Posts Tagged ‘sécurité alimentaire’

Lasagnes à la viande de cheval : six ans après, les fraudes alimentaires se poursuivent

janvier 24, 2019

par Nolwenn Weiler, Simon Gouin, Sophie Chapelle

De la viande de cheval dans des lasagnes « pur boeuf » ! En février 2013, ce scandale alimentaire défraie la chronique. Depuis six ans, bien d’autres affaires ont éclaté, comme celle du fipronil, cet insecticide retrouvé dans les œufs. A chaque fois, la même promesse des gouvernements : résoudre les failles dans les systèmes de contrôle européens sur la sécurité alimentaire. Alors que le procès Spanghero se déroule jusqu’au 13 février, des chevaux impropres à la consommation humaine continuent aujourd’hui de se retrouver sur le marché européen. Et les consommateurs français sont loin d’être épargnés.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Lasagnes-a-la-viande-de-cheval-six-ans-apres-les-fraudes-alimentaires-se

Comment le Tafta pourrait laminer l’agriculture européenne

mai 12, 2016

par Olivier Petitjean, Sophie Chapelle

Le projet de de traité de libre-échange entre Europe et États-Unis suscite beaucoup d’oppositions sur le vieux continent en raison, notamment, des risques pour les normes de sécurité alimentaire. Mais une autre menace se profile : les agriculteurs européens – mis à part quelques secteurs spécifiques – ont énormément à perdre de la libéralisation des échanges avec les États-Unis.

La suite sur : http://www.investigaction.net/comment-le-tafta-pourrait-laminer-les-agriculteurs-europeens/

Nourrir l’Europe en temps de crise

mai 28, 2014

Nourrir l’Europe en temps de crise est le titre d’un rapport scientifique choc réalisé par Pablo Servigne et édité chez Nature & Progrès. Il est ici proposé sous forme de livre pour un plus large public. Véritablement innovant, il est le fruit d’un travail de synthèse des publications scientifiques les plus récentes et d’une expérience du terrain.

Tout un chacun, qu’il soit expert, politicien, militant ou simple citoyen, peut y puiser des idées pour concevoir la sécurité alimentaire de demain. « Ce livre, précise l’auteur, s’adresse à tous les citoyens et à tous les élus touchés par la question de l’alimentation, c’est-à-dire globalement toutes les personnes à qui il arrive de manger au moins une fois par jour. »

A vos agendas : 3 conférences de lancement du livre en juin !
Liège : mercredi 11 juin – 19 h 30- Barricades asbl, 21 Rue Pierreuse, 4000 Liège
Namur : jeudi 12 juin – 19 h 30 – Nature & Progrès asbl, 520 rue de Dave, 5100 Jambes – inscription : dominique.dormal@natpro.be
Bruxelles : jeudi 19 juin -20 h- Marie Haps – Auditoire A 14.01 – 14 Rue d’Arlon, 1050 Ixelles
Plus d’infos sur le livre : http://nourrirleurope.eklablog.com/
Commander le livre : http://www.docverte.be
Regardez le teaser du livre ! https://www.youtube.com/watch?v=SGur2F88PxU

Au Nom de la Terre

novembre 23, 2013

Un film de Marie-Dominique Dhelsing
1h40 pour (re)découvrir le parcours, la pensée de Pierre Rabhi et les initiatives principales qu’il a inspirées. Une véritable immersion dans la vision de l’inspirateur de Colibris.

Ce film retrace l’itinéraire d’un « sage », du désert algérien à son expertise internationale en sécurité alimentaire. L’histoire d’un homme et de sa capacité hors du commun à penser et à agir en fédérant ce que l’humanité a de meilleur pour préserver notre planète des souffrances qu’elle subit.
« Pierre Rabhi, Au nom de la Terre » raconte le cheminement d’une vie et la conception d’une pensée qui met l’Humanité face à l’enjeu de sa propre destinée.

http://longbull13.wordpress.com/2013/11/22/au-nom-de-la-terre-pierre-rabhi/#comment-1489

Brevet sur le vivant : Monsanto débouté en Inde.

juillet 12, 2013

par Sophie Chapelle

Monsanto vient de subir un profond revers en Inde. L’entreprise semencière américaine visait l’obtention d’un brevet pour un procédé permettant selon elle d’ « améliorer la résistance au stress dans les plantes ». Soja, maïs, riz, coton, blé… seraient ainsi capables de résister à la sécheresse, aux inondations et même de pousser dans des sols salins. Mais la demande de Monsanto vient d’être refusée par la Commission d’appel des brevets en Inde. « Cette technologie est simplement une découverte d’une nouvelle propriété de substance connue et non une invention au sens de l’article 3 (d) de la Loi indienne sur les brevets », a déclaré la Commission le 5 juillet. Avec cette décision, la multinationale américaine perd un énorme marché. Car si ce brevet avait été attribué, Monsanto aurait bénéficié de droits de brevets exclusifs pour toutes les semences vendues en Inde qui utilisaient sa technologie.

