Posts Tagged ‘ressources naturelles’

Sale temps pour la planète

juillet 29, 2019

https://www.lalibre.be/planete/environnement/l-humanite-a-deja-epuise-les-ressources-de-la-planete-pour-l-annee-5d3e1c469978e254e24e5b56

« Homo sapiens, un destructeur, un super prédateur du monde et de lui-même. » (H. Loevenbruck – Le syndrome Copernic)

COP 22, Contre le Sommet des fausses solutions : Pour un futur durable et équitable pour les peuples

janvier 2, 2017

Déclaration de Marrakech : Pour de réelles alternatives qui préservent les équilibres environnementaux et garantissent la justice climatique

(Marrakech, le 17 novembre 2017) Nous, organisations et mouvements sociaux progressistes et démocratiques, locales ou venant des divers continents, luttant contre toutes les formes de destruction de l’environnement, nous avons suivi de près la 22e session de la Conférence des Parties qui s’est tenue à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016, considérée par les organisateurs comme étant « une conférence de travail » ou encore « conférence pour l’agriculture ».
Après avoir suivi le processus de préparation de ce Sommet, en prenant compte du Contexte général, nous déclarons ce qui suit :

La suite sur : http://www.cadtm.org/COP-22-Contre-le-Sommet-des

Les quotas de pêche de l’Union européenne ne correspondent plus à la réalité écologique

décembre 12, 2016

par Didier Gascuel

L’Union européenne doit fixer ce lundi 12 décembre et mardi les quotas de pêche pour 2017, une décision essentielle pour la préservation des ressources naturelles. Or, explique l’auteur de cette tribune, l’Europe n’a pas révisé son découpage des zones à gérer depuis 1983 et celles-ci ne correspondent plus à la réalité écologique des stocks de poissons.

La suite sur : https://reporterre.net/Les-quotas-de-peche-de-l-Union-europeenne-ne-correspondent-plus-a-la-realite

Le sinistre calendrier de la disparition des ressources de la Terre

septembre 11, 2016

par Gaétan Peltier

Cela devrait faire la une des médias. La terre s’épuise et ce n’est pas un chantage sans fondement d’écologiste radical. Nous sommes dans un cycle infernal vous allez le voir.

Le système exige que nous consommions toujours plus pour soutenir une économie qui pioche dans des ressources dont beaucoup seront épuisées à l’horizon 2050.

La suite sur : https://gaetanpelletier.wordpress.com/2016/09/08/le-sinistre-calendrier-de-la-disparition-des-ressources-de-la-terre/

Il est triste de constater que les gens ne veulent pas croire ce qu’ils savent.

Il y a peut-être de l’eau sur Mars. Mais y a-t-il une forme de vie intelligente sur Terre ?

octobre 25, 2015

par Georges Monbiot 

Alors que nous nous émerveillons devant les découvertes de la NASA, nous détruisons nos irremplaçables ressources naturelles – afin d’acheter des bananes pré-épluchées et des smartphones pour chiens.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article29657

Entreprises : compétitivité dans le pillage

janvier 26, 2015

par Thomas Noirot

La notion de compétitivité semble être devenue tellement sacrée dans le débat public, que les parlementaires en oublient le pillage qui la sous-tend immanquablement.

Le gouvernement socialiste et ses alliés, empêtrés dans leur politique libérale et vaine de relance de la croissance, n’ont jamais caché un vorace appétit économique pour l’Afrique, dont les ressources naturelles et les besoins d’une population en pleine explosion démographique sont perçus comme l’une des solutions aux maux de l’économie française. Hormis la « lutte contre le terrorisme », la conquête et la préservation de marchés sont la seule boussole de toute l’action diplomatique française sur le continent, étant entendu qu’un État doit « défendre ses intérêts ». Et tant pis si la compétition dans l’économie mondiale passe immanquablement par un recours massif à l’évasion fiscale (c’est-à-dire la spoliation légale par les multinationales de centaines de milliards de dollars pourtant indispensables à la satisfaction des droits sociaux : santé, éducation, alimentation, logement…) et par d’incontournables ravages sur le plan social et environnemental (exploitation des salariés, pollution de l’eau et des sols, déforestation, etc.).

La suite à lire sur : http://survie.org/billets-d-afrique/2015/242-janvier-2015/article/entreprises-competitivite-dans-le-4855

L’Europe impose à l’Afrique un traité pire que le TAFTA

juillet 30, 2014

L’Union Européenne a signé avec seize pays d’Afrique de l’Ouest un accord dit de partenariat économique. Pire que le Traité transatlantique avec les Etats-Unis, l’APE est un blanc-seing donné par la Commission européenne aux multinationales pour piller les ressources et le marché africains. Un appel est lancé pour appeler les élus européens à ne pas ratifier cet accord.

La suite sur : http://www.reporterre.net/spip.php?article6211

Et aussi : http://www.bastamag.net/Comment-l-aide-au-developpement-se

Le G-77 : vers un nouvel ordre économique (La Jornada)

juin 17, 2014

Hier s’est conclue dans la ville bolivienne de Santa Cruz de la Sierra la réunion de deux jours du G-77, forum qui a pour but d’impulser la coopération économique en matière de commerce, industrie, alimentation, agriculture, énergie, matières premières et finance, et qui a réussi à établir un système de préférences commerciales entre ses membres, qui sont aujourd’hui au nombre de 133.

La suite sur : http://www.legrandsoir.info/le-g-77-vers-un-nouvel-ordre-economique-la-jornada.html

De Lampedusa à la source de l’immigration clandestine

octobre 17, 2013

par Robert Bibeau

Voilà les faits tristes et dramatiques, mais qu’y a-t-il derrière cette façade d’indignation hypocrite ? Pourquoi cinq cents personnes embarquent-elles dans un rafiot conçu pour deux cents passagers ? Pourquoi ces migrants de la misère prennent-ils la mer mouvementée au péril de leur sécurité ?

A lire sur : http://www.legrandsoir.info/de-lampedusa-a-la-source-de-l-immigration-clandestine.html

Les journalistes, l’écologie et le capitalisme.

septembre 16, 2013

par Jean-Baptiste Comby

On ne peut pas comprendre le traitement journalistique des enjeux environnementaux dans les médias généralistes sans interroger le rapport de la plupart des journalistes au capitalisme. Qu’il s’agisse de problèmes qualifiés de « globaux », comme les dérèglements climatiques ou l’appauvrissement de la biodiversité, ou bien de dégradations davantage « spatialisées », comme une marée noire, tous sont appréhendés par les journalistes selon des modalités qui ne questionnent pas la compatibilité des logiques capitalistes avec ce qu’implique la protection des écosystèmes.

La suite à lire sur : http://www.acrimed.org/article4136.html