Posts Tagged ‘travail forcé’

Apple, Adidas,…: de grandes marques liées au travail forcé des Ouïghours en Chine

mars 2, 2020

La Chine a transféré des dizaines de milliers de membres de la minorité musulmane ouïghoure, détenus dans des camps d’internement, vers des usines fournissant au moins 80 des plus grandes marques mondiales, affirme lundi un centre de réflexion australien dans un rapport détaillé.

La suite sur : https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/apple-adidas-de-grandes-marques-liees-au-travail-force-des-ouighours-en-chine