Posts Tagged ‘réparation’

Le crime du choléra en haïti

décembre 24, 2019

par Camille Chalmers , Robin Delobel

Haiti vit une crise politique, sanitaire, sociale et économique sans précédent. Camille Chalmers, directeur de la PAPDA (Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif), membre du réseau CADTM nous parle de la campagne pour les réparations, spécifiquement face au crime de choléra.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Le-crime-du-cholera-en-Haiti

Et aussi : https://www.letemps.ch/monde/haiti-casques-bleus-ont-laisse-centaines-denfants-derriere-eux

Le Benelux s’attaque à l’obsolescence programmée

mars 1, 2017

La Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg vont mener ensemble une étude sur les possibilités de prolonger le cycle de vie des produits en définissant des critères de réparabilité, annonce mercredi l’Union Benelux dans un communiqué.

La suite sur : http://www.lalibre.be/actu/belgique/le-benelux-s-attaque-a-l-obsolescence-programmee-58b6d9eccd7076b6df4e8077

Enfin, mais attendons de voir les résultats de cette étude avant de nous réjouir …

« GARANTIE 10 ANS », maintenant

septembre 27, 2016

http://www.amisdelaterre.org/Signez-la-petition-GARANTIE-10-ANS-MAINTENANT.html

En attendant la GARANTIE LEGALE A 10 ANS, montrez que vous êtes déterminé-e-s à faire changer nos modes de production et de consommation !

Osez la réparation : http://www.amisdelaterre.org/En-attendant-la-GARANTIE-LEGALE-A-10-ANS-osez-la-reparation.html

Grâce au recyclage, une association permet aux familles populaires d’acquérir un ordinateur pour 50 euros

juillet 20, 2016

par Eros Sana

A Montgeron en Essonne, mais aussi dans les communes voisines de Corbeil et de Ris-Orangis, un réseau de ressourceries récupère les objets en fin de vie pour leur offrir une seconde jeunesse et les remettre en circulation. Mais La fabrique à neuf va plus loin : elle répare les ordinateurs pour les revendre à tout petit prix, propose des ateliers de couture et des contrats-aidés, transforme le design des objets pour leur donner une nouvelle utilité. Un ensemble d’activités à la confluence de l’action sociale et de l’écologie pratique, sur un territoire où chômage et pauvreté entretiennent habituellement les barrières. Basta ! a rencontré ses animateurs.

La suite sur : http://www.bastamag.net/Grace-au-recyclage-une-association-permet-aux-familles-populaires-d-acquerir-un

Consommation : méfiance face à l’absence d’information sur les pièces détachées

février 27, 2015

Montreuil, le 26 février 2015 – Pour tous les biens de consommation mis sur le marché pour la première fois à compter du 1er mars 2015, un affichage de la durée ou de la date de disponibilité des pièces détachées devrait apparaître dans les rayons. Votée par les députés et sénateurs dans le cadre de la « loi Consommation », cette mesure devait aider le consommateur à choisir des produits réparables et donc plus durables. Mais, sa portée a été considérablement affaiblie : les fabricants qui ne fournissent pas de pièces détachées n’auront aucune information à donner !

La suite sur : http://www.amisdelaterre.org/Consommation-mefiance-face-a-l.html

Nantes : Un lieu participatif, à la fois épicerie bio et atelier de recyclage, pour « restaurer » le monde de demain

janvier 30, 2015

C’est un lieu plein d’utopies concrètes mais difficilement définissable. On y vend très peu cher des produits bio et locaux. On y partage un café ou un repas. On s’active dans des ateliers pour cuisiner d’abondantes quantités de fruits et légumes recyclés, ou réparer un vélo. On y échange des vêtements, on y prête du matériel de bricolage. Autant de services regroupés dans un même lieu, à Nantes, animé par l’association Aujourd’hui, restaurons demain (Adda). Elle fonctionne avec des principes d’autogestion, sans salarié, et en indépendance financière. Un reportage multimédia de Side-Ways.

