Posts Tagged ‘sioniste’

Un projet de résolution contre la violation des droits humains des Palestiniens. Les défenseurs de la politique israélienne se déchaînent

juillet 25, 2022

L’UJFP salue le projet de résolution déposé par Jean-Paul Lecoq et 37 autres député.e.s des groupes Gauche démocrate et républicaine (dont André Chassaigne Président), Écologie Démocratie Solidarité, et France insoumise, visant à condamner l’institutionnalisation par Israël d’un régime d’apartheid à l’encontre du peuple palestinien.

La suite sur : https://ujfp.org/un-projet-de-resolution-contre-la-violation-des-droits-humains-des-palestiniens-les-defenseurs-de-la-politique-israelienne-se-dechainent/

L’apartheid israélien n’arrête pas le progrès : https://europalestine.com/2022/07/25/israel-retrait-de-la-citoyennete-aux-palestiniens-qui-militent-dans-un-parti-palestinien/

BDS : https://europalestine.com/2022/07/24/les-supporters-du-fc-nantes-boycottent-le-trophee-des-champions-a-tel-aviv/

Dimanche, des militants britanniques de Palestine Action qui n’ont pas « chômé » ces dernières semaines, ont riposté à l’attaque meurtrière israélienne à Naplouse. : https://europalestine.com/2022/07/25/uk-usine-de-drones-israeliens-attaquee-par-palestine-action/

USA : les mobilisations se multiplient contre la colonisation israélienne

août 1, 2021

Les partisans de la justice en Palestine se mobilisent à New-York City et dans l’État du New Jersey notamment, en multipliant les actions et manifestations contre l’occupant israélien.

Nous reproduisons ci-dessous un article du Site Palestine Vaincra.

« Dimanche 25 juillet dans le New Jersey, une manifestation était organisée aux abords du terminal Maher, à Elizabeth, dans le cadre de la campagne #BlockTheBoat (bloquez le navire) qui vise l’armateur maritime israélien ZIM en raison de sa complicité avec le colonialisme et l’apartheid israéliens. En dépit du temps pluvieux, les manifestants se sont rassemblés à 6 heures du matin pour accueillir le navire ZIM Qingdao et pour lancer un appel afin qu’il ne soit pas déchargé.

La suite sur : https://europalestine.com/2021/08/01/usa-les-mobilisations-se-multiplient-contre-la-colonisation-israelienne/

Honte au maire de Biarritz, qui parraine le criminel franco-israélien Ulcan (audio, vidéo)

janvier 18, 2018

Le Festival International des Programmes Audiovisuels (FIPA), un événement qui tient son édition annuelle la semaine prochaine à Biarritz, bat tous les records d’abjection en mettant à l’affiche le dangereux psychopathe sioniste Grégory Chelli, alias Ulcan.

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article13839

Et aussi : http://www.france-palestine.org/Une-lettre-ouverte-a-la-presidente-du-FIPA

Soutenons l’expo photo de Ahlam Shibli, menacée de destruction par les voyous sionistes.

juin 8, 2013

Nous invitons nos lecteurs à soutenir, en s’y rendant, l’exposition photographique de l’artiste palestinienne israélienne Ahlam Shibli, actuellement proposée au musée du Jeu de Paume à Paris (détails pratiques au bas de cet article), mais carrément menacée de destruction sur divers sites sionistes français.

Lire la suite sur : http://www.europalestine.com/spip.php?article8374

Les sionistes et les ultralibéraux déposent un étron sur la tombe de Stéphan Hessel.

mars 2, 2013

par SuperNo

Je n’avais pas l’intention d’écrire sur la mort de Stéphane Hessel. Que dire de plus en effet que ce que des milliers d’autres ont déjà dit, en faisant parfois des tonnes dans l’emphase ?

Stéphane Hessel était un grand monsieur, dans les actes comme dans les paroles.

