Posts Tagged ‘semencier’

La guerre des graines

avril 5, 2017

Communiqué de presse des Faucheurs Volontaires

août 10, 2016

Les Faucheurs Volontaires d’OGM ont procédé à la destruction d’une parcelle de plus de 3ha, de semences de tournesols rendus tolérants aux herbicides ( Variété rendue Tolérante aux Herbicides : VrTH), située dans le département des Pyrénées Orientales, sur la commune d’Elne, route du Bocal du TECH.

Depuis 2013, l’entreprise NIDERA loue des terres aux agriculteurs pour y cultiver des semences de tournesols préparant des hybrides VrTH destinés à être semés dans toute la France.
Dès le printemps 2013, différentes entités opposées aux VrTH ont alerté les autorités sur la caractère nocif de ces cultures : réunions avec la Chambre d’Agriculture, le GNIS, le Conseil Général, les responsables locaux de NIDERA.
Les media locaux se sont faits l’écho de ces préoccupations.
La population a été invitée à manifester son opposition, en plantant des graines de tournesols bio : 3000 sachets de graines ont été distribués.

Malgré cela, les Faucheurs Volontaires constatent la persistance de cultures de semences de tournesols, dans l’opacité la plus totale.
Les Faucheurs Volontaires dénoncent les conséquences des cultures de tournesols VrTH, identiques à celles des transgéniques :
l’atteinte à l’environnement par multiplication des résistances à l ‘herbicide Imazamox, et, par conséquent, l’augmentation des doses d’herbicides déversés dans les champs de tournesols,
l’atteinte à la santé puisque l’herbicide se retrouve dans la plante et donc, dans l’huile,
l’absence de réglementation de ces cultures : pas d’autorisation de mise sur le marché, pas d’information, pas de traçabilité : le consommateur doit subir sans pouvoir choisir,
la mainmise sur le vivant par dépôt de brevets, ayant pour but d’empêcher à terme, la libre circulation de toutes les semences.

Les Pyrénées Orientales où sont cultivées les semences de tournesols sont un maillon à l’origine des cultures d’hybrides de tournesols VrTH.
Même si le département ne subit pas directement toutes les conséquences néfastes de ces cultures, les Faucheurs Volontaires ne peuvent rester passifs face à leur dissémination : ils doivent faire ce qui est en leur pouvoir pour les empêcher :
Prenant acte de l’indifférence des autorités et des entreprises semencières quant aux conséquences inacceptables des VrTH, les Faucheurs Volontaires ont procédé à leur destruction.

Les Faucheurs Volontaires demandent :
un moratoire sur les VrTH cultivés en France : colza et tournesol, en attendant que leurs conséquences sociales et environnementales soient évaluées par un organisme indépendant.

Perpignan, le 2 août 2016
Partagez cet article !

http://www.cyberacteurs.org/blog/?p=2434

041

La Confédération Paysanne a occupé des locaux de Vilmorin-Limagrain

mai 22, 2016

Le syndicat veut que le groupe semencier « s’engage à renoncer publiquement à ses nouveaux OGM et à ses brevets biopirates sur les traits natifs des plantes. »

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article31367

041

L’agriculture industrielle : principale responsable du réchauffement climatique

mai 3, 2015

L’agriculture est à la fois victime et responsable du changement climatique. Mais les principales victimes ne sont pas les coupables et inversement… Du côté des victimes, parler d’agriculture, c’est parler du travail et des moyens de subsistance des paysans et paysannes ; c’est parler de sécurité et de souveraineté alimentaire pour l’immense majorité de la population. Du côté des coupables, c’est parler agro-industrie, firmes semencières, industrie chimique ; c’est parler profit, concurrence et spéculation (dernière en date, le beurre), TAFTA et grands projets inutiles ; c’est aussi parler des politiques des gouvernements obsédés par la libéralisation et la levée de toute limite aux droits de polluer (comme le récent recul sur la directive nitrates), d’épuiser la terre et de breveter le vivant, de supprimer toute régulation, avec par exemple les quotas laitiers, et laisser une totale liberté au marché…

La suite à lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article28456

Pascal Poot, l’homme qui fait pousser 400 variétés de tomates sans eau ni pesticides

mars 16, 2015

par Gaétan Pelletier

Dans l’Hérault, Pascal Poot a développé une méthode qui lui permet aujourd’hui de cultiver et de sélectionner quelques 400 variétés de tomates bio sans arrosage ni utilisation de produits phytosanitaires. Celui qu’on a pris « pour un fou » inspire aujourd’hui les plus grands chercheurs.

Lire la suite sur : https://gaetanpelletier.wordpress.com/2015/03/12/pascal-poot-lhomme-qui-fait-pousser-400-varietes-de-tomates-sans-eau-ni-pesticides/

Et : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article28121

La guerre des graines

novembre 10, 2014

Les semences de la colère

L’utilisation de semences de ferme n‘est pas une contrefaçon.

août 18, 2014

par Semences paysannes

Soutenez le Réseau !

Le Réseau Semences Paysannes est reconnu d’intérêt général.

Le collectif « Semons la biodiversité » félicite les députés qui ont entendu la voix des paysans et des citoyens. En faisant inscrire dans la loi que « l’utilisation de semences de ferme ne constitue pas une contrefaçon », ils ont franchi un pas important vers la reconnaissance des droits et pratiques des paysans. Depuis plusieurs mois les membres du collectif « Semons la biodiversité » se mobilisent pour obtenir l’exception agricole, alerter les élus et les citoyens.

La suite sur : http://www.legrandsoir.info/l-utilisation-de-semences-de-ferme-n-est-pas-une-contrefacon.html

Gardiennes des semences

juin 18, 2014

En mars, Alba Calvache et deux de ses compagnons ont parcouru l’Europe pour populariser leur combat contre les trusts semenciers qui, s’appuyant sur le traité de libre commerce entre Colombie et États-Unis, cherchent à rendre illégales les graines paysannes.

La suite sur : http://cqfd-journal.org/Gardienne-des-semences

L’UE s’entend sur la culture des OGM

mai 28, 2014

L’Union européenne a trouvé mercredi un accord pour autoriser la culture des OGM sur son territoire, sous réserve de la possibilité pour les Etats réfractaires, dont la France, d’interdire les semis sur leur territoire, a annoncé un diplomate européen.

La suite sur : http://www.levif.be/info/actualite/environnement/l-ue-s-entend-sur-la-culture-des-ogm/article-4000640244375.htm

041

Les OGM se cachent dans la mutagenèse, affirment les faucheurs volontaires

avril 11, 2014

par Marie Astier

Une méthode de transformation des plantes, la mutagenèse, est dénoncée par les faucheurs volontaire comme produisant des OGM cachés. Ils ont « neutralisé » une parcelle de tournesol muté. Leur procès à Orléans permet de faire la lumière sur cette technique qui se répand discrètement.

La suite à lire sur : http://www.reporterre.net/spip.php?article5706

041