Posts Tagged ‘Tepco’

10 ans de Fukushima

mars 11, 2021

La date est suffisamment forte pour qu’on s’en souvienne. Cette année cela fait 10 ans déjà.
10 ans déjà que le séisme et le tsunami qui a suivi ont dévasté la côte nippone.
10 ans déjà que 3 des 6 réacteurs de la centrale de Fukushima Daïchi sont entrés en fusion.
10 ans déjà que le monde ferme les yeux, comme pour oublier la catastrophe, comme pour oublier la dangerosité…

Pourtant elles et ils n’oublient pas.

Elles et ils, ce sont les habitant·es de la préfecture de Fukushima, les personnes réfugié·es dans d’autres villes ou à l’autre bout du Japon, ce sont les enfants malades, les politiques de l’époque (Naoto Kan), les victimes en procès avec l’administration ou avec TEPCO, les liquidateurs qui travaillent encore d’arrache-pied dans des conditions délétères et au péril de leurs vies en espérant nettoyer ce qui ne peut sûrement pas l’être…

Celles et ceux qui n’oublient pas, ce sont également les pro-nucléaires qui, sous couvert de pseudo-programmes humanitaires, tentent de faire accepter la vie radioactive.

Et malgré la propagande autour des Jeux Olympiques de Tokyo, destinés à laisser croire que l’accident appartient au passé, les conséquences de la catastrophe sont toujours à l’ordre du jour, avec le déversement prévu des eaux contaminées de la centrale dans le Pacifique.

Pour ce dossier spécial à l’occasion des 10 ans de l’accident, nous avons fait le choix de laisser la main à nos amis japonais. Car qui mieux qu’eux peut nous parler de ce qui se vit au cœur de la catastrophe toujours en cours ?

La suite sur : https://www.sortirdunucleaire.org/10-ans-de-Fukushima-plus-jamais-ca?origine_sujet=LI202103

https://www.lalibre.be/international/asie/fukushima-la-catastrophe-nucleaire-qui-ne-pouvait-pas-arriver-604915cbd8ad58713a8e5f10 : « Quelques heures plus tôt, sur les ondes de la RTBF, l’un des pères du programme nucléaire belge affirmait pourtant qu’aucun danger n’était a priori à craindre de ce côté…

Dans les centrales nucléaires françaises, les problèmes se multiplient sur les « diesels d’ultime secours » : https://www.bastamag.net/Fukushima-10-ans-EDF-centrales-surete-nucleaires-systeme-de-refroidissement-diesel-d-ultime-secours

https://www.lalibre.be/international/europe/une-centrale-nucleaire-a-proximite-de-la-capitale-lituanienne-inquiete-l-europe-les-normes-minimales-ne-sont-pas-respectees-60490230d8ad58713a8de217

https://reporterre.net/10-ans-apres-l-impossible-retour-des-habitants-de-Fukushima

https://reporterre.net/Fukushima-nous-a-fait-entrer-dans-l-ere-du-capitalisme-apocalyptique

https://www.bastamag.net/Fukushima-contaminations-zones-radioactives-catastrophes-nucleaires-contre-la-resilience-thierry-ribault

Les réacteurs de Fukushima endommagés par le tremblement de terre de magnitude 7,3 du week-end dernier, perdent leur liquide de refroidissement (Blacklistednews.com)

février 22, 2021

Deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima, au Japon, ont commencé à fuir de l’eau de refroidissement à la suite du tremblement de terre de magnitude 7,3 du week-end dernier, indiquant que les dommages actuels aux réacteurs des unités 1 et 3 de TEPCO se sont aggravés, selon AP, citant le porte-parole Keisuke Matsuo.

La suite sur : https://www.crashdebug.fr/les-reacteurs-de-fukushima-endommages-par-le-tremblement-de-terre-de-magnitude-7-3-du-week-end-dernier-perdent-leur-liquide-de-refroidissement-blacklistednews-com

Et ça continue : https://www.lalibre.be/international/asie/alerte-au-tsunami-apres-un-important-seisme-dans-le-nord-est-du-japon-6055c128d8ad58713a9f7d57

Eau contaminée de Fukushima: vers un rejet dans l’environnement

décembre 24, 2019

Le rejet dans l’environnement (mer ou air) de l’eau contaminée de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi est l’unique option restante après que les experts eurent exclu un stockage de longue durée, ont précisé mardi à l’AFP les autorités japonaises.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/international/eau-contaminee-de-fukushima-vers-un-rejet-dans-l-environnement/article-news-1232231.html

Fukushima : par manque d’espace de stockage, le Japon envisage de déverser de l’eau contaminée dans le Pacifique

août 14, 2019

par Antoine Vermeersch

Le rejet contrôlé de plus d’un milliard de litres d’eau radioactive semble l’option « la plus réaliste » à ce stade, selon certains experts nucléaires. Mais la mer à l’est de la Corée pourrait être gravement polluée. Le manque de transparence des autorités japonaises sur le sujet irrite.