Bon, je l’avais écrit ici, je n’avais pas été vraiment convaincu par son ode à l’indignation, qui m’avait paru bien fade. Il ne faut pas trop demander en terme d’indignation à quelqu’un qui sur la fin de sa vie a soutenu successivement DSK puis Hollandréou.
Mais cette indignation nous a valu quelques grands moments, du côté de Wall Street ou de la Puerta del Sol. Peut-être une répétition pour les combats à venir contre l’asservissement libéral.

La suite à lire sur : http://www.superno.com/blog/2013/02/les-sionistes-et-les-ultraliberaux-deposent-un-etron-sur-la-tombe-de-stephane-hessel/

Lire aussi : http://www.ujfp.org/spip.php?article2616

Qu’allez-vous lui répondre, Monsieur Valls ?

juillet 18, 2012

Par Jacob Cohen   

M. Valls, je vous ai écrit il y a quelques jours et je n’ai reçu aucune réponse. Il est possible que mon cas suscite peu d’intérêt chez vous. Je ne suis pas le « bon juif » défendu par le CRIF pour lequel la République se mobilise et qui est reçu et réconforté par les plus hautes autorités. Mais vous auriez pu charger un membre de votre cabinet pour me répondre.
Mais je comprends votre embarras. Qu’auriez-vous pu répondre? Comment justifier l’injustifiable? Comment reconnaître que vous pratiquez une politique de 2 poids 2 mesures?

La suite à lire : http://jacobdemeknes.blogspot.fr/2012/07/manuel-valls-le-larbin-du-crif.html

Et aussi : http://www.politis.fr/La-Ligue-de-defense-juive-continue,19031.html

La librairie Résistances sera ouverte samedi 4 juillet !

juillet 4, 2009
Un grand merci à tous les amis, les voisins, qui sont venus témoigner leur soutien à la librairie Résistances ce vendredi après l’agression de la LDJ. Grâce à leur aide, la librairie pourra ouvrir ses portes au public demain, même si un grand nombre de livres détériorés ont dû être retirés des étagères, et si des ordinateurs et des meubles seront encore manquants.

Merci aussi à toutes celles et ceux qui nous ont adressé un message de soutien et qui ont exprimé leur indignation devant ces méthodes fascistes visant à baillonner la libre expression.Plusieurs associations, dont le NPA, ont pris l’initiative d’appeler à un rassemblement devant la librairie Résistances ce mercredi soir 8 juillet à partir de 18 H 30, pour manifester leur solidarité, mais aussi pour exiger la dissolution de la Ligue de Défense Juive, organisation terroriste qui multiplie les agressions en France.

A VITRY AUSSI

Pas plus tard que la semaine dernière, avons-nous appris, une centaine d’entre eux attaquaient la mairie de Vitry, où le conseil municipal (majorité PC) s’apprêtait à élire citoyen d’honneur de la ville Marwan Barghouti, député palestinien emprisonné par Israël.

Les élus ont dû bloquer les portes du conseil municipal et de s’y enfermer jusqu’à ce que la police vienne déloger les facistes de la LDJ, qui avaient pris d’assaut la mairie. Ceci en appui d’une provocation montée par le CRIF (Conseil « représentatif » des institutions Juives), qui avait rameuté ses troupes pour manifester contre la municipalité de Vitry, avec des affiches osant proclamer « Aujourd’hui Barghouti, demain Fofana ».

Le président du CRIF Richard Prasquier en personne a participé à cette émeute, … qui échoua lamentablement, puisque Marwan Barghouti a bel et bien été élu citoyen d’honneur de la ville de Vitry !

http://www.europalestine.com/spip.php?article4247

« Attaquer les livres, c’est attaquer la démocratie.

J’exprime ma profonde indignation contre l’agression subie par la librairie « Résistances » dans le 17° arrondissement.

Attaquer une librairie et détruire des livres, c’est un crime contre l’intelligence, contre la liberté, contre la pensée.

On ne peut tolérer que des brutes essaient d’imposer leur haine et leur violence à Paris, ni ailleurs.

La police doit mettre en œuvre, au plus tôt, tous les moyens pour retrouver les coupables.