La suite à lire sur : http://www.bastamag.net/article3190.html

Entre de bonnes mains. Oui, mais pour qui ?

mars 30, 2013

par Esther Vivas

On nous dit que notre alimentation n’a jamais été aussi sûre qu’aujourd’hui, que les aliments n’ont jamais été aussi contrôlé jusqu’à maintenant. Cependant, de manière périodique surgissent de nouveaux scandales alimentaires, le dernier en date étant celui de la viande chevaline.

L’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments est, théoriquement, chargée de veiller à la sécurité sanitaire de ce que nous mangeons. Mais qu’y a-t-il derrière cette agence qui joue un rôle clé dans l’autorisation de milliers de produits, comme les pesticides, les transgéniques et les additifs alimentaires qui finissent dans nos assiettes ? Voyons cela d’un peu plus près.

La suite à lire sur : http://www.legrandsoir.info/qui-garantit-notre-securite-alimentaire.html

STOP aux chèques en blanc pour l’agriculture.

novembre 7, 2012

La réforme de la Politique Agricole Commune (PAC) semble être la continuation d’une pratique longtemps mise en œuvre : l’octroi de subventions pour l’agriculture sous la forme de chèques en blanc, ce qui serait totalement incompréhensible pour le public, expliquent six organisations européennes de défense de l’environnement.

Ce billet d’opinion est rédigé par ARC2020, BirdLife Europe, the European Environmental Bureau, les Amis de la Terre Europe, IFOAM EU Group et WWF.

Dès le début, les négociations sur l’avenir de la Politique Agricole Commune (PAC) étaient supposées se concentrer sur l’objectif « faire plus et mieux pour l’environnement en Europe, les communautés rurales et notre sécurité alimentaire à long terme ». Cependant, en dépit de ces encourageantes et ambitieuses intentions, il apparaît désormais que l’actuelle tendance destructrice qui consiste à distribuer des subventions agricoles néfastes pour l’environnement perdure.

La suite sur : http://www.euractiv.com/fr/pac/aux-cheques-en-blanc-pour-agricu-analysis-515874

Vous avez dit : indépendance ?

octobre 19, 2012

Par Benjamin Sourice 

Jeudi 11 octobre, un rapport d’audit de la Cour des comptes européenne montre de graves conflits d’intérêts au sein d’instances communautaires cruciales dans la protection de la santé et de la sécurité alimentaire. La Cour épingle sévèrement quatre agences européennes de régulation pour leur mauvaise gestion des conflits d’intérêts.

La suite à lire sur : http://blogs.rue89.com/de-interet-conflit/2012/10/12/quatre-agences-europeennes-epinglees-pour-conflits-dinterets-228646

L’Efsa au secours des OGM ?

septembre 23, 2012

Par Guillaume Malaurie

Le dialogue a tourné court entre la directrice de l’Efsa, l’autorité de sécurité alimentaire européenne et Gilles-Eric Seralini, l’auteur de l’étude sur le maïs OGM NK603.

Auditionnée par une poignée de parlementaires européens à Bruxelles en présence de Gilles-Eric Séralini, auteur de l’étude choc sur le maïs NK 603, la directrice de l’Efsa (Autorité de sécurité alimentaire européenne) Catherine Geslain-Lanéelle a certes confirmé que son agence procéderait bien à l’expertise de l’étude. Mais en gardant les mêmes experts qui avaient par le passé donné leur feu vert à ce même maïs NK 603.  

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article21051

Vous avez dit indépendance ?

 

http://touscobayes.tumblr.com/Prog

Une ancienne de Nestlé dénonce la gestion défaillante du groupe en matière de sécurité alimentaire.

mai 17, 2012

Par Agathe Duparc  

Pendant dix ans, elle a été chargée de la sécurité alimentaire au niveau mondial chez Nestlé. Avec un rang de sous-directrice au siège de Vevey, en Suisse, elle apportait ses conseils sur la plupart des incidents ou crises, et sillonnait le monde, intervenant dans les colloques, visitant parfois des usines.

Mais, aujourd’hui, Yasmine Motarjemi, 58 ans, a déclaré la guerre à son ancien employeur. En décembre 2011, elle a déposé une plainte pour harcèlement, dans le canton de Vaud, et réclame 2,1 millions de francs suisses (1,7 million d’euros) à la multinationale.

Dans cette requête de 115 pages, elle témoigne, documents à l’appui, de la manière dont elle a été ostracisée, avant d’être licenciée en 2010, alors qu’elle dénonçait « des dysfonctionnements ou des manquements fondamentaux ». « Sur le papier tout était impeccable. Mais gérer la sécurité alimentaire chez Nestlé, c’était comme ramer à contre-courant », confie Mme Motarjemi au Monde.  

La suite à lire sur : http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/05/16/une-ancienne-sous-directrice-de-nestle-denonce-la-gestion-defaillante-du-groupe-en-matiere-de-securite-alimentaire_1702182_3234.html