Posts Tagged ‘prévention’

Les autorités ont-elles agi trop tard ? 25 alertes de risque d’inondations avaient été émises

juillet 22, 2021

Après les intempéries, beaucoup s’interrogent sur la réaction tardive des autorités, qui n’ont pas su anticiper les crues.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/societe/2021/07/22/les-autorites-ont-elles-agi-trop-tard-25-alertes-de-risque-dinondations-avaient-ete-emises-XDTJW2GJYREDLCLS3XNOZHM2G4/

« Le ministre-président wallon Elio Di Rupo a promis qu’une enquête sera menée, mais ne précise pas quand. » et pourtant : https://www.ptb.be/pas_de_commission_inondations_au_parlement_wallon_pourquoi_refuser_d_apporter_des_r_ponses_aux_questions_des_citoyens

Mise à jour : https://www.lalibre.be/belgique/societe/2021/07/23/intemperies-seules-quatre-des-25-notifications-efas-recues-par-le-spw-concernaient-la-wallonie-3EFP6WIBBBAUTMMSSCDJW7LBRM/

Inondations : Di Ruppo s’oppose à une commission d’enquête parlementaire : https://www.levif.be/actualite/belgique/inondations-di-rupo-s-oppose-a-la-creation-d-une-commission-d-enquete/article-normal-1453097.html

Médecine pour le Peuple fête ses 50 ans

février 23, 2021

« Aujourd’hui, vous célébrons un demi-siècle de lutte, avec les patients, pour construire une société en bonne santé, explique Janneke Ronse, présidente de Médecine pour le Peuple et infirmière. 50 ans que des patients peuvent se rendre chez le généraliste sans argent. 50 ans que nous joignons l’acte à la parole. Nous en sommes incroyablement fiers. » Pour marquer le coup, le réseau de maisons médicales organise diverses activités et un meeting en ligne le 18 avril à 11 heures.

La suite sur : https://www.ptb.be/m_decine_pour_le_peuple_f_te_ses_50_ans

Guerre et paix avec la nature: comment apprendre à vivre avec le(s) virus

août 6, 2020

par Patrick Dupriez Président d’Etopia, Centre d’animation et de recherche en écologie politique

Première ou deuxième vague, discours alarmistes ou rassurants, crise sanitaire, enjeux sociaux, économique, démocratiques… voici 5 mois qu’un virus bouleverse nos vies et se trouve au centre de toutes les préoccupations et angoisses. Il m’apparaît pourtant proprement ahurissant qu’au-delà de la volonté légitime de ralentir la propagation du coronavirus, une approche globale de la santé, individuelle et collective, soit à ce point oubliée des stratégies politiques. La promotion de la santé est l’oubliée de cette crise. Alors que ses objectifs, ressources et méthodes recèlent les solutions les plus fondamentales pour en sortir, les acteurs du secteur n’ont pratiquement pas été sollicité.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/guerre-et-paix-avec-la-nature-comment-apprendre-a-vivre-avec-le-s-virus-carte-blanche/article-opinion-1317633.html

Face au coronavirus, le système de santé le plus efficace est celui qui mise sur la prévention

avril 23, 2020

par Valentin Dumont

La prévention doit être un aspect central de notre réponse sanitaire à la pandémie de coronavirus, tant pour enrayer la propagation du virus, que pour faire face aux conséquences sociales de la crise. Si de nombreux pays ne sont pas à la hauteur, c’est principalement la conséquence de l’organisation des soins de santé. Cela démontre l’importance d’un système de soins de santé public fort.

La suite sur : https://www.ptb.be/face_au_coronavirus_le_syst_me_de_sant_le_plus_efficace_est_celui_qui_mise_sur_la_pr_ventio

Le PTB propose de créer une maison médicale dans chaque quartier

septembre 26, 2018

« Tout le monde devrait avoir le droit de consulter son médecin généraliste sans argent », explique Sofie Merckx, médecin généraliste et tête de liste pour le PTB à Charleroi.

Pour celle qui est également la spécialiste santé du parti de gauche, « il est inacceptable qu’en 2018, des personnes soient obligées de reporter des soins de santé pour des raisons financières. Et, pour cela, des maisons médicales au forfait, où les soins de première ligne sont, gratuits sont indispensables dans chaque commune et dans chaque quartier des grandes villes du pays. »

La suite sur : https://ptb.be/articles/le-ptb-propose-de-creer-une-maison-medicale-dans-chaque-quartier

Le PTB répond au cdH : l’amiante et les particules fines sont des questions de santé, mais aussi politiques

février 8, 2017

par Maxime Liradelfo

Ce 7 février, dans la presse, le cdH s’en prend au docteur du peuple Johan Vandepaer, également conseiller communal PTB à Herstal : celui-ci prône la distribution d’iode à la population pour se prémunir en cas d’accident nucléaire, reproche le cdH. Pire : il dénonce la présence d’amiante dans les bâtiments. Autant de questions qui touchent à la santé des citoyens et qui dépendent de décisions politiques. Quel est donc le problème ?

