Posts Tagged ‘soins de santé’

« Le risque majeur, c’est la faillite de la démocratie »

novembre 22, 2021

Le gouvernement fédéral a décidé d’imposer la vaccination aux soignants, sous peine de sanctions. Une décision qui a mis le feu aux poudres dans les services de soins de santé. Les syndicats montent au créneau avec un préavis de grève, lancé dès vendredi.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/societe/2021/11/22/une-decision-qui-risque-de-mettre-en-faillite-la-democratie-marie-helene-ska-soppose-a-la-vaccination-obligatoire-du-personnel-soignant-GL5JOFDJUZC4FBYKHOXRC2XDCY/

L’insubmersible Hôpital Public qui coule sous vos yeux

novembre 7, 2021

Par Karim Khelfaoui, médecin révolté

J’écris ces lignes justes avant de prendre ma garde à la régulation du SAMU. C’est un poste privilégié d’observation de notre système de santé, un peu comme la tour de contrôle d’un aéroport. Notre rôle est d’assurer le lien entre la médecine de ville et la médecine hospitalière, évaluer la gravité des situations et transférer à l’hôpital toutes celles et ceux qui le nécessitent. En travaillant à la régulation, on voit à quel point notre système de santé est abimé, on voit tous les manquements et les limites du système en ville comme à l’hôpital.

La suite sur : https://bellaciao.org/L-insubmersible-Hopital-Public-qui-coule-sous-vos-yeux

« Après des semaines d’applaudissements aux fenêtres durant la première vague, les soignants enorgueillis sont retournés dans la rue en espérant un soutien populaire massif mais n’ont reçu que des lacrymogènes et des grenades de désencerclement. »

Hôpital : il y a un « tri » des enfants en situation d’urgence alerte le Collectif Inter-Hôpitaux

octobre 30, 2021

« En ce mois d’octobre, nous n’avons pas pu accueillir cinq enfants en situation d’urgence vitale» et avons dû annuler « 25 hospitalisations programmées depuis plusieurs mois », raconte Oanez Ackermann du service d’hépatologie pédiatrique du Centre hospitalier universitaire Bicêtre (AP-HP).

La suite sur : https://www.lavoixdunord.fr/1091078/article/2021-10-28/hopital-il-y-un-tri-des-enfants-en-situation-d-urgence-alerte-le-collectif-inter

Dans le silence assourdissant de la communauté internationale, un peuple se meurt

octobre 30, 2021

L’ONG de défense des droits humains Al Mezan, basée à Gaza, appelle à une intervention internationale pour mettre fin aux restrictions imposées par Israël à l’entrée de matériel et de fournitures médicales à Gaza .

Les autorités israéliennes continuent de restreindre sévèrement l’entrée de marchandises et de fournitures humanitaires dans la bande de Gaza dans le cadre de la politique de bouclage global, malgré la détérioration visible des déterminants de la santé de Gaza.

De manière alarmante, les autorités israéliennes ont imposé une interdiction des dispositifs médicaux de diagnostic couramment utilisés pour les patients testés positifs pour COVID-19.

La suite sur : https://europalestine.com/2021/10/30/gaza-israel-bloque-les-dispositifs-de-diagnostic-medical/

Dans l’illégalité la plus totale : https://europalestine.com/2021/10/29/salah-hamouri-israel-dans-la-plus-totale-illegalite-souligne-lassociation-defense-sans-frontiere/

L’UE s’inquiète, déplore, … mais n’agit pas. Quelle lâcheté !

Ils volent même les ânes : https://europalestine.com/2021/10/29/larmee-vole-meme-les-anes-des-palestiniens-video/

BDS :

Pour rappel, la campagne BDS comprend également le boycott sportif, et tous ceux qui représentent officiellement l’Etat d’apartheid, qui ne laisse pas les sportifs palestiniens s’entraîner, les entrave, les emprisonne, quand il ne les tue pas.

Est-ce que la Palestine sera représentée aux jeux olympiques au Japon prochainement ?

Non ? Et pourquoi ?