Nous appelons tous les démocrates, personnalités, associations, partis, citoyens et tous les amis de la liberté à manifester leur soutien à la librairie saccagée.  »

Hervé MOREL

Secrétaire Départemental Verts Paris

http://www.europalestine.com/spip.php?article4248

La destruction de livres qui ne conviennent pas rappelle une sinistre époque !

Les milices  sionistes d’extrême-droite de la LDJ et du Bétar vont-ils encore jouir longtemps de l’impunité en France ?

Ils sont interdits aux USA et en Israël.

Pour en finir avec l’antisémitisme. Jean Bricmont

juillet 29, 2008

Pour en finir avec « l’antisémitisme ».

BRICMONT Jean

S’il est une expression bien française, c’est « Paris vaut bien une messe » ! Fallait-il condamner Henri IV pour racisme anticatholique ? Les conversions pour raison d’opportunité sont légions, surtout lors de mariages. Lorsque l’époux ou l’épouse est riche, cela suscite toujours de l’ironie et l’on s’en gausse dans les chaumières, avec ou sans Siné. Mais il a suffi que cette ironie ait pour objet un mariage où la riche épouse est de confession juive, pour qu’une icône de la caricature française soit chassée de Charlie Hebdo, pour « antisémitisme ». Les raisons invoquées par Charlie pour justifier cette expulsion sont parfaitement ridicules. L’une, c’est que la rumeur (de la conversion) était fausse. C’est certes regrettable, mais Charlie n’est pas connu comme étant un journal qui vérifie soigneusement ses sources. Faut-il fouiller dans les archives pour vérifier si une fausse rumeur otanesque ne serait pas par hasard glissée dans leurs colonnes lors de la guerre du Kosovo ? L’autre raison est encore plus comique : il s’agissait de la vie privée de Jean Sarkozy. Mais le catholicisme de Mme Betancourt, dont Charlie fait ses choux gras, est peut-être ridicule et l’on peut s’en moquer, mais il relève entièrement de sa vie privée ; de plus, contrairement à Jean Sarkozy, Mme Betancourt n’exerce aucune fonction officielle en France (« vedette médiatique » n’étant pas encore une telle fonction). Sa vie privée devrait, peut-être, être plus protégée que celle d’un élu.

Sur le fond, on reproche à Siné d’insinuer que le fait d’être juif (ou d’être marié à une personne de confession juive) permet « de faire du chemin dans la vie ». Manifestement, vu le contexte, il voulait dire que c’est l’opportunisme, attribué (à tort) au fils Sarkozy, qui permet « de faire du chemin dans la vie ». Mais que penser du fait qu’un simple journaliste, Claude Askolovitch, en lançant une accusation radiophonique d’antisémitisme, peut ainsi faire virer un des plus grand caricaturistes de France ? Si l’on voulait faire croire à la population qu’il existe un « pouvoir juif » tout-puissant, il n’est pas évident qu’on s’y prendrait autrement. C’est le larbinisme de Val et de ses collègues qui suggèrent qu’être juif aide à réussir, pas les écrits de Siné (d’aucuns suggèrent que Val a simplement profité de l’occasion pour se débarrasser d’un collaborateur qu’il détestait ; mais quoi qu’il en soit, le fait est que l’accusation d’antisémitisme permet de « casser » n’importe qui, sans possibilité de défense, sans débat contradictoire, sans procès équitable ; c’est l’analogue moderne des lettres de cachet).

Cette affaire, vue dans le contexte des attaques répétées de Charlie contre les musulmans, amène la liberté d’expression en France à une croisée des chemins : soit on déclare une fois pour toutes que les musulmans et les catholiques sont des cibles légitimes qui doivent subir en silence toutes les insultes et toutes les caricatures, mais que tout propos désobligeant contenant le mot « juif » ou « sioniste » est tabou, ou bien cette affaire permettra de faire sauter ce verrou. Dans le premier cas, il ne faut se faire aucune illusion : un tel traitement différentiel suscitera (et suscite sans doute déjà) un antisémitisme massif, bien que silencieux et ignoré des élites médiatiques.