La suite à lire sur : http://www.bastamag.net/Aujourd-hui-restaurons-demain-une

Simplicité volontaire et décroissance

juillet 27, 2014

Moins c’est mieux

Merde au pouvoir d’achat. Oui au pouvoir de Vivre.

Encore raté !

juin 16, 2014

Comment protéger les consommateurs de l’obsolescence programmée ?

par Rachel Knaebel

La nouvelle loi sur la consommation s’applique aux achats réalisés depuis le 13 juin. Elle vise notamment à freiner « l’obsolescence programmée », la durée de vie de plus en plus courte des biens d’équipement électroniques et électroménagers. Les consommateurs bénéficieront d’une garantie prolongée sur leurs achats et d’une meilleure information sur les possibilités, ou non, de réparer une défaillance. Des avancées qui demeurent cependant bien timides au vu de l’ambition initiale de la loi. Et si la « class action », l’action collective de consommateurs contre un fabricant, devient légale, elle ne pourra pas concerner la protection de l’environnement ni de la santé. Le lobbying industriel est passé par là.

La suite sur : http://www.bastamag.net/Loi-sur-la-consommation-Rendez

Cessons d’être des con-so(t)-mmateurs pour devenir des consomm-acteurs

Simplicité volontaire et décroissance

juin 2, 2014

Sur une planète finie, croissance infinie et « développement durable » sont impossibles.

Non content de piller le bien commun, notre modèle économique fondé sur le développement exponentiel, détruit inexorablement la nature, pervertit les relations humaines, compromet gravement l’avenir des génération futures.

Décroitre économiquement et vivre plus simplement, ne signifie pas revenir à l’âge de pierre. Il s’agit au contraire de croître en « humanité » de se réapproprier nos vies, notre temps, de compenser nos peurs et nos manques autrement que par la consommation, d’imaginer de nouvelles solidarités, de re-localiser industrie et agriculture, de se réapproprier la politique pour décider collectivement…
Vaste programme!
Commençons à le faire vivre dès aujourd’hui, avec convivialité et équité, afin d’éviter catastrophes écologiques et barbarie, dans quelques décennies!

Autres réflexions et « pas de côté »
1/2

2/2

Changer et changer le monde

Capitalisme vert, développement durable, libéralisme, tous système de dominance, aboutissent à une société de croissance exponentielle, détruisant la nature et ‘humanité.
Psychés individuelles et institutions/système, s’auto-élaborent en permanence.
Nous sommes responsables (à des degrés divers) de l’engrenage morbide.
si le choix n’est plus, croissance ou décroissance, mais décroissance choisie ou barbarie, il convient, en préalable, de voir ce qui ne va pas en nous, de réfléchir à ce qui nous a conduit au bord du précipice, et de réaliser une métamorphose individuelle afin que le Monde change.
D’autres, en d’autres temps, nous l’avaient déjà dit… Changer, pour changer le Monde! Ce qui est nouveau, c’est que cela a commencé !
Sur tous les continents, une multitude d’initiatives, un bouillonnement créatif, révèlent le commencement d’un formidable bouleversement anthropologique.

Recyclage : ces ouvriers qui donnent une seconde vie aux objets

janvier 30, 2014

par Simon Gouin

Votre smartphone tout juste démodé et votre écran plat atterriront-ils dans une décharge en Afrique ? Aux Ateliers du Bocage, dans les Deux-Sèvres, tout est fait pour leur offrir une seconde vie. Cette entreprise d’insertion récupère les déchets électroniques et répare ce qui peut l’être, tentant de pallier l’obsolescence programmée et le renouvellement sans fin de nos appareils électroniques. Ici, une tonne de déchet vaut de l’or ! Mais la concurrence est de plus en plus dure dans ce secteur d’avenir, encore marginal en France. Reportage.

A lire sur : http://www.bastamag.net/Recyclage-ces-ouvriers-qui-donnent