Posts Tagged ‘privatisation’

Liz Truss = Thatcher bis

septembre 21, 2022

Héritage thatchérien, baisses d’impôts, aides mal distribuées et mal financées : l’austérité qui vient au Royaume-Uni.

Par Maxime Perriot

Désignée le 6 septembre 2022, Liz Truss, la nouvelle Première ministre du Royaume-Uni, tire sa légitimité des seul·es 172 000 adhérent·es du parti conservateur [1]. Cet « électorat », majoritairement âgé et riche, a voté pour un programme de baisses d’impôts et de dérégulation de l’économie britannique. Comme pour les rassurer, la nouvelle Première ministre a annoncé, peu après son élection, qu’elle n’était pas là pour « distribuer des subventions » [2]. Dans le même temps, le nouveau Chancelier de l’Échiquier [3], Kwasi Kwarteng, définissait l’objectif principal du gouvernement de la façon suivante : « Stabilité monétaire et discipline budgétaire à moyen terme » [4]. Tout cela n’a rien de surprenant de la part d’une nouvelle Première ministre qui prend pour modèle Margaret Thatcher. Cette dernière avait violemment durci les conditions nécessaires pour organiser une grève au Royaume-Uni, la première souhaite augmenter le pourcentage minimum de présence des membres d’un syndicat lors de la consultation officielle qui précède une grève [5]. Liz Truss veut également qu’un service minimum soit assuré sur les infrastructures nationales comme le train ou les bus quand il y a une grève, ce qui permettrait de casser les grèves en tout légalité [6].

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/heritage-thatcherien-baisses-dimpots-aides-mal-distribuees-et-mal-financees-lausterite-qui-vient-au-royaume-uni/

Eau embouteillée, eau privatisée

juin 16, 2022

Par Romain Gelin

La Belgique a concédé la gestion de 35 sources à des intérêts privés. Toutes sont exploitées par de grands groupes, qui en tirent de plantureux bénéfices. Une forme évidente de privatisation d’une ressource commune, alors que le droit à l’eau pour les besoins essentiels n’est pas reconnu. Et si on en revenait à une forme de solidarité ?

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/eau-embouteillee-eau-privatisee/

L’ultime cadeau de Macron aux Gilets Jaunes

mars 28, 2022

Aux origines de l’Union européenne : Maastricht, un traité pour les gouverner tous

mars 11, 2022

Par Jonathan Lefèvre

Le 7 février 1992, les dirigeants européens signaient le Traité de Maastricht. Ils gravaient dans ce texte les principes de base de l’Europe de la concurrence, du dumping social, de l’austérité dont on paie aujourd’hui les conséquences. Avec l’aide du grand patronat européen, ils posaient les fondations des règles et traités qui, aujourd’hui encore, mènent à bloquer nos salaires, nous faire travailler plus longtemps, privatiser nos services publics…

La suite sur : https://www.solidaire.org/articles/aux-origines-de-l-union-europeenne-maastricht-un-traite-pour-les-gouverner-tous

Lettre ouverte à nos gouvernants

février 19, 2022

Par Le Gang des Vieux en Colère

Lettre ouverte à nos gouvernants sur leur responsabilité dans la situation des maisons de repos.

La parution du livre « Les Fossoyeurs » a propulsé aux devants de la scène médiatique et politique le scandale de la maltraitance et de l’exploitation éhontée qui affectent le réseau commercial (mais pas seulement) des maisons de repos / de repos et de soins (MR/MRS).

Il a fallu pour cela l’enquête d’un journaliste indépendant, qui a su refuser les 15 millions d’euros qu’un intermédiaire lui offrait discrètement pour acheter son silence.

Depuis, ô miracle, pas un jour sans que les « bonnes âmes » du monde politique et des médias ne crient haro sur le baudet Orpea – oui, vous, nos responsables politiques.

C’est un peu facile !

La suite sur : https://gangdesvieuxencolere.be/2022/02/lettre-ouverte-a-nos-gouvernants-open-brief-aan-onze-beleidsmakers/

« pour vous nos gouvernants, gestion lucrative, économies à tout prix, business plans sont devenus les maîtres-mots ! »

Circulez, y a rien à voir : https://www.lalibre.be/belgique/societe/2022/03/08/maltraitance-dans-les-maisons-de-repos-orpea-pas-de-faits-suffisamment-graves-en-wallonie-pour-saisir-le-parquet-juge-morreale-EEJVXJMLJRBN5GTVR5URN2PR6Y/

Danone, Nestlé, Véolia : Pourquoi ces multinationales sont dangereuses

décembre 26, 2021

Jusqu’à la dernière goutte

octobre 17, 2021

A sec – La grande soif des multinationales

Ce qu’on ne vous dit jamais sur l’Etat

octobre 10, 2021

Défendre les services publics, c’est aussi défendre la démocratie

juin 29, 2021

Une carte blanche de Rosa Pavanelli et Magdalena Sepúlveda. Respectivement secrétaire générale de la fédération syndicale Internationale des Services Publics, et directrice exécutive de la Global Initiative for Economic, Social and Cultural Rights.

Cette dégradation du tissu social, dont les services publics sont le cœur battant, explique en grande partie la montée des mouvements et partis populistes et autoritaires.

Bien sûr, l’impact de la pandémie n’a plus rien d’uniforme dans le monde. En Europe, aux États-Unis, en Chine, dans des pays qui se sont accaparés de la majorité des vaccins contre le Covid-19, les restaurants et les bars débordent, on recommence à fréquenter les autres sans crainte. En Inde, en Afrique ou en Amérique Latine, en revanche, le virus – et ses variants – continue à faire rage, avec son cortège de morts, de chômage et de la pauvreté. Deux réalités que tout oppose, hormis la petite musique qui surgit une nouvelle fois dans le monde entier : celle de l’austérité.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/defendre-les-services-publics-c-est-aussi-defendre-la-democratie-60db36967b50a6318df46dc8

La privatisation nuit gravement à la santé

février 17, 2021

Par Philippe Lamberts, député européen Écolo, Magali Plovie, députée bruxelloise Écolo, Laurence Hennuy, députée fédérale Écolo.

Soumettre le secteur de la santé aux lois du marché peut s’avérer mortel. C’est en substance ce que pointe le dernier rapport de l’ONG Corporate Europe Observatory : la marchandisation et la privatisation croissantes dans le domaine des soins de santé et des maisons de repos ont affecté la capacité de nombreux États membres de l’Union européenne à faire face à la pandémie. En cause, outre les choix politiques nationaux, les pressions exercées par les politiques européennes et l’influence des lobbies du secteur. Et si le modèle belge résiste relativement bien, les menaces qui le guettent n’en sont pas moins inquiétantes. L’occasion pour nous de rappeler que la santé ne peut être traitée comme une marchandise, et ses travailleuses et travailleurs non plus.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/la-privatisation-nuit-gravement-a-la-sante-602bd5c87b50a62acff649e8