Posts Tagged ‘soins de santé’

Ras-le-bol des infirmiers : une vidéo dans l’intérêt des patients

septembre 9, 2021

« La question essentielle »: c’est le titre de la vidéo diffusée par la Clinique Saint-Luc de Bouge. Son but: pousser chacun à prendre conscience des enjeux soulevés par la profession.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/ras-le-bol-des-infirmiers-une-video-dans-l-interet-des-patients/article-news-1466457.html

Liberté – 2021

septembre 7, 2021

 » bien qu’ils aient au départ qualifié notre proposition de “populiste”. »

août 30, 2021

Dans un récent rapport d’évaluation, le SPF Santé publique a conclu que plus de 4 500 emplois supplémentaires ont été créés dans le secteur des soins de santé en 2019 et 2020 grâce au Fonds Blouses blanches. « Une bonne nouvelle, réagit Sofie Merckx, médecin généraliste et députée PTB. La création de plus de 4 500 emplois est le résultat d’une lutte menée pendant des mois par le personnel soignant. Ces nouveaux emplois sont une première étape, car la charge de travail sur le terrain reste très élevée.

La suite sur : https://www.ptb.be/le_fonds_blouses_blanches_mis_en_place_l_initiative_du_ptb_permet_de_cr_er_plus_de_4_500_nouveaux_emplois

L’accès aux soins fond, la médecine sombre et le système de santé se fragmente

août 29, 2021

Une carte blanche de Jean-Pierre Unger, Prof. Em. Institut de Médecine Tropicale d’Anvers, Département de Santé Publique, Visiting Professor, Health and Society Institute, University of Newcastle. (https://jeanpierreunger.be/)

On ne mesure pas suffisamment les conséquences désastreuses de la commercialisation des soins de santé.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/2021/08/29/lacces-aux-soins-fond-la-medecine-sombre-et-le-systeme-de-sante-se-fragmente-OZTJJOATRVA2ZLO3MRUE2JTKQ4/

« Applaudis puis bannis », « Patient intubé – Soins entubés »… Grogne du personnel infirmier du CHU de Liège

juin 28, 2021

Par J. Def

« Applaudis puis bannis », « Patient intubé – Soins entubés », « Personnel maltraité – Patients en danger », « Réanimation en grève » ou encore « De la reconnaissance pour nos compétences » sont autant de messages que l’on pouvait lire sur les panneaux et pancartes que ces infirmières et infirmiers en colère brandissaient. Ils étaient une bonne centaine, en ce début d’après-midi, à s’être rassemblés au rond-point principal menant au centre hospitalier. Des infirmières et infirmiers de différents services mais aussi quelques médecins venus leur apporter leur soutien.

La suite sur : https://www.lalibre.be/regions/liege/applaudis-puis-bannis-patient-intube-soins-entubes-grogne-du-personnel-infirmier-du-chu-de-liege-60d9e2f9d8ad581ce11108c8

Et l’on s’étonne que les métiers infirmiers n’attirent plus !

juin 16, 2021

Depuis lundi les infirmiers des hôpitaux publics ont lancé des mouvements de grève pour protester contre la pénurie des membres de leur profession dans le secteur hospitalier. Le déclencheur : la nouvelle classification des fonctions IFIC.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/societe/arnaud-bruyneel-chef-infirmier-au-chu-de-tivoli-apres-cette-crise-et-tout-ce-qu-on-a-vecu-je-vais-perdre-jusqu-a-45-000-euros-60c98bdd9978e26ce19fc805

Qui soignera les soignants ?

juin 4, 2021

Une chronique de Laura Rizzerio

Le soin impose une relation. En ce sens, il est peut-être ce que l’humanité possède de plus essentiel à sa survie. C’est ce que nous ont rappelé les manifestations récentes des assistants en médecine.

En ces mois de pandémie, les soignants ont joué un rôle essentiel pour éviter l’effondrement de nos sociétés malades. Nous les avons tout d’abord applaudis, pour les oublier ensuite et les détester enfin, les tenant pour responsables des mesures sanitaires que nous ne supportons plus. Le récit du travail acharné des soignants dans les hôpitaux a aussi progressivement disparu des médias, jusqu’au mois dernier du moins, lorsque les assistants en médecine ont annoncé une grève pour dénoncer des conditions de travail jugées inadaptées à la formation dont ils ont besoin pour devenir de « bons » soignants.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/qui-soignera-les-soignants-60b8fd547b50a61dfe9725c8

France : Soins interdits pour les plus démunis

mai 29, 2021

“Au moment d’être admis(e) à exercer la médecine, je promets et je jure d’être fidèle aux lois de l’honneur et de la probité.
Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux.
Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J’interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l’humanité.
J’informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences.
Je ne tromperai jamais leur confiance et n’exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences.
Je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me les demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire.
Admis(e) dans l’intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu(e) à l’intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les moeurs.
Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément.
Je préserverai l’indépendance nécessaire à l’accomplissement de ma mission. Je n’entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services  qui me seront demandés.
J’apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu’à leurs familles dans l’adversité.
Que les hommes et mes confrères m’accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré(e) et méprisé(e) si j’y manque.”

Les contributions de Cuba dans la lutte contre la pandémie de COVID-19

mars 5, 2021

par Franklin Frédérick

La pandémie COVID-19 a révélé l’échec de la plupart des pays capitalistes occidentaux dans leurs politiques de santé publique. Des décennies d’austérité néolibérale, de coupes dans les programmes de santé et d’éducation induites par les programmes de restructuration du FMI et de la Banque mondiale, montrent aujourd’hui leurs résultats dans un nombre alarmant de cas de contagion et de décès se propageant en Amérique Latine, en Europe et surtout aux États-Unis.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/les-contributions-de-cuba-dans-la-lutte-contre-la-pandemie-de-covid-19/

« Avec une population d’environ 11.350.000 personnes, Cuba a jusqu’à présent – le 21 février – eu 45.361 cas cumulés de COVID-19 avec 300 décès »

Médecine pour le Peuple fête ses 50 ans

février 23, 2021

« Aujourd’hui, vous célébrons un demi-siècle de lutte, avec les patients, pour construire une société en bonne santé, explique Janneke Ronse, présidente de Médecine pour le Peuple et infirmière. 50 ans que des patients peuvent se rendre chez le généraliste sans argent. 50 ans que nous joignons l’acte à la parole. Nous en sommes incroyablement fiers. » Pour marquer le coup, le réseau de maisons médicales organise diverses activités et un meeting en ligne le 18 avril à 11 heures.

La suite sur : https://www.ptb.be/m_decine_pour_le_peuple_f_te_ses_50_ans