La suite sur : http://ptb.be/articles/le-ptb-repond-au-cdh-l-amiante-et-les-particules-fines-sont-des-questions-de-sante-mais

Santé au travail : On achève bien les prolos

octobre 29, 2015

par Matthieu Amiesh 

Annie Thébaud-Mony, sociologue de la santé, avait (un peu) fait parler d’elle au cœur de l’été 2012, en refusant avec fermeté la Légion d’honneur dont voulait la décorer la ministre Verte Cécile Duflot. Elle avait fait savoir que la seule récompense souhaitable pour ses travaux serait un changement complet d’orientation des politiques publiques, dans le sens de la prévention du cancer.

La suite sur : http://cqfd-journal.org/Sante-au-travail-On-acheve-bien

Supprimer la prévention pour faire des économies dans les soins de santé !!!!

septembre 17, 2014

Marisol Touraine Ministre des Affaires Sociales et de la Santé l’avait affirmé avec cynisme le 24 avril dernier , répondant à une interview des Échos : « la santé sera mise à contribution à hauteur de 10 milliards d’euros d’économies dans le cadre du Pacte de responsabilité ». Ces restrictions budgétaires affectent la sécurité sociale, les hôpitaux, mais concerne également la prévention.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article26806

Maladies neurodégénératives : « rien n’est fait pour enrayer la pandémie »

décembre 12, 2013

C’est un livre uppercut, dérangeant. Et qui assène des vérités que bien peu veulent entendre. Dans Menaces sur nos neurones (Actes Sud, 2011), Marie Grosman et Roger Lenglet1 dissèquent au scalpel l’affolant développement des maladies neurologiques en France. Au premier rang de celles-ci, la maladie d’Alzheimer – 800 000 à 1 million de Français en souffrent déjà, 225 000 nouveaux cas sont recensés chaque année –, mais aussi la maladie de Parkinson, l’autisme, la sclérose en plaques, etc. Là où pouvoirs publics et instances médicales officielles s’entendent pour ne parler que de traitements, les auteurs de Menaces sur nos neurones mettent à jour les causes de cette explosion et les raisons de la paralysie de la prévention.

La suite à lire sur : http://gaetanpelletier.wordpress.com/2013/12/11/maladies-neurodegeneratives-rien-nest-fait-pour-enrayer-la-pandemie/

« J’y pense et puis j’oublie. »

septembre 3, 2013

Jacques Dutronc disait vrai dans cette chanson, on y pense et puis on oublie… c’est la vie, c’est la vie…

Pourtant des héroïques anonymes luttent pour la vie en ce moment même, afin de ne pas dévisser du nombril, une guerre interne contre une minuscule cellule cancéreuse qui se la joue façon PacMan, croquant les cellules saines et ce « Moi, personnellement, je pense que je suis… »
Et moi, et moi, et moi, J’y pense et puis j’oublie, c’est la vie, c’est la vie…

La suite à lire sur : http://ntmymtoxic.wordpress.com/2013/08/15/jacques-dutronc-700-millions-de-cancereuxeuses-jy-pense-et-puis-joublie-cest-la-vie-cest-la-vie/

Lu dans Silence n°415 – septembre 2013 :

Cancer. Les associations ne font pas de prévention.

Dans une lettre ouverte aux associations de lutte contre le cancer, Alain lipietz explique pourquoi il cesse de leur donner de l’argent.

« Dans les recherches que vous financez avec nos dons, la prévention n’a aucune place », estime-t-il.
« Votre passivité face aux expériences de Gilles-Eric Séralini m’a choqué. Il soulevait pourtant le caractère cancérigène de certains ogm dispersés dans la nature ou dans les aliments. Je m’attendais donc à une ruée de la recherche française en cancérologie vers des expériences tendant à confirmer ou infirmer celle de Séralini, et à les étendre à d’autres substances. Rien de tout cela n’apparaît dans vos bulletins. »
Et de poursuivre : « Les maladies chroniques telles que cancers, asthme, diabètes, infécondité, autisme, allergie, malformations, sont les résidus de l’activité de grandes entreprises : OGM, pesticides, herbicides, diesel et autres produits chimiques mutagènes, cancérigènes, reprotoxiques, allergisants…
On comprend que la recherche d’un Etat qui défend « ses » entreprises hésite à affronter de tels mastodontes (qui d’ailleurs la cofinancent).
L’hygiénisme public anti-Total ou PSA n’est pas pour demain.
Alors que nous reste-t-il à nous, malades en puissance pour débusquer, dénoncer les responsables de ces maladies qui nous guettent ? Vos associations. Financées par nous , indépendantes des grands lobbys et de la « compétitivité nationale », vous étiez notre seul espoir.
Vous avez failli ».