement polluantes. Lorsqu’on s’intéresse à l’impact de leur patrimoine financier alors on change de dimension : leurs émissions sont un million de fois plus élevées qu’un individu moyen », regrette amèrement l’étude. Pire encore, sur les 125 milliardaires étudié·e·s, un seul avait des investissements dans une entreprise d’énergies renouvelables.

En tant que particulier, on sait que transférer ses avoirs vers des projets durables a bien plus d’impact sur son empreinte carbone que des cumuler tous les gestes écoresponsables. Imaginez l’effet d’un portefeuille qui dépasse le milliard d’euros.

« Les conséquences des changements climatiques reposent sur les plus vulnérables, alors que tout en haut ce sont les plus riches qui alimentent la crise climatique. Nous avons besoin que les milliardaires fixent le problème du dérèglement climatique, et non qu’ils·elles l’alimentent. »

Source : Financité

Et : https://www.oxfamfrance.org/wp-content/uploads/2022/11/bn-carbon-billlionaires-071122-fr_EMBARGOED.pdf

Utilisez les profits énormes de l’industrie du tabac pour la santé de la population

novembre 16, 2022

Une carte blanche de Suzanne Gabriels, experte en prévention du tabagisme à la Fondation contre le Cancer ; Pierre Bizel, Observatoire de la Santé du Hainaut ; Danielle Van Kalmthout, Alliance pour une Société sans Tabac ; Céline Corman, Service d’Etude et de Prévention du Tabagisme.

En ces temps d’austérité et d’inflation, alors que les familles, les entreprises et les gouvernements croulent sous les dépenses, nous plaidons en faveur d’une contribution des producteurs de tabac aux dommages qu’ils causent.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/2022/11/16/utilisez-les-profits-enormes-de-lindustrie-du-tabac-pour-la-sante-de-la-population-RUJV5QJDUVHVLA2BB6L3OJPI7E/

Qui va encore cracher au bassinet ? Le citoyen

novembre 8, 2022

«  »La clé sera le montant de l’aide publique qui sera consentie » pour aider les industriels, souligne Vincent Charlet, économiste à la Fabrique de l’Industrie. »

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/2022/11/08/climat-les-industriels-emetteurs-de-gaz-a-effet-de-serre-recus-a-lelysee-XHEZHSIYFRCN5GQDFQL2J3PDQQ/

Des députés de tous les partis demandent ensemble un moratoire sur l’exploitation des fonds marins

octobre 26, 2022

Non à l’exploitation minière des fonds marins : ce 26 octobre, parlementaires et organisations de la société civile [1] exhortent le gouvernement français à se positionner en faveur d’un moratoire. D’une durée minimale de dix ans, ce moratoire doit être tenu « jusqu’à ce qu’il ait été démontré, grâce à des études scientifiques indépendantes, que cette activité extractive n’engendre aucune perturbation sur les écosystèmes marins ni aucune perte de biodiversité marine », estiment les ONG.

La suite sur : https://reporterre.net/Des-deputes-de-tous-les-partis-demandent-ensemble-un-moratoire-sur-l-exploitation-des

Pourquoi le PDG de Total mérite vraiment ses 6 millions d’euros !

octobre 20, 2022

Rire ou pleurer ? https://reporterre.net/A-Toulouse-TotalEnergies-propose-une-formation-sur-l-ecologie