Posts Tagged ‘réfugiés’

Du bon usage des barbelés

décembre 11, 2018

par Olivier Cyran

Dans une récente interview à la revue Ballast, le philosophe et économiste Frédéric Lordon aborde la question des violences infligées aux migrantes et aux migrants en concluant qu’il est illusoire de lutter pour la liberté de circulation. Lui plaide pour des frontières « plus intelligentes ». Au passage, il met en cause le journaliste indépendant Olivier Cyran, accusé de tenir sur le sujet des positions déraisonnables. Dans un contexte de forte mobilisation sociale et de vive confusion politique, ce dernier se saisit de cette perche pour questionner le rapport de la gauche aux frontières et la stratégie périlleuse de sa principale composante, la France insoumise.

La suite sur : http://lmsi.net/Du-bon-usage-des-barbeles

Publicités

Le procès de la solidarité

décembre 11, 2018

Quelle HONTE : Ils pourront crever en mer !

décembre 7, 2018

Médecins sans frontières et SOS Méditerranée ont annoncé jeudi devoir « mettre un terme » aux opérations de sauvetage de leur navire humanitaire Aquarius, devenu le symbole de la crise politique autour de l’accueil des migrants et privé de pavillon depuis deux mois.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/international/migrants-msf-et-sos-mediterranee-vont-mettre-un-terme-aux-activites-de-l-aquarius/article-normal-1063915.html

Mais dans quel monde vivons-nous ?

Sans surprise cela fait plaisir aux salopes et salauds d’exrême-droite : « La fin des activités pro-migrants de l’Aquarius, complice des mafias de passeurs est une excellente nouvelle », a réagi sur Twitter la présidente du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, en se réjouissant de ce qu’elle estime être « la fin d’une imposture pseudo-humanitaire, et véritablement immigrationniste ».

À Calais, toujours plus de violences policières contre les réfugiés, dont des enfants

décembre 6, 2018

par Rachel Knaebel

Pendant que l’attention médiatique se porte ailleurs, à Calais, les violences policières à l’encontre des exilés se poursuivent (lire notre reportage de juillet dernier). Un nouveau rapport publié le 5 décembre par des organisations locales d’aide aux migrants (l’Auberge des migrants, Utopia 56, Refugee Info Bus, et la Cabane Juridique) révèle 972 cas de violence physique disproportionnée, d’utilisation de gaz lacrymogène, de destruction de propriété personnelle, d’expulsions de lieux de vie, et d’autres atteintes au droits perpétrées par les forces de l’ordre à l’encontre de réfugiés faisant halte à Calais. Des mineurs de moins de 15 ans font aussi partie des victimes de ces violences.

La suite sur : https://www.bastamag.net/A-Calais-toujours-plus-de-violences-policieres-contre-les-refugies-dont-des

En Belgique, une répression de plus en plus brutale contre les collectifs d’accueil des migrants

décembre 1, 2018

par Mathilde Dorcadie

Perquisitions musclées, détention préventive pendant de longues semaines, poursuites judiciaires… Depuis plusieurs mois, les autorités belges se montrent particulièrement sévères envers les personnes qui viennent en aide aux migrants. Un premier procès en correctionnelle s’est tenu début novembre à Bruxelles. Plusieurs citoyens belges y sont accusés d’avoir participé à un trafic d’êtres humains après avoir aidé et hébergé des migrants, eux-mêmes inculpés et désignés comme étant des passeurs. Face à ces politiques de plus en plus répressives, un collectif s’est créé pour rappeler que la « solidarité n’est pas un crime ».

La suite sur : https://www.bastamag.net/En-Belgique-une-repression-de-plus-en-plus-brutale-contre-les-collectifs-d

Le syndicat des migrants pour soigner le mal du pays

novembre 30, 2018

par Le Partageux

Et si, pour les migrants, la liberté de circulation, c’était aussi la liberté de pouvoir revenir un jour vivre dignement dans leurs pays ?

