Posts Tagged ‘subventions’

Six milliards de plus pour piller les océans… Une victoire de plus pour les lobbies

novembre 28, 2019

par Augustin Langlade

Mardi 12 novembre, la Commission européenne de la Pêche a voté l’ouverture de nouvelles négociations qui vont conduire, entre 2021 et 2027, à accorder des subventions supplémentaires de 6 milliards d’euros à l’industrie de la pêche.

La suite sur : https://lareleveetlapeste.fr/six-milliards-de-plus-pour-piller-les-oceans-une-victoire-de-plus-pour-les-lobbies/

Détournements de fonds publics ?

juillet 5, 2019

Au nom de la protection de la biodiversité, le Conseil Régional d’île-de-France a l’intention d’allouer au lobby chasse une somme de 57.500 euros destinés à financer l’achat de milliers de faisans d’élevage pour alimenter le stand de tirs des tueurs agréés.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41686

Subventions à la pêche : cataclysme pour l’océan

juin 28, 2019

Aujourd’hui, mardi 18 juin 2019, le Conseil de l’Union européenne a adopté son orientation générale sur le prochain Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP), qui déterminera l’allocation de plus de 6 milliards d’euros de subventions publiques aux secteurs de la pêche et de l’aquaculture ainsi qu’à la protection du milieu marin pour la période 2021-2027. La position du Conseil encourage la destruction des écosystèmes marins et incite à une gestion défaillante de la pêche européenne. Vingt années d’efforts de la communauté internationale pour interdire les subventions néfastes d’ici 2020 viennent de voir s’effondrer tout espoir d’avoir un océan productif et en bonne santé. Des années de négociations à l’ONU depuis le Sommet de la Terre à Rio en 1992, à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et d’avis donnés par de nombreux scientifiques pour interdire ces subventions néfastes d’ici 2020 sont balayés d’un revers de la main.

La suite sur : https://www.bloomassociation.org/cataclysme-ocean/

Merci l’Europe et merci Macron (« La France a joué un rôle majeur dans cette position : le gouvernement a fait alliance avec l’Espagne et l’Italie pour bafouer les engagements internationaux de l’Union européenne en proposant de réintroduire et de maintenir les aides les plus nocives au sein de l’Union européenne, qui les avait pourtant éliminées. »)

Subventions à la pêche : vote catastrophique au Parlement européen

juin 8, 2019

Aujourd’hui, jeudi 4 avril 2019, le Parlement européen a voté sur le prochain Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP), qui déterminera l’allocation de plus de 6 milliards d’euros de subventions publiques aux secteurs de la pêche et de l’aquaculture ainsi qu’à la protection du milieu marin pour la période 2021-2027. « Le résultat final constitue une véritable offense aux engagements de l’UE en faveur du développement durable, étant donné que la réintroduction de subventions néfastes comme les aides à la construction et à la modernisation alimentera la surcapacité et la surpêche. Nous nous attendions à un mauvais résultat, mais pas à un tel désastre ni à un tel niveau d’irresponsabilité« , a réagi Mathieu Colléter, Responsable Science & Relations institutionnelles chez BLOOM. En effet, le FEAMP 2021-2027 encouragera la destruction des écosystèmes marins et une gestion encore plus défaillante de la pêche européenne. Ce bond en arrière de quinze ans envoie un signal extrêmement négatif à la communauté internationale, alors que des négociations sont en cours à l’Organisation mondiale du commerce pour interdire ces subventions néfastes d’ici fin 2019, comme le prévoit l’Objectif de Développement Durable 14.6 des Nations unies.

La suite sur : https://www.bloomassociation.org/subventions-peche-vote-catastrophique/

Quand l’Etat maltraite les agriculteurs bio…

février 2, 2019

A l’heure où les pesticides sont pointés du doigt dans l’affaire des bébés sans bras, rien n’est fait pour faciliter le développement de l’agriculture biologique.

Au contraire !

Depuis deux ans, l’Etat est en retard dans le paiement des aides aux agriculteurs bio.

A l’inverse, les agriculteurs conventionnels sont payés rubis sur l’ongle.

La suite sur : https://fr.ipsn.eu/soutien-a-tous-les-agriculteurs-bio/script/?base=786&campaignId=4827&segmentId=4856&shootId=6568&base=786&campaignId=4827&segmentId=4856&shootId=6568

https://fr.ipsn.eu/soutien-a-tous-les-agriculteurs-bio/

Ils étaient près de 20 000 en 20001 Ils sont aujourd’hui moins de 12 0002

décembre 7, 2018

Les pêcheurs côtiers ne quittent plus le port ou parcourent des distances insensées pour pêcher quelques kilos de poissons. Trop peu pour couvrir les frais de carburants, les salaires, l’entretien du bateau et faire vivre une famille. Gwen, Stéphane, Gérard, Frédéric… tous témoignent des difficultés qu’ils rencontrent pour exercer leur métier de pêcheur-artisan et pour défendre leurs intérêts.

