Posts Tagged ‘Tati’

Mon oncle.

mai 30, 2011

ARTE – 20h40 – lundi 30/5   

Signée Tati, une satire non de la modernité, mais de ceux qui se croient modernes.

Monsieur Hulot, doux rêveur un rien gaffeur, habite un modeste appartement dans un vieux quartier populaire. Sa soeur, mariée à un riche industriel, vit dans une villa ultramoderne d’un quartier résidentiel. Elle a bien du mal à comprendre le style de vie de son frère et espère secrètement le marier à une voisine. Mais c’est sans compter avec l’esprit récalcitrant de monsieur Hulot qui, pour rien au monde, ne renoncerait aux flâneries sur la place du marché…

Poète des terrains vagues
Un chiffonnier juché sur sa charrette traverse un quartier moderne hérissé de buildings… Dès les premiers plans, Tati oppose le mode de vie des vieux quartiers où règne la convivialité à un monde standardisé qui court après le progrès. À la sortie du film, en 1958, on lui reprocha d’être réactionnaire voire poujadiste. Or, ce que le cinéaste fustige, ce ne sont pas tant les avancées techniques qu’une société qui s’adonne au culte de l’objet et fait de la femme l’esclave de l’électroménager. Dans ce monde, tout est réglé par un code social imposé. Rétif à tout embrigadement, Hulot préfère la poésie des terrains vagues, des chiens errants et des gamins blagueurs.

Rediffusions :
31.05.2011 à 14:45

www.arte.tv

Mon oncle.

novembre 2, 2010

France 2 – 1h30 – mercredi 3/11                    de et avec J. Tati

Dans un quartier moderne où tout est très bien agencé vivent M. Arpel, son épouse et leur fils Gérard. L’intrusion dans la famille de M. Hulot, du frère de Madame, personnage rêveur et plein de fantaisie, sème le trouble dans cet univers aseptisé…

Birth of pop.

août 5, 2010

ARTE – 23h10 – jeudi 5/8                   documentaire

Une virée en Vespa au coeur de la décennie qui a démocratisé le folk et fait twister les surprises-parties. Où il est question des Beatles, du Swinging London, des minijupes de Mary Quant, d’Yves Saint Laurent, du pop art, de la brindille Twiggy, des coiffures choucroutes, de Jacques Tati… Avec pour guides le bassiste Klaus Voormann, copain des Beatles, et Paul Weller, ex-Mods et figure de la pop anglaise.

Rediffusions :
14.08.2010 à 03:00
18.08.2010 à 13:00

www.arte.tv

http://www.puretrend.com/rubrique/histoire-de-la-mode_r16/mary-quant-mini-jupe-rock-n-roll-et-tutti-quanti_a42449/1

Jour de fête.

mars 16, 2010

France 2 – 1h10 – mardi 16/3      de et avec J. Tati, Guy Decomble, Paul Frankeur,

Un vrai plaisir, mais pourquoi à une heure aussi tardive ?

http://www.youtube.com/watch?v=emSnZvoSfeE

Dans un petit village du centre de la France, c’est jour de fête : arrivent sur place les forains avec leurs roulottes, chariots, panières, manège, loterie, fanfare. Et un cinéma ambulant. C’est l’occasion pour les villageois de découvrir un documentaire sur les prouesses de la poste en Amérique. François, le facteur, impressionné par le film, se lance dans une tournée ‘‘à l’américaine’‘ qui sera raillée par tout le village.

http://www.evene.fr/cinema/films/jour-de-fete-2782.php

L’hygiénisme est à la mode, l’imbécilité aussi !

avril 16, 2009

Nom d’une pipe en bois cassée, s’étonne-t-on, en regardant les affiches, dans le métro, pour l’exposition « Tati deux temps trois mouvements », à la Cinémathèque de Paris .

Métrobus, qui gère la publicité dans les transports publics parisiens, a en effet décidé de gommer l’objet obscène, par respect zélé de la loi Evin sur le tabagisme. Mais face au refus des organisateurs de l’expo, il a été décidé de remplacer la pipe par un objet aussi ridicule que l’acte de censure lui-même : un moulinet jaune.

L’affaire est grotesque, mais ce n’est pas une première. Souvenez vous des « smileys » fumeurs et non fumeurs de Courrier international. Cette fois-ci, c’est cependant un peu plus grave, puisque les censeurs de Métrobus s’en prennent à une oeuvre d’art, cette image très célèbre de M. Hulot sur son Solex. L’émoi est tel que la Ligue des droits de l’homme, avec des accents tragiques, a appelé à signer une pétition :

« Il convient de se mobiliser face à la généralisation du politiquement
correct qui n’hésite pas à déformer les œuvres du patrimoine : exigeons de la SNCF et de la RATP qu’elles procèdent au retirage des affiches qui annoncent l’exposition Tati à la Cinémathèque, et que la pipe de Monsieur Hulot apparaisse avec son culot, et non avec la ridicule hélice jaune qui le masque. »

Lire la suite : http://www.rue89.com/mon-oeil/2009/04/16/toto-a-pique-la-pipe-a-tati-toto-est-malade-de-la-tete

http://www.dailymotion.com/video/x849l2_bandeannonce-mon-oncle-jacques-tati_shortfilms