Posts Tagged ‘prison’

Le fourneau, outil de réinsertion

octobre 15, 2020

par Stéphanie Bouton

Depuis quatre ans, les détenus de la prison de Namur ont la possibilité de suivre des cours de cuisine. Grâce à une collaboration avec le Cefor (Institut d’enseignement de promotion sociale), cette formation permet désormais aux étudiants qui iront au bout du parcours d’obtenir un diplôme.

La suite sur : https://enmarche.be/societe/vivre-ensemble-et-citoyennete/le-fourneau-outil-de-reinsertion-en-prison.htm

 » qui regrette aussi l’opposition de certains surveillants aux formations. » On se demande bien pourquoi !

Israël doit libérer tous les enfants palestiniens prisonniers

octobre 1, 2020

https://nwttac.dci-palestine.org/petition_israel_must_release_all_palestinian_child_detainees_amid_covid_19_pandemic?utm_campaign=2nd_child_covid_case&utm_medium=email&utm_source=dcipalestine

Comme tous les Palestiniens et Palestiniennes emprisonnés, cette ignominie doit cesser ! Qu’attendent nos gouvernements pour agir ?

Macron livre le Kurde Mehmet Yalcin à Erdogan

septembre 19, 2020

par Pierre Barbancey

Violant toutes les procédures et les droits de ce demandeur d’asile, les autorités françaises l’ont arrêté mardi à son domicile de Bordeaux et conduit mercredi à Roissy. Il a été expulsé vers Istanbul où il a été incarcéré.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/macron-livre-le-kurde-mehmet-yalcin-a-erdogan.html

Qu’attend le ministre français de l’intérieur pour signer la libération de Georges Abdallah ?

septembre 4, 2020

Communiqué de la Campagne Unitaire pour la Libération de Georges Abdallah :

« Il faut qu’il signe ! » : Telle est la dernière injonction de l’Etat français, lancée à la volée par le Président français, le 6 août 2020 à Beyrouth, en réponse aux cris de tous ceux qui sur son passage scandaient, une fois de plus, l’exigence légitime de la libération de Georges Abdallah. « Il faut qu’il signe ! », le tout mimé d’un geste de la main et puis plus rien : un détournement de tête et un pas qui s’accélère pour reprendre sa mascarade du jour : celle de l’homme providentiel venu rassurer et garantir la reconstruction d’un Liban terrassé. Le dossier est cette fois mieux travaillé : fini la perplexité de façade montrée à Tunis, quand lors d’un précédent bain de foule, Emmanuel Macron avait semblé découvrir le nom même de Georges Abdallah ; désormais, la réponse est toute trouvée et savamment préparée : « il faut qu’il signe ! ».

La suite sur : https://europalestine.com/2020/09/04/quattend-le-ministre-francais-de-linterieur-pour-signer-la-liberation-de-georges-abdallah/

http://ujfp.org/spip.php?article8041

Morte dans une relative indifférence après 238 jours de grève de la faim…

août 29, 2020

par Philippe Paquet

Elle s’appelait Ebru Timtik. Elle avait 42 ans. Elle était avocate en Turquie. Elle ne pesait plus que 30 kg. Elle est morte vendredi à Istanbul après une grève de la faim de 238 jours qu’elle menait pour obtenir un procès équitable. Elle contestait sa condamnation à treize ans de prison, l’année dernière, pour « appartenance à une organisation terroriste ».

https://www.lalibre.be/international/asie/morte-dans-une-relative-indifference-apres-238-jours-de-greve-de-la-faim-5f494e629978e2322f32d666

« Terroriste » un jour, terroriste toujours ?

août 25, 2020

par Pierre Carles

Pour complaire aux États-Unis, la détention perpétuelle de Georges Ibrahim Abdallah.

La convention européenne des droits de l’homme interdit de maintenir un condamné en prison « sans aucun espoir de sortie ». Cela semble pourtant correspondre au sort du militant communiste libanais Georges Ibrahim Abdallah, incarcéré en France depuis plus d’un tiers de siècle. La prolongation de sa détention doit beaucoup au climat créé par des attentats auxquels il est étranger.

La suite sur : https://www.monde-diplomatique.fr/2020/08/CARLES/62066

 » j’avais demandé à la justice française de ne plus se comporter comme une putain face au maquereau américain. » (Jacques Vergès)

Coronavirus: l’Observatoire des prisons dénonce l’interdiction de visite d’avocat aux détenus

août 16, 2020

La section belge de l’Observatoire international des prisons (OIP) a dénoncé samedi des mesures prises dans les prisons bruxelloises par la direction générale des établissements pénitentiaires dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire et qui portent, selon elle, « atteinte aux droits fondamentaux des détenus et en particulier à leur droit à un procès équitable ».

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/societe/coronavirus-l-observatoire-des-prisons-denonce-l-interdiction-de-visite-d-avocat-aux-detenus-5f380b017b50a677fba6b20a

Stop au harcèlement du personnel soignant en Égypte

août 6, 2020

En Égypte, les membres du personnel soignant qui osent dénoncer de façon pacifique la gestion de la crise sanitaire du gouvernement face à la pandémie de Covid-19 sont la cible des autorités. Au moins quatre d’entre eux sont actuellement en prison et cinq autres font l’objet de poursuites judiciaires. Protégez-les !

La suite et pour agir : https://www.amnesty.fr/actions-mobilisation/agir-harcelement-du-personnel-soignant-en-egypte?utm_source=emailing-action&utm_medium=email&utm_campaign=HARCELEMENT_SOIGNANTS_EGYPTE

Ramy Shaath en prison depuis un an en Egypte : rejoignez la campagne internationale pour sa libération !

juillet 13, 2020

Message de Céline Lebrun Shaath, épouse de Ramy, militant des droits de l’Homme : « Merci encore pour votre soutien constant à la campagne pour obtenir la libération de mon mari. la détention continue de mon époux après un an est extrêmement douloureuse mais nous sommes touchés d’être rejoints dans notre appel par des artistes et personnalités de renommée internationale, qui se sont réunis dans une vidéo puissante pour appeler les gens à se mobiliser, et le gouvernement égyptien à libérer Ramy et tous les prisonniers d’opinion. »

La suite sur : https://europalestine.com/2020/07/12/ramy-shaath-en-prison-depuis-un-an-en-egypte-rejoignez-la-campagne-internationale-pour-sa-liberation/

Des parlementaires proposent à nouveau de passer les menottes aux squatteurs d’immeubles inoccupés

juillet 11, 2020

par Georges de Kerchove

Un SDF qui se débrouille pour avoir un toit sur la tête, risque jusqu’à un an de prison.

Chaque soir, avec les habitants du quartier, j’applaudis le personnel médical et tous ceux qui par solidarité s’exposent pour aider les plus vulnérables. Et les personnes vivant dans la pauvreté figurent parmi ceux-là.

J’ai également applaudi le Gouvernement quand il a débloqué plusieurs centaines de milliers d’euros pour l’accueil des sans-abri, même si ce montant est dérisoire. Même si ce geste aurait dû être fait depuis longtemps, indépendamment de la crise. Une des premières responsabilités d’un Etat n’est-elle pas d’assurer à chacun un logement décent ?

La suite sur : https://atd-quartmonde.be/des-parlementaires-proposent-a-nouveau-de-passer-les-menottes-aux-squatteurs-dimmeubles-inoccupes/

https://www.lalibre.be/belgique/societe/si-on-mettait-un-point-final-au-sans-abrisme-5f08982d9978e25031bba867