La suite sur : https://www.lalibre.be/international/asie/fukushima-par-manque-d-espace-de-stockage-le-japon-envisage-de-deverser-de-l-eau-contaminee-dans-le-pacifique-5d5423b0f20d5a58a8f3caa7

Fukushima : 7 ans après le désastre continue

mars 11, 2018

Le gouvernement japonais essaye de faire en sorte que d’ici les Jeux olympiques prévus en 2020, la situation à la centrale nucléaire de Fukushima puisse être présentée comme revenue à la normale. Mais à deux ans de l’échéance, nous en sommes loin.

Sept ans après le début de la catastrophe, les coeurs des réacteurs en fusion continuent à cracher de la radioactivité dans l’air et dans l’eau.
Si du fait des vents dominants, environ 80% de la radioactivité atmosphérique part dans le Pacifique, les 20% restants suffisent à recontaminer les communes alentours à chaque averse et ceci jusqu’à Tokyo.

Tepco a du emprunter à l’Etat 8 032 milliards de yens (environ 60 milliards d’euros) pour faire face à l’énorme chantier. Malgré cela, les choses n’évoluent guère sur le site : il y a toujours d’énormes quantités de barres de combustibles dans les piscines des réacteurs accidentés, lesquelles pourraient s’effondrer en cas de nouveau séisme de la force de celui de 2011.
L’accident prendrait alors une dimension apocalyptique. Tepco annonce sans cesse vouloir vider ses piscines, mais la radioactivité y est telle que pour le moment il n’a pas été possible d’y installer des robots pour faire le travail à la place des humains.

Le gouvernement essaye d’imposer le retour des populations en zone décontaminée. M%ais il se heurte à une forte résistance car les seuils de radioactivité y restent trop élevé : seules les personnes âgées acceptent d’y venir …pour mourir chez elles.

Du côté de la santé, il y a eu jusqu’à maintenant des cas de dysfonctionnement de lat hyroïde.
Alors que les premiers cas avaient été détectés au bout de cinq ans à Tchernobyl après l’accident de 1986, cela avait été plus rapide au Japon. Début janvier 2018, seuls 48% des 336 640 personnes évacuées, qui avaient moins de 18 ans avant l’accident ont été contrôlées :923 présentent des anomalies thyroïdiennes, parmi lesquelles 159 ont un cancer confirmé.

7 ans c’est le temps de latence pour d’autres formes de cancer : leucémie (cancer du sang) et cencer des os. De nouvelles campagnes de détection devraient logiquement être mises en place pour traiter ces cancers le plus tôt possible. Pour le moment rien n’est fait.

Le pire est donc encore à venir.

(Source : M.B. – Silence n° 465 – Mars 2018)

Et : http://www.levif.be/actualite/international/a-fukushima-le-demantelement-continue-avec-une-etape-delicate/article-normal-811315.html

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article37285

Livre : « Oublier Fukushima » – Arkadi Filine – Les éditions du bout de la ville https://www.unsoleildansleventre.com/single-post/2017/01/18/OUBLIER-FUKUSHIMA

Un niveau de radiations record mesuré à Fukushima

février 4, 2017

La compagnie Tepco, opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima, a annoncé avoir observé des niveaux de radiations record et un trou dans une partie métallique à l’intérieur de l’enceinte de confinement du réacteur 2.

La suite sur : https://reporterre.net/Un-niveau-de-radiations-record-mesure-a-Fukushima

« A Fukushima, tout n’est pas sous contrôle »

février 26, 2015

Entretien avec Naoto Kan

Naoto Kan était Premier ministre du Japon au moment de la catastrophe nucléaire de Fukushima. Il y a quelques mois, il avait raconté à Reporterre et au film Libres ! l’accident de Fukushima. Nous l’avons de nouveau rencontré lors de son passage à Paris mardi 24 février. Alors que de nouvelles fuites radioactives s’échappent de la centrale, il explique que l’information sur la situation reste largement tronquée.

A lire sur : http://www.reporterre.net/A-Fukushima-tout-n-est-pas-sous

Le dernier homme de Fukushima à Paris

mars 11, 2014

par Pascale Solana

Il s’appelle Naoto Matsumura et est le dernier homme vivant sur la zone irradiée de Fukushima. Il était à Paris cette semaine pour une conférence. Reporterre raconte.

A lire sur : http://www.reporterre.net/spip.php?article5526

Lire aussi : http://www.lesoir.be/490356/article/actualite/monde/2014-03-11/fukushima-trois-ans-apres-blessure-nucleaire

Et encore : http://www.bastamag.net/Fukushima-le-double-discours-de-l

Et ça continue, encore et encore

février 14, 2014

La compagnie gérante de la centrale accidentée de Fukushima a annoncé avoir mesuré jeudi un niveau jusqu’à présent inédit de césiums radioactifs dans un puits situé entre les réacteurs ravagés et l’océan Pacifique voisin.

La suite à lire sur : http://www.lalibre.be/actu/international/fukushima-niveau-inedit-de-cesium-dans-un-puits-pres-de-l-ocean-52fdaa8e3570516ba0baea2b

Les 51 bons cons du porte-avions Ronald Reagan

janvier 31, 2014

par Fabrice Nicolino

Faut pas se moquer des malades et des cancéreux. Des dizaines de marins américains ont chopé de furieuses maladies pour être restés un mois sur l’eau, devant la centrale nucléaire de Fukushima.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article25085