Un sportif afghan refuse de serrer la main à son adversaire israélien (Video)

Comment l’hôpital s’est-il retrouvé à ce point démuni ?

octobre 18, 2021

Une autre pandémie est possible

octobre 12, 2021

Par Jean-Charles Bernard

Selon le psychiatre auteur de cette tribune, une approche démocratique de la pandémie est possible. Dans sa vision, tous resteraient égaux devant la médecine et leurs doutes ne seraient pas méprisés. En revanche, l’enrichissement de l’industrie pharmaceutique et l’emploi de l’argent public seraient scrutés, et mis en balance avec l’urgence climatique.

Le docteur Jean-Charles Bernard est médecin psychiatre dans le service public.

La suite sur : https://reporterre.net/Une-autre-pandemie-est-possible

« En tant que médecin, je soigne et soignerai toujours de la même manière une personne croyant aux bienfaits du néolibéralisme et une autre croyant les vaccins dangereux. Car la médecine n’est pas juge. »

Santé, vaccin et pass : discussion avec le médecin urgentiste Christophe Prudhomme

octobre 4, 2021

Sans surprise, le gouvernement français vient d’annoncer qu’il se donnait la possibilité de prolonger le recours au pass sanitaire jusqu’à l’été 2022 . Au moment de son extension à l’ensemble de la population (police exceptée, bien entendu), la Défenseure des droits avait alerté l’opinion, au mois de juillet dernier, sur la toxicité d’un tel dispositif : en vain. En santé comme ailleurs, l’appareil macroniste maltraite les libertés publiques et cogne les travailleurs — plusieurs milliers de soignantes et de soignants ont déjà été suspendus. Si Christophe Prudhomme, porte-parole de l’Association des médecins urgentistes de France, urgentiste au Samu de Bobigny et syndicaliste CGT, a dénoncé la gestion à la fois autoritaire et calamiteuse de la pandémie de Covid-19, c’est à une réflexion plus globale qu’il nous convie : comment sommes-nous arrivés à pareil délabrement de l’hôpital public ? Et le soignant, « fervent partisan de la vaccination », de revenir sur le long et méthodique travail de sape capitaliste.

La suite sur : https://www.revue-ballast.fr/sante-vaccin-et-pass-discussion-avec-le-medecin-urgentiste-christophe-prudhomme/

Nos futurs soins et souhaits de (fin de) vie

septembre 22, 2021

Par Candice Leblanc

La planification anticipée des soins permet de réfléchir, de discuter et de poser des choix importants de vie et de fin de vie. Des sujets délicats, certes, mais qui relèvent des droits du patient et permettent de gagner en sérénité, quoi qu’il advienne.


Magali, la quarantaine, est atteinte de sclérose en plaques. Pour le moment, elle ne souffre d’aucun handicap majeur, mais elle s’inquiète de l’avenir. Que se passera-t-il si son état se dégrade au point qu’elle ne puisse plus vivre seule ? Hussein, pour sa part, a récemment reçu un diagnostic de maladie d’Alzheimer. Certes, il a une famille aimante sur laquelle il peut compter, mais il n’a pas envie de devenir un poids pour eux, notamment pour son épouse dont la santé décline aussi. Evelyne, elle, vit dans une maison de repos. Ses problèmes cardiaques nécessiteraient une hospitalisation, mais elle redoute de finir sa vie aux soins intensifs, surtout en pleine pandémie : tant qu’à faire, elle préfèrerait céder sa place… Quant à Serge, il souffre d’un cancer métastatique. Les traitements n’ont pas fonctionné, il est épuisé, il n’a plus envie de se battre, mais sa fille est contre l’euthanasie et il ne sait pas à qui en parler…

La suite sur : https://enmarche.be/services/soins-de-sante/nos-futurs-soins-et-souhaits-de-fin-de-vie.htm

Législation belge sur l’euthanasie : https://www.admd.be/information/legislation-belge/

Ras-le-bol des infirmiers : une vidéo dans l’intérêt des patients

septembre 9, 2021

« La question essentielle »: c’est le titre de la vidéo diffusée par la Clinique Saint-Luc de Bouge. Son but: pousser chacun à prendre conscience des enjeux soulevés par la profession.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/ras-le-bol-des-infirmiers-une-video-dans-l-interet-des-patients/article-news-1466457.html

Liberté – 2021

septembre 7, 2021