Posts Tagged ‘société’

#Déconfinement : Pour le jour d’après, l’ancien monde est déjà de retour et c’est pire qu’avant :(

juin 1, 2020

http://conliegensemble.blogspot.com/2020/06/deconfinement-pour-le-jour-dapres.html

Le policier et l’enfant noir

juin 1, 2020

https://bembelly.wordpress.com/2020/06/01/le-policier-lenfant-noir/

Rencontre avec Maboula Soumahoro : le racisme, un poids constant

juin 1, 2020

par Annabelle Georgen

Dans son essai autobiographique Le Triangle et l’Hexagone. Réflexions sur une identité noire, la chercheuse française Maboula Soumahoro, 44 ans, spécialiste de la diaspora africaine et maîtresse de conférences à l’Université de Tours, noue un dialogue entre ses travaux de recherche et son parcours de femme noire. Elle appelle à briser le tabou qui entoure la notion de race, condition indispensable selon elle pour mettre au jour le racisme enraciné dans la société française. Entretien.

La suite sur : https://www.axellemag.be/rencontre-maboula-soumahoro/

Coronavirus : les vies des ainées confinées

juin 1, 2020

par Camille Wernaers

Colette, Bathilde, Laura, Myriam et Valentine sont confinées chez elles depuis le 18 mars. Pour elles, l’âge est un facteur qui augmente les risques de contracter le coronavirus. Comment ont-elles vécu ces semaines anxiogènes ? Quelle est leur opinion sur la crise que nous traversons ? Elles ont beaucoup de choses à dire, mais elles ont été rarement entendues ces derniers temps. Un paradoxe, alors que les personnes âgées sont les premières concernées par l’épidémie. Est-ce parce que notre société a pris l’habitude de les mettre de côté, de les isoler ?

La suite sur : https://www.axellemag.be/coronavirus-ainees-confinees/

Déconstruire le sexisme ordinaire

juin 1, 2020

par Christine Vanden Daelen , Camille Bruneau

Les mouvements féministes le clament hauts et fort et depuis (trop) longtemps : tant que les identités et possibles de chacun.e resteront façonnés par des représentations de genre nous enfermant, depuis que nous sommes dans le ventre de nos mères, dans des rôles définis par notre sexe physiologique, toute tentative d’émancipation individuelle et collective restera partielle. Le patriarcat continuera à imposer ses normes et hiérarchies qui interfèrent au plus intime de nos vies et ce tous les jours, dans tous les domaines. Prendre conscience de l’existence du sexisme, scruter ses multiples manifestations et effets pour le déconstruire collectivement est une nécessité. Cet article espère être une contribution à cette lutte de longue haleine, de tous les instants, mais emplie d’une infinité de perspectives libératrices. Avant d’entrer dans les subtilités tacites du sexisme “ordinaire, voyons comment le sexisme fonctionne et se reproduit.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Deconstruire-le-sexisme-ordinaire

Comment le patriarcat et le capitalisme renforcent-ils conjointement l’oppression des femmes ? : http://www.cadtm.org/Comment-le-patriarcat-et-le

Quelle vision du développement pour les féministes : http://www.cadtm.org/Quelle-vision-du-developpement-pour-les-feministes

Handicap : le contrat social invalide

mai 31, 2020

Tous malades du covid-19

mai 30, 2020

De cette pandémie, plus que les trop nombreux morts liés au Covid-19, c’est probablement le confinement généralisé et prolongé de 4 milliards d’êtres humains qui restera dans les livres d’histoire et d’économie.

Que s’est-il passé à l’orée du printemps 2020, pour que devant cette situation sanitaire, il ait été unanimement consenti à un confinement presque intégral de la population française …. quoi qu’il en coûte ? Comment en sommes-nous arrivés là ? Cette décision unanime, quasi mondiale pose questions. Pourquoi ce virus justifiait-il de telles mesures alors que rien n’est fait contre d’autres dangers bien pires ? Ne risquent-t-elles pas surtout de nous coûter encore plus cher, humainement, socialement, y compris en nombre de morts indirectes ?

La suite sur : http://www.projet-decroissance.net/?p=2672#more-2672

Élisabeth Lévy – « Le masque entrave ou interdit les plus humaines des activités humaines »

mai 29, 2020

Le Covid-19 a-t-il agi comme révélateur de notre degré de déshumanisation ?

mai 29, 2020

par Dominique Muselet

Au Moyen-Âge, on cherchait à concilier le salut de son âme et l’appât du gain, comme en témoigne la formule « Au nom de Dieu et du profit » qu’on trouve notée pour la première fois en 1253 dans un registre de comptabilité. L’Église tentait de modérer les appétits des commerçants sans se mettre à dos les élites urbaines. En même temps, elle encourageait ses ouailles à accepter leur sort. A l’époque, il n’y avait pas de statistiques et on ne parlait pas de productivité.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/le-covid-19-a-t-il-agi-comme-revelateur-de-notre-degre-de-deshumanisation-36166.html

Arrêtons l’hypocrisie : les familles défavorisées de Bruxelles n’ont pas soudainement disparu avec le confinement

mai 29, 2020

Une opinion de Marc De Koker, directeur d’AMO, service de l’Aide à la Jeunesse répondant aux demandes de jeunes pouvant avoir jusqu’à vingt-deux ans et/ou de leurs familles, co-président du Conseil de Prévention de l’Arrondissement de Bruxelles, membre du Conseil d’Administration de la Fédération des Institutions de Prévention Educative, représentant de cette dernière au sein du Conseil Communautaire de la Prévention, de l’Aide à la Jeunesse et de la Protection de la Jeunesse.

Dans le marasme ambiant qu’il était coutumier hier d’appeler « période de confinement », et aujourd’hui « phase de déconfinement », pléthore de lettres ouvertes, cartes blanches, réflexions diverses ont été partagées par la presse ou via le net sous forme d’écrits, de sentences humoristiques, de vidéos, de dessins, et j’en passe. Il est dès lors devenu très difficile d’articuler une parole qui aurait quelque chance de résonner, de susciter réflexions et actions. Je vais pourtant essayer.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/arretons-l-hypocrisie-les-familles-defavorisees-de-bruxelles-n-ont-pas-soudainement-disparu-avec-le-confinement-5ecf9b609978e24cfc05d223