Posts Tagged ‘séparatisme’

Pour une défense syndicale de l’unité du pays

février 24, 2020

par Paul Lootens

Dans le prolongement de sa contribution « Retrouver le chemin d’un syndicalisme offensif » au dossier Syndicalisme : un mouvement social sous pression du n°104 de la revue POLITIQUE (mai 2018), Paul Lootens (FGTB) apporte une contribution syndicale à l’un des débats fondamentaux sous-jacents aux actuelles discussions fédérales.

Il est midi moins une pour l’unité du pays. Les nationalistes du nord du pays semblent vouloir appuyer sur l’accélérateur du séparatisme.

La suite sur : https://www.revuepolitique.be/pour-une-defense-syndicale-de-lunite-du-pays/

Le nouveau Vlaams Belang, une opération cosmétique de propagande

juin 23, 2019

par Manuel Abramovicz

C’est en 1978 que le Vlaams Belang (VB), « Intérêt flamand » en français, est fondé à Anvers et à Bruxelles, sous son premier nom : Vlaams Blok (« Bloc flamand »). Depuis, ce parti nationaliste séparatiste – il prône la fin de l’État belge et la création sur ses ruines d’un « État national-flamand » indépendant, avec Bruxelles comme capitale – a sans cesse connu des succès électoraux de 1978 à 2003, puis un déclin vertigineux de ses suffrages, de scrutin en scrutin, de 2006à 2014. Depuis les dernières élections communales, en octobre dernier, le VB a repris du poil de la bête. Le lion flamand nationaliste a confirmé son retour en force sur la scène politique le 26 mai, lors du méga-scrutin : avec l’élection de 18 députés fédéraux, contre trois en 2014, et de 23députés régionaux, contre17 il y a cinq ans.

La suite sur : http://resistances-infos.blogspot.com/2019/06/le-nouveau-vlaams-belang-une-operation.html

Domenico Losurdo et Zeev Sternhell sur Edmund Burke, maître à penser de Bart De Wever

octobre 23, 2014

par Herwig Lerouge

La Belgique a hérité d’un gouvernement d’ultra-droite où l’élément dominant est le parti séparatiste flamand NVA qui est surtout un parti néolibéral radicalissime. Herwig Lerouge analyse les maîtres à penser de Bart De Wever. Attention, ça ne sent pas bon ! (MICHEL COLLON)

La suite sur : http://michelcollon.info/Domenico-Losurdo-et-Zeev-Sternhell.html?lang=fr

Mise à mal d’idées reçues.

octobre 8, 2012

Par Eric Mettout   

294 attentats en Europe en 2009, 1 attribué au terrorisme islamique.  

La peur du terrorisme islamiste sur le Vieux Continent est inversement proportionnelle à sa réalité : c’est l’un des enseignements de la première enquête sur le sujet de l’agence Europol.

Le premier rapport annuel sur le terrorisme de la toute jeune, et très sérieuse, agence intergouvementale Europol vient d’être rendu public. Il met à mal un certain nombre d’idées reçues, sur l’état de la menace en Europe et ceux qui en sont responsables.

La suite sur : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/294-attentats-en-europe-en-2009-1-attribue-a-l-islamisme_951199.html

« Pour De Weaver rien ne semble jamais assez libéral et assez séparatiste ».

juillet 8, 2011

« La note antisociale d’Elio Di Rupo avec ses attaques contre les pensionné, les fonctionnaires, les chômeurs, les malades … ne va pas assez loin selon Bart de Wever. Il se révèle ainsi définitivement comme un vassal de la Commission européenne et un jusqu’au-boutiste communautaire.» réagit le porte-parole du PTB Raoul Hedebouw après le « non » de la NVA à la note Di Rupo.

Service de presse du PTB

 

Raoul Hedebouw : « Pour De Wever, rien ne semble jamais assez libéral et jamais assez séparatiste. La NVA se déclare prêt à jouer un dangereux coup de poker en mettant en jeu l’avenir de 11 millions de Belges, juste au moment où la zone euro se trouve dans une crise profonde et où une deuxième crise bancaire paraît inévitable ».

« Si on suit la logique de la NVA, elle ne sera d’accord que si on supprime l’index, que si tout le monde doit travailler jusqu’à 67 ans au moins, que si les périodes de chômage ne compte plus pour la pension, que si on retire le droit à la prépension aux travailleurs épuisés d’avoir travaillé toute leur vie en équipe, que si on supprime l’allocation de chômage après deux années, que si on exclut des chômeurs parce qu’ils refusent des emplois pour lesquels il faudra 5 heures en train pour s’y rendre » dénonce le jeune porte-parole. « Sans compter que la NVA y rajoutera sans doute la suppression des indemnités de préavis en cas de licenciement ou le non paiement des heures sup’ ». Et de préciser : « Ce que veut De Wever, c’est une vraie législation sociale inspirée en droite ligne des mesures prises en Allemagne où le libéralisme fait rage ».

La suite sur : http://www.ptb.be/nieuws/artikel/de-wever-le-liberalisme-a-la-sauce-allemande-et-le-jusquau-boutisme-communautaire-pousse-la-belgi.html