Sur le fond, cette sinistre affaire, qui fait suite à celles impliquant Dieudonné, Mermet, Boniface, Ménargues, Morin et bien d’autres, aurait une issue heureuse si elle permettait de clarifier une fois pour toutes les limites de la liberté d’expression. Bien sûr on peut interdire un appel à commettre immédiatement une action illégale, mais aucune opinion générale sur l’histoire, les religions, les superstitions, les idéologies ou les groupes humains (les « races »), qu’elle soit vraie ou fausse, ignoble ou non, ne doit tomber sous le coup de la loi.

Les poursuites judiciaires en chassé-croisé où des musulmans, ou des descendants d’esclaves et de colonisés, cherchent à mettre en place une sorte de sionisme du pauvre pour faire condamner ce qui ne leur plait pas, comme les caricatures antireligieuses ou certaines vues sur l’histoire du colonialisme, démontrent qu’il est impossible d’exercer la censure de façon non sélective, à moins de réduire tout le monde au silence.

Passons aux choses sérieuses : dans le New York Times (18 juillet), Benny Morris, un des principaux « nouveaux historiens » israéliens (que d’aucuns s’acharnent à présenter comme un progressiste et un pacifiste) déclare qu’Israël « attaquera presque certainement l’Iran d’ici quatre à sept mois ». La seule alternative serait, à terme, une « attaque nucléaire préventive » contre l’Iran. En d’autres termes, une telle attaque serait la seule alternative à la perte du monopole nucléaire israélien dans la région. Menace réelle ou bluff ? D’après le Sunday Times, Bush a déjà donné le « feu orange » aux Israéliens. S’ils menacent et n’attaquent pas, ils auront l’air idiot (vu que l’Iran ne va sûrement pas reculer). S’ils attaquent, c’est qu’ils sont fous. Mais la guerre au Liban en 2006, qui s’est terminée récemment par un échange de prisonniers qui aurait pu avoir lieu avant cette guerre, était déjà de la folie.

C’est pourquoi toute l’agitation en France sur les caricatures, le voile, et les accusations d’antisémitisme, n’est pas seulement ridicule, mais peut s’avérer tragique. Tout cela prépare les esprits à la guerre. Si l’Iran est attaqué, la réaction dominante sera, « c’est bien fait pour les mollahs ». C’est oublier qu’en Iran, il n’y a pas que des mollahs, comme en Irak il n’y avait pas que « Saddam » ; que le Hezbollah a été créé par l’invasion israélienne du Liban en 1982, que les Palestiniens, soixante ans après avoir été chassés de leurs terres, demandent encore justice et que la guerre au Liban en 2006 a été une défaite pour Israël. Aucune des guerres coloniales récentes n’est « courte et joyeuse ». Les Occidentaux doivent apprendre à vivre dans un monde qu’ils ne dominent plus.

L’agitation contre l’Islam, ainsi que l’épouvantail de l’antisémitisme, ont une seule et même fonction : empêcher de prendre conscience du fait qu’au Moyen-Orient, on a d’abord fait payer les Palestiniens pour les crimes commis en Europe contre les juifs, et qu’ensuite, on a montré du doigt tous ceux qui, pour une raison ou une autre, défendaient les victimes de cette immense injustice.

À la « psychose du juif persécuté », pour reprendre l’expression de Gisèle Halimi dans sa lettre à Philippe Val, répond le fantasme de la « seule démocratie au Moyen-Orient » menacée par ses voisins. En France, les juifs ne sont pas persécutés, ce sont les « antisémites », réels ou supposés, qui le sont. Israël n’est pas menacé, mais menaçant. La lutte pour la liberté d’expression n’est pas seulement la défense d’une conquête ancienne, mais aussi une lutte pour faire sortir la pensée du carcan où l’ont enfermée des décennies de propagande pro-israélienne.

Il est urgent, dans l’intérêt de la paix, de libérer les esprits de la peur de l’accusation d’antisémitisme, de dé-sioniser la vision que nous avons du Moyen-Orient et d’oublier Charlie Hebdo.

Source : Le grand soir