Posts Tagged ‘racisme’

la mer(de) monte… Le niveau baisse #antifa

juillet 25, 2017

la mer(de) monte… Le niveau baisse #antifa

Le « quotient raciste » n’en finit pas de monter.

Bouamama : « Il y a une France des dominés et une France des dominants »

juillet 5, 2017

par Alex Anfruns

Faire barrage à l’extrême droite. Bien. Et après ? Dans un contexte marqué par la confusion idéologique, Emmanuel Macron a pris le devant de la scène, s’est accroché au podium et a étalé ses idées fétiches : « société civile », « présidence jupitérienne », « esprit de conquête »… On a le droit de s’interroger sur ce langage prétentieux. Car pendant ce temps-là les dérives liées à l’état d’urgence, les tentatives d’attentats déjoués, les attaques islamophobes, l’exclusion des jeunes ou encore le fléau du sexisme vont toujours bon train. Quelle place pour « les gens qui ne sont rien » ? Pour se faire une idée, nous avons interviewé le sociologue Saïd Bouamama, spécialiste de l’aspect structurel des discriminations en France et auteur de nombreux ouvrages de référence.

La suite sur : http://www.investigaction.net/fr/bouamama-il-y-a-une-france-des-domines-et-une-france-des-dominants/

« En tant que noire, femme et députée, vous pouvez dire… »

juin 26, 2017

par le Bureau national de l’UJFP

Décidément, les médias dominants peuvent vraiment compter sur la fachosphère pour arrondir leur fin de mois. Mis en branle par l’élection à Paris de la jeune députée noire Danièle Obono (France Insoumise), ses trolls n’ont pas perdu de temps pour rappeler lourdement sur les réseaux sociaux qu’elle avait apporté sa signature en 2012 à une pétition de soutien au groupe ZEP (Zone d’Expression Populaire) qui avait osé – mazette ! – chanter « Nique la France et son passé colonialiste, ses odeurs, ses relents et ses réflexes paternalistes. Nique la France et son histoire impérialiste, ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes. »

La suite sur : http://www.ujfp.org/spip.php?article5714

L’histoire non dite de l’occupation israélienne

juin 24, 2017

par Fida Jiryis

Ayelet Waldeman et Michael Chabon se sont associés à l’ONG israélienne Breaking the Silence pour demander à 26 écrivains de témoigner à propos du conflit israélo-palestinien. L’ouvrage qui en résulte, Un royaume d’olives et de cendres (Robert Laffont, mai 2017) dresse un état des lieux de la guerre qui déchire deux peuples, des tensions historiques, géopolitiques et économiques et d’une politique israélienne toujours plus invasive.

Nous remercions les éditions Robert Laffont de nous avoir autorisés à publier la nouvelle de Fida Jiryis.

Palestinienne d’origine galiléenne, vivant à Ramallah, Fida Jiryis est écrivaine, éditrice, et membre de la SAWA Community Organization pour les droits des femmes. Elle a écrit des nouvelles et des articles, entre autres, dans This Week in Palestine, Al-Ayyam et Al-Quds al-Arabi. Elle est l’auteure de Hayatuna Elsagheera (« Notre petite vie », publié en 2001 et non traduit en français) ainsi que de Al-Khawaja (« Le Gentleman », publié en 2011 et également non traduit), deux recueils de nouvelles écrites en arabe sur la vie de villages de Galilée.

La suite sur : https://plateforme-palestine.org/L-histoire-non-dite-de-l-occupation-israelienne

La députée Danièle Obono, cible d’attaques indignes

juin 23, 2017

par Lola Ruscio

Après Christiane Taubira et Najat Vallaud-Belkacem, la droite et son extrême ont trouvé un nouveau « punching ball » en la personne de Danièle Obono, nouvelle députée France insoumise.

La suite sur : http://www.humanite.fr/la-deputee-daniele-obono-cible-dattaques-indignes-637907

Racisme et sexisme à l’IHECS ? Le Collectif Mémoire Coloniale réagit

juin 21, 2017

par Zaïna Assumani

Le Collectif Mémoire Coloniale et Lutte contre les Discriminations réagit à la polémique autour des récents propos d’un professeur de l’IHECS : lors d’une conférence, ce dernier a multiplié les stéréotypes, en particulier sur la sexualité des femmes noires. Ce n’est pas un hasard, selon Kalvin Soiresse Njall.