La suite sur : https://pecheursartisans.bloomassociation.org/home-2/?utm_source=CO-EP&utm_medium=email&utm_campaign=pecheursartisans&utm_content=3

« Des aides financières au prix du silence

Gwen est président de l’association indépendante des ligneurs de bar de la pointe de la Bretagne. Afin de promouvoir cette technique de pêche durable, il a sollicité un financement européen qui lui a été octroyé. Mais à quel prix ?

Le Président du comité départemental des pêches du Finistère a été clair : le financement accordé par le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) sera conditionné à l’arrêt de la communication « négative sur la filière » par l’association.

C’est un abus de pouvoir.

Parce que nous ne pouvons pas accepter que quelques industriels fassent régner la terreur sur tout un secteur. Parce que nous ne pouvons pas accepter que la survie de milliers de pêcheurs artisans dépende de décisions arbitraires, anti-démocratiques et illégales, nous avons besoin de vous pour dénoncer ces scandales.

En nous aidant à analyser le fléchage et l’utilisation des subventions publiques allouées au secteur de la pêche au cours des vingt dernières années, vous nous permettrez d’apporter les preuves scientifiques irréfutables du fonctionnement opaque et abusif du secteur de la pêche dont sont victimes les pêcheurs artisans comme les ligneurs de la Pointe de Bretagne.

Un grand merci pour avoir signé nos pétitions. Aujourd’hui, allez plus loin en faisant un don pour exiger plus de transparence et d’équité ! »
L’équipe de BLOOM

Bure : le silence est d’or

juin 9, 2018

par Emmanuel Sanséau

Faire accepter la poubelle du nucléaire à coup d’argent public.

Dans la Meuse, où l’État compte cacher les déchets radioactifs les plus dangereux de France, des sommes colossales d’argent public abreuvent une campagne dépeuplée. Les euros coulent à flots, non pas pour les écoles, qui ferment, ni pour les hôpitaux, qui périclitent. Mais des millions de subventions pour les clubs sportifs, les associations de chasseurs ou les salles des fêtes… Ainsi espère-t-on enterrer l’opposition des riverain·es à Cigéo, projet vaseux d’enfouissement de la question du nucléaire. Or l’achat des consciences n’est pas la seule arme pour réprimer celles et ceux qui résistent : depuis septembre 2016, une pluie de procès s’abat sur les opposant·es à Cigéo. Mardi 12 juin 2018, ce sont encore cinq personnes qui passent au tribunal, et le 26 juin, ce sera le délibéré pour treize personnes arrêtées en mars et jugées le 23 mai dernier (plus d’infos ici). Alors que, le 16 juin prochain, se prépare une journée d’action à Bar-Le-Duc (Meuse), Jef Klak décortique les plus que douteuses méthodes employées par l’État et le secteur du nucléaire pour imposer la fuite en avant énergétique.

La suite sur : http://jefklak.org/bure-le-silence-est-dor/

Ils cèdent devant le chantage

octobre 4, 2017

Les parcs naturels du Luberon et du Verdon acceptent la centrale à biomasse de Gardanne à laquelle ils s’étaient opposés. Renonçant à leur plainte déposée en 2015, les parcs, comme l’association FNE. La raison ? Parcs et association étaient menacés de se voir privés de subventions.

La suite sur : https://reporterre.net/Face-au-chantage-aux-subventions-Parcs-regionaux-et-FNE-acceptent-la-centrale

Et il fait quoi Hulot l’écolo ?  » de leur côté, Uniper et… Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, ont fait appel de la décision de justice. »
Quant à Muselier ; Renaud Muselier, président de la région PACA : « L’écologie doit être mise au service de l’économie pour faire de la croissance verte. »
« Avec 70 à 80% de notre budget qui dépend de la région, comment voulez-vous que l’on ait la capacité de décider ? » s’indigne un élu du parc du Verdon. « En droit, on appelle cela du chantage.

Quand l’hôpital se fout de la charité

octobre 2, 2017

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35773

Plantez et profitez des subventions

février 28, 2017

Envie de ramener de la vie dans le jardin? De voir fleurir les fruitiers prisés par les oiseaux et les insectes? D’écouter le chant des haies sauvages qui offrent refuge et nourriture à une multitudes d’espèces? Planter une haie, un alignement d’arbres ou un verger, c’est donner un vrai coup de pouce à la biodiversité ! Depuis octobre 2016, la Wallonie subsidie à nouveau ces mesures salutaires.

Une nouvelle législation relative à l’octroi de subventions pour la plantation de haies, alignement d’arbre, vergers et taillis linéaires est entrée en vigueur le 9 octobre 2016

Plus d’infos sur : http://biodiversite.wallonie.be/fr/10-10-2016-plantation-de-haies-alignement-d-arbre-vergers-taillis-lineaires.html?IDD=5227&IDC=3772

(Source : Natagora)