Posts Tagged ‘rapport de force’

« Te plains pas, c’est pas l’usine »

janvier 11, 2021

par Thibault Scohier

Quelle travailleuse* de l’associatif ne se l’est pas déjà dit en son for intérieur ? « Après tout, c’est moins pire que le privé », « bon, il y a des problèmes mais c’est pour la bonne cause… » ou encore « on ne va pas se plaindre, avec la chance qu’on a ! ». Celles qui travaillent dans ce secteur aux frontières assez floues (ne faut-il pas y inclure, surtout en Belgique, les syndicats, les mutuelles et les ONG ?) sont priées de croire que leur activité, parce qu’elle a une vocation sociale, n’est pas prise, comme les autres, dans un rapport de force entre un patron et ses employé·es. Par extension, elles doivent accepter des formes de sur-travail sous prétexte qu’elles s’inscrivent dans un cadre éthique.

La suite sur : https://www.revuepolitique.be/te-plains-pas-cest-pas-lusine/

Le positivisme, instrument du Capital

juillet 23, 2020

L’utopie libérale du service sexuel

janvier 26, 2019

par Mona Chollet

Vouloir la légalisation de la prostitution implique de nier sa dimension sexiste (lire « Surprenante convergence sur la prostitution »), mais aussi de gommer les rapports de forces sociaux et économiques particulièrement violents qui y sont à l’œuvre.

La suite sur : https://www.monde-diplomatique.fr/2014/09/CHOLLET/50750

Grèves, manifestations : pour gagner, que faire ?

avril 26, 2018

par Thomas Guénolé

Que faire ? Que faire pour qu’un mouvement social soit victorieux ? Une analyse attentive des mobilisations du XXème siècle, qu’il s’agit d’exhumer tant leur réalité s’est estompée de la mémoire collective, permet de répondre. Par Thomas Guénolé, co-responsable de l’école de la France Insoumise, auteur d’Antisocial (Plon).

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/greves-manifestations-pour-gagner-que-faire/