La suite sur : http://www.axellemag.be/racisme-sexisme-collectif-memoire-coloniale-reagit/

(Refuser et lutter contre) le racisme anti-gros, c’est politique #antifa

juin 17, 2017

(Refuser et lutter contre) le racisme anti-gros, c’est politique #antifa

Collecte anti-réfugiés : PayPal a (enfin !) gelé le compte des identitaires

juin 16, 2017

par Emilie Brouze

Est-il possible de monter une opération de crowdfunding pour tuer des gens ou pour empêcher des gens d’en sauver d’autres ? Une plateforme peut-elle accepter d’être l’intermédiaire d’une telle opération de collecte de fonds ?

La suite sur : http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20170613.OBS0683/collecte-anti-refugies-paypal-a-enfin-gele-le-compte-des-identitaires.html

Toi aussi, finance un bateau pirate pour emmerder les #identitaires

Et certains osent parler « d’humour » !

juin 14, 2017

Une conférence sur la musique qui dérape vers le racisme et le sexisme : http://www.lalibre.be/actu/belgique/un-professeur-invite-de-l-ihecs-accuse-de-racisme-et-de-sexisme-59400e31cd702b5fbf22acef

https://www.rtbf.be/auvio/detail_ihecs-propos-raciste-d-un-professeur-a-l-egard-des-femmes-rwandaises?id=2224196&utm_source=rss&utm_medium=feed

La ministre de la « culture » israélienne veut empêcher la lecture d’un poème de Mahmoud Darwich

juin 13, 2017

Miri Regev, la reine de la provocation et du racisme en Israel, s’est élevée contre la lecture ce lundi en Israel d’un poème du grand écrivain palestinien Mahmoud Barwich par une actrice et chanteuse israélo-palestinienne.

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article13087

Identité

Inscris !

Je suis Arabe

Le numéro de ma carte : cinquante mille

Nombres d’enfants : huit

Et le neuvième… arrivera après l’été

Et te voilà furieux !

Inscris !

Je suis Arabe

Je travaille à la carrière avec mes compagnons de peine

Et j’ai huit bambins

Leur galette de pain

Les vêtements, leur cahier d’écolier

Je les tire des rochers…

Oh ! Je n’irai pas quémander l’aumône à ta porte

Je ne me fais pas tout petit au porche de ton palais

Et te voilà furieux !

Inscris !

Je suis Arabe

Sans nom de famille – je suis mon prénom

« Patient infiniment » dans un pays où tous

Vivent sur les braises de la colère

Mes racines…

Avant la naissance du temps, elles prirent pied

Avant l’effusion de la durée

Avant le cyprès et l’olivier

… avant l’éclosion de l’herbe

Mon père… est d’une famille de laboureurs

N’a rien avec messieurs les notables

Mon grand-père était paysan – être

Sans valeur – ni ascendance

Ma maison, une hutte de gardien

En troncs et en roseaux

Voilà qui je suis – cela te plaît-il ?

Sans nom de famille, je ne suis que mon prénom.

Inscris !

Je suis Arabe

Mes cheveux… couleur de charbon

Mes yeux… couleur de café

Signes particuliers

Sur la tête un kefiyyé avec son cordon bien serré

Et ma paume est dure comme de la pierre

… elle écorche celui qui la serre

La nourriture que je préfère c’est

L’huile d’olive et le thym

Mon adresse :

Je suis d’un village isolé…

Où les rues n’ont plus de noms

Et tous les hommes… à la carrière comme au champs

Aiment bien le communisme

Inscris !

Je suis Arabe

Et te voilà furieux !

Inscris !

Que je suis Arabe

Que tu as rafflé les vignes de mes pères

Et la terre que je cultivais

Moi et mes enfants ensembles

Tu nous as tout pris hormis

Pour la survie de mes petits-fils

Les rochers que voici

Mais votre gouvernement va les saisirs aussi

… à ce que l’on dit.

DONC

Inscris !

En tête du premier feuillet

Que je n’ai pas de haine pour les hommes

Que je n’assaille personne mais que

Si j’ai faim

Je mange la chair de mon Usurpateur

Gare ! Gare ! Gare !

A ma fureur !

(Poème d’après le livre Poèmes Palestiniens de Mahmoud Darwich)

BDS : on lâche rien.

http://europalestine.com/spip.php?article13089