La suite sur : https://yetiblog.org/le-syndicat-des-migrants-pour-soigner-le-mal-du-pays/

Raoul Hedebouw : « Il faut absolument résoudre les causes des migrations »

novembre 23, 2018

https://ptb.be/articles/comment-un-pacte-de-cooperation-internationale-en-matiere-migratoire-devient-un-sujet-de

Journée internationale des droits de l’enfant : On n’enferme pas un enfant. Point.

novembre 20, 2018

Ce mardi 20 novembre, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, les associations soutenant la campagne « On n’enferme pas un enfant. Point. » distribueront à Bruxelles et en Wallonie des dizaines de milliers d’affiches informatives dans des écoles, des magasins de jouets, des stations de métro et des gares.

La suite sur : https://www.amnesty.be/infos/actualites/onnenfermepasunenfant

Pour signer la pétition : http://www.onnenfermepasunenfant.be/petition/

La belle Europe que voilà

novembre 15, 2018

1000 km de murs ont été érigés en Europe contre la libre-circulation des personnes.

par Rachel Knaebel

Il y a 29 ans, le mur de Berlin tombait, et le « rideau de fer » qui coupait l’Europe en deux avec lui. C’était alors le symbole d’une liberté nouvelle pour l’Allemagne et pour l’Europe de l’Est. Depuis, se sont construits en Europe l’équivalent de six murs de Berlin, rappelle un rapport de l’ONG néerlandaise TNI publié le 9 novembre, date de la chute du Mur [1]« Les États membres de l’Union européenne et de l’espace Schengen ont construit près de 1000 km de murs depuis les années 1990 pour empêcher les exilés de venir en Europe », précisent les auteurs du rapport.

La suite sur : https://www.bastamag.net/1000-km-de-murs-et-clotures-ont-ete-eriges-en-Europe-contre-la-libre

L’Europe utilisera-t-elle les drones israéliens contre les réfugiés ?

novembre 9, 2018

par Mark Akkerman

En matière de sécurité, Israël en connait un rayon. Ses entreprises sont particulièrement actives sur ce marché lucratif et peuvent démontrer l’efficacité de leurs produits en prenant les Palestiniens comme cobayes. Pour contrôler l’arrivée de réfugiés, l’agence européenne Frontex s’intéresse ainsi de près au drone Heron. L’engin a fait ses “preuves au combat” durant l’opération Plomb durci. (IGA)

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/leurope-utilisera-t-elle-les-drones-israeliens-contre-les-refugies/

Jamal Khashoggi’s a été assassiné grâce à du matériel … israélien !
C’est avec du matériel fourni par la firme d’espionnage israélienne NSO, une excroissance du Mossad, que les tueurs à la solde du prince saoudien Mohammed ben Salmane (« MbS ») ont organisé l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, a révélé mardi Edward Snowden, le célèbre ex-espion états-unien.
Edward Snowden avait fait défection de son poste à la National Security Agency (NSA) américaine en 2013, et avait révélé des pans entiers des agissements criminels de cette agence.
En substance, Snowden est intervenu par vidéo-conférence, depuis Moscou où il a trouvé asile depuis cinq ans, devant un parterre de professionnels réunis à Tel-Aviv. Il avait décliné l’offre de venir en personne à Tel Aviv, par crainte que les Israéliens ne profitent de sa présence pour l’arrêter et le livrer aux Américains.
C’est le logiciel Pegasus de NSO, un instrument d’espionnage vendu aux dictateurs du monde entier, qui a été utilisé par les agents de MBS, a expliqué Edward Snowden.
Pegasus permet une surveillance quasi-illimitée de ses cibles, notamment à travers la prise de contrôle des téléphones mobiles : localisation des appareils, écoute des conversations, capture de toutes les données (répertoires, agenda, photos, e-mails, applications, etc…) notamment.
Pegasus aurait été installé sur le mobile d’un autre opposant saoudien, Omar Abdulaziz, un ami de Jamal Khashoggi avec lequel il conversait fréquemment. « Effectivement, les auteurs du crime ont eu recours à un logiciel d’espionnage développé par une compagnie israélienne. On aura du mal à connaître la chaîne exacte des conséquences de cette action, parce que la compagnie ne nous le dira pas », a-t-il ajouté. De fait, dans un communiqué publié sur le site Globes, NSO dément tout comportement délictuel, et jure ses grands dieux que sa mission est de « sauver des milliers de vies », rien de moins !

Source : Haaretz
CAPJPO-EuroPalestine