Posts Tagged ‘spéculation’

La prochaine crise économique en perspectives.

septembre 25, 2018

par Chris Hedges

Pendant la crise financière de 2008, les banques centrales du monde entier, y compris la Réserve fédérale américaine, ont fait marcher la planche à billets pour injecter des milliers de milliards de dollars dans le système financier mondial. Cet argent, produit pour l’occasion, a créé une dette mondiale de 325 000 milliards de dollars, soit plus de trois fois le PIB mondial. Cet argent artificiel a été accumulé par les banques et les grandes entreprises, prêté par ces banques à des taux d’intérêt usuriers, utilisé pour le service de dettes insoutenables ou pour racheter des actions, pour le plus grand bénéfice des élites qui en ont tiré des millions. L’argent ainsi fabriqué n’a pas été investi dans l’économie réelle. Aucun produit n’a été fabriqué ni vendu. Les ouvriers n’ont pas accédé à la classe moyenne avec des revenus, une couverture sociale et des retraites pérennes. Aucun projet d’infrastructure n’a été lancé. L’argent ainsi produit a gonflé de nouvelles bulles financières colossales bâties sur la dette et couvertes par un système financier en ruine et voué à la faillite.

La suite sur : https://www.les-crises.fr/la-prochaine-crise-economique-en-perspectives-par-chris-hedges/

Et : http://www.cadtm.org/10-ans-apres-l-eclatement-de-la-crise-les-financiers-se-portent-bien-les

Et : http://www.cadtm.org/Sauvetages-bancaires-apres-Lehman-Brothers-Union-sacree-pour-sacree-arnaque

Publicités

Bon anniversaire la crise de 2008

septembre 24, 2018

La Cour constitutionnelle sauve la loi contre les fonds vautours

mai 31, 2018

Ce jeudi 31 mai, la Cour constitutionnelle a rendu un arrêt qui fera date : elle rejette le recours en annulation introduit par le fonds vautour NML Capital Ltd, contre la loi belge de 2015 relative à la lutte contre les fonds vautours. Le CNCD-11.11.11 était intervenu avec deux autres ONG pour soutenir cette loi et contester ce recours. Il salue cet arrêt et demande à la Belgique d’inciter les autres États membres de l’UE à adopter une loi similaire pour lutter contre la spéculation, tel que demandé par le Parlement européen.

La suite sur : https://www.cncd.be/La-Cour-constitutionnelle-sauve-loi-belge-contre-fonds-vautours

De la famine en Afrique aux gros stocks céréaliers dans le monde

mai 1, 2017

par Gérard Le Puill

L’appel lancé le 25 avril à Genève par le secrétaire général de l’ONU pour trouver des fonds afin de venir en aide aux millions de personnes victimes de la famine en Afrique n’a guère trouvé d’écho cette semaine dans les médias français. Alors que des millions de tonnes de céréales dorment dans les silos, seuls 15% des fonds attendus par l’ONU depuis son appel de février dernier ont été collectés pour venir en aide à 30 millions d’Africains dont la vie est mise en danger par le manque de nourriture.

La suite sur : http://www.humanite.fr/de-la-famine-en-afrique-aux-gros-stocks-cerealiers-dans-le-monde-635453

Le film qu’UBS & Co voudraient interdire

mars 15, 2016

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article30827

France : Le sel de la terre accaparée

août 24, 2015

par Mickaël Correia  

À l’heure même où ce clinquant numéro de CQFD sort des presses (juin 2015), les sinistres actionnaires du groupe Bolloré sortent de leur assemblée générale annuelle et des milliers de paysans sortent d’une série d’occupations de plantations en Afrique de l’Ouest. C’est que le fleuron entrepreneurial français possède plus de 100 000 hectares de plantations industrielles sur le continent. Rien qu’au Cameroun, 6 000 paysans ont vu 40 000 hectares de leurs terres accaparées par les appétits fonciers de Bolloré. Révoltes villageoises, blocages des plantations, et aujourd’hui occupations, jalonnent depuis deux ans un rude combat mené par ces paysans expropriés. Mais cette lutte n’est que la face émergée d’un phénomène qui s’est généralisé depuis la crise financière de 2008 : l’accaparement des terres agricoles des pays du Sud par des groupes financiers et certains pays (Qatar, Émirats arabes) à des fins spéculatives.

La suite à lire sur : http://cqfd-journal.org/France-Le-sel-de-la-terre

La réforme bancaire en Europe sera (aussi) une coquille vide

avril 30, 2015

par Mathias Thépot

Le projet de réforme bancaire européenne devrait finalement se calquer sur la loi allemande adoptée début 2013, et qui ne sépare que les activités spéculatives clairement identifiées, sans s’attaquer au sujet fondamental de la tenue de marché.

Lire la suite sur : http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/la-reforme-bancaire-en-europe-sera-aussi-une-coquille-vide-472289.html

Le lobbying ne connaît pas la crise : http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/lobbying-en-europe-goldman-sachs-a-multiplie-ses-depenses-par-14-en-un-an-472742.html

STOP à la spéculation sur les denrées alimentaires

mars 26, 2015

« Les bonus des banquiers sont indexés sur le malheur des gens. » » (Cleveland contre Wall Street)

Frédéric Lordon aux Banques centrales : « Pourquoi est-ce que vous faites ce que vous faites ? »

mars 18, 2015

17 mars 2015 à 17h35 : Les Désobéissants, le collectif « Troïka Basta » et l’économiste Frédéric Lordon ont demandé ce jour une audience en urgence au gouverneur de la Banque de France Christian Noyer, à la veille de l’inauguration du nouveau siège de la BCE à Francfort et à deux jours d’un nouveau sommet européen.

La suite sur : http://blogs.mediapart.fr/blog/stephanelavignotteorg/180315/frederic-lordon-aux-banques-centrales-pourquoi-est-ce-que-vous-faites-ce-que-vous-faites

A Francfort, la Banque centrale européenne inaugure son siège sous une massive protection policière

La suite sur : http://reporterre.net/A-Francfort-la-Banque-centrale

Spéculation, évasion fiscale, bonus des traders : observez en direct la démesure des banques et marchés financiers

La suite sur : http://www.bastamag.net/Speculation-evasion-fiscale-bonus-des-traders-observez-en-direct-la-demesure

Les banques françaises continuent de spéculer sur les matières premières agricoles

février 23, 2015

par Oxfam

3,5 milliards d’euros : le montant des fonds qui permettent aux clients des principales banques françaises de spéculer sur les matières premières agricoles.

La suite sur : http://www.reporterre.net/Les-banques-francaises-continuent

Et aussi : http://www.bastamag.net/Speculation-faim-matieres-premieres-banques