Posts Tagged ‘résistance palestinienne’

Les Palestiniens mettent à mal la culture d’Oslo

juin 7, 2021

Par Ramzy Baroud

Les Palestiniens en Cisjordanie surmontent finalement de nombreux obstacles et craintes, l’étouffante division en factions, la brutalité des nervis sécuritaires d’Abbas et qu’ils défient ouvertement – et, en fait, sont prêts à démanteler – la totalité de la culture d’Oslo.

La suite sur : https://ujfp.org/les-palestiniens-mettent-a-mal-la-culture-doslo/

Soutenir la lutte palestinienne sous toutes ses formes

août 15, 2020

Israël et ses alliés n’ont jamais accepté aucune forme de résistance palestinienne, et les campagnes de boycott et l’organisation populaire ne sont pas des alternatives à la résistance armée mais des tactiques de lutte interdépendantes.

Il y a cinquante ans, l’intellectuel palestinien Ghassan Kanafani a présenté une position claire sur le boycott d’Israël. À l’époque, Kanafani n’était pas seulement un romancier et un nouvelliste estimé. Il était également l’un des principaux porte-parole de la révolution armée palestinienne, représentant le Front Populaire de la Libération de la Palestine.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/soutenir-la-lutte-palestinienne-sous-toutes-ses-formes/

Déshumaniser les Palestiniens tout en croyant les soutenir

juin 11, 2019

Par Susan Abulhawa. Publié sur le site de Chronique de Palestine, le 9 juin 2019.

En attribuant aux habitants de Gaza une bravoure mythique, la gauche ignore en fait ce qui fait l’humanité des Palestiniens.

Sur le plan politique, de l’extrême gauche à l’extrême droite et en passant par les frontières ethniques, presque tous ceux qui ont quelque chose à dire sur les manifestants à Gaza semblent incapables de reconnaître l’humanité palestinienne. Si cela vient de la droite, le récit est ponctué de « terroristes », de « roquettes » et de « Hamas » – en réalité une résistance palestinienne légitime mais largement considérée comme un croquemitaine dans l’imaginaire occidental.

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article7239

 » A Gaza, il n’y a rien que le monde puisse romancer. Rien à idéaliser. Gaza est un camp de la mort. La technologie de la mort et de la répression est le principal produit d’exportation de la « nation juive » et Gaza est le laboratoire humain où les fabricants d’armes israéliens adaptent leurs produits aux corps, à la psyché et aux esprits des Palestiniens. C’est une existence misérable qui n’épargne aucun des deux millions de prisonniers de ce camp de concentration.

Un Juif américain sur le fascisme israélien : « Il n’y a aucun espoir de changement depuis l’intérieur. »

avril 9, 2018

Abby Martin interviewe le journaliste et auteur Max Blumenthal sur la situation actuelle en Palestine et l’occupation israélienne. Cet épisode évoque ce qu’il y a derrière la rébellion d’aujourd’hui, la domination croissante de l’idéologie d’extrême droite et ultra-raciste en Israël, les témoignages oculaires de l’après-guerre à Gaza et la peur du gouvernement israélien face à la résistance palestinienne.

Max Blumenthal est un journaliste primé et auteur de best-seller du New York Times. Il a écrit deux livres sur la Palestine, Goliath : vie et haine dans le Grand Israël, et il a dernièrement publié La guerre des 51 jours : ruine et résistance à Gaza.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/un-juif-americain-sur-le-fascisme-israelien-il-n-y-a-aucun-espoir-de-changement-depuis-l-interieur.html