Posts Tagged ‘terre’

Qu’on enlève la forêt et ce sera la fin du monde

mai 19, 2019

par Aude V.

C’est une lettre qu’un vieil homme batek, qui appartient à un peuple autochtone de chasseurs-cueilleurs en Malaisie péninsulaire, a souhaité adresser au monde. Il l’a donnée à Lye Tuck-po, une anthropologue qui délivre cette lettre et ce message dans son livre Changing Pathways. C’est une lettre orale, retranscrite en langue batek, traduite mot à mot et de manière plus littéraire en anglais par Lye Tuck-po et en français par mes soins. Le texte original est très elliptique et la traduction de Lye Tuck-po sonne très étrangement mais donne une idée de cette forme d’expression. Les Batek sont convaincus que les arbres font tenir le monde et que sans forêt, le monde disparaîtra. Ils et elles s’inquiètent non seulement de la disparition de leur milieu de vie mais aussi notre terre à nous tous. Ce vieil homme utilise la deuxième personne du pluriel dans une forme tour à tour inclusive et exclusive que j’espère ne pas avoir traduite trop lourdement.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41284

Publicités

Les défenseurs de l’environnement augmentent la pression sur les entreprises

mai 14, 2019

Dénoncer « l’avidité immorale du capitalisme »: à coups d’actions spectaculaires et de déclarations coup de poing, les défenseurs de l’environnement font monter la pression sur les entreprises.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/environnement/les-defenseurs-de-l-environnement-augmentent-la-pression-sur-les-entreprises/article-news-1137555.html

Les preuves sont « incontestables »: » La Terre est en train de mourir »

avril 29, 2019

Le message lancé lundi à l’ouverture d’une réunion mondiale sur la biodiversité est clair: la destruction de nature menace l’Homme « au moins autant » que le changement climatique et mérite donc autant d’attention pour éviter des impacts dévastateurs.

La suite sur : https://www.lalibre.be/actu/planete/les-preuves-sont-incontestables-la-terre-est-en-train-de-mourir-5cc6baeb9978e25347c387d4

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41108

https://lareleveetlapeste.fr/nouvelle-zelande-pres-de-deux-tiers-des-ecosystemes-du-pays-sont-au-bord-de-leffondrement/

L’illusion verte

avril 26, 2019

A lire : « Pendant que la planète flambe » de Derrick Jensen, et Stéphanie McMillan – Ed. La boîte à bulles (à acheter chez un libraire indépendant 😉

La ronde cathédrale

avril 21, 2019

https://gaetanpelletier.wordpress.com/2019/04/17/la-ronde-cathedrale/

https://gaetanpelletier.wordpress.com/2019/04/16/notre-dame-de-paris-choisir-entre-la-pierre-ou-la-vie/

La Terre

avril 11, 2019

par Jean-Marie Pelt

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40959

La maison brûle et nous nous disputons pour le partage des bibelots

septembre 23, 2018

par Antoinette Brouyaux

En 2002, Jacques Chirac déclarait au sommet de Johannesburg, « La maison brûle et nous regardons ailleurs ». Aujourd’hui, nous ne voyons même plus à travers les vitres de l’habitat tant celui-ci est enfumé. Et nous commençons à toussoter. Cependant, plutôt que de chercher à éteindre l’incendie, nous discutons, à l’intérieur, du partage de l’héritage. A quoi les migrants ont-ils droit, chez nous, en vertu de ce que nous leur avons pris, à travers la colonisation, la mondialisation et le consumérisme ?

La suite sur : https://pour.press/la-maison-brule-et-nous-nous-disputons-pour-le-partage-des-bibelots/

La Terre : une planète en souffrance logeant des Hommes qui n’ont pas compris grand chose

septembre 8, 2018

par Alain Desert

Elle s’appelle « Terre », elle porte également le joli nom de « planète bleue », tant l’eau qui coule en elle est abondante et lui donne vu du ciel cette couleur dominante. Pendant 4,5 milliards d’années, elle est restée exempte de toute trace humaine, lui offrant une virginité jamais connue des actuels hominidés. Il y a quelques milliers d’années, toujours perdue dans un univers vieux de 13,8 milliards d’années (aux dernières nouvelles), quelques secondes à l’échelle humaine, rien ne pouvait encore salir, dégrader, contrarier ses créations artistiques. Elle n’était que paysages abritant un monde vivant très diversifié fait d’animaux et de végétaux, aboutissement du long cheminement vers la complexité. Tout était en harmonie et en équilibre, enfin presque, car il fallait compter sur quelques ruptures majeures, telles que des collisions cosmiques. De nouvelles espèces apparaissaient, d’autres disparaissaient, résultat de la subtile rencontre entre le hasard, la nécessité, le règlement naturel, les lois régissant l’évolution d’un monde baigné d’une lumière venant tout droit d’un astre nommé Soleil. La nature avait gravi progressivement l’échelle de la complexité, de l’atome aux êtres vivants les plus évolués, en passant par les molécules, les macromolécules, les organites, les cellules, les tissus, les organes, les systèmes fonctionnels.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38987

La « justice » à israélienne

septembre 1, 2018

La « justice » israélienne vient de juger tout colon peut voler les terres de Palestiniens, du moment qu’il le fait « de bonne foi »

Ce n’est pas une blague (et elle serait très mauvaise). Le Tribunal de Première Instance de Jérusalem a jugé que « l’avant-poste » colonial de Mitzpeh Kramin en Cisjordanie, peut être légalisé même si la terre sur laquelle il est construit, n’est pas la propriété d’Israel, et que les Palestiniens ont les preuves qu’elle leur appartient.

Le juge a décrété que « les transactions conduites de bonne foi, sous certaines conditions, sont jugées légitimes – même si elles présentent des erreurs légales, par exemple la vente de biens volés. »
Ces colons ayant pensé que la terre appartenait à l’Organisation Sioniste Mondiale, c’est donc en toute bonne foi qu’ils peuvent y rester (sic). Et les Palestiniens, qui ont fait état de tous les documents montrant qu’ils en sont propriétaires ne peuvent pas les déloger, rapporte le quotidien Haaretz.

Mitzpeth Kramim a été construit en 1999, à côté de la colonie de Kochav Hashahar au nord-Est de Jérusalem, sur six lopins de terre : Cinq sont des propriétés privées et l’autre est la propriété de l’état. Le gouvernement a attribué la terre dans les années 80, à l’organisation sioniste mondiale.
« Le gouvernement ne savait pas à l’époque que la terre était propriété privée, à cause du manque de clarté dans la cartographie de la région, mais reconnaît à présent qu’on n’aurait pas dû attribuer cette terre à la colonie. »
En 1999, 10 bâtiments ont été construits à Mitzpeh Kramin, avec le permis et l’aide du gouvernement. Depuis lors, d’autres bâtiments pour colons ont été érigés – bien que sans permis.
Si des Palestiniens de Cisjordanie s’avisent d’ajouter un étage à leur maison quand la famille s’agrandit (alors qu’ils n’ont pas le droit de construire d’autres maisons) ou même qu’ils la rénovent sans autorisation, elle sera détruite. Mais quand il s’agit de l’Etat juif et de ses colons, ils peuvent se passer de permis : il suffit qu’ils soient de bonne foi !!!

CAPJPO-EuroPalestine

Monsieur shampooing et gel douche Ushuaia donne des leçons

août 5, 2018

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38682

Avant, les rois avaient des bouffons; aujourd’hui ce sont les peuples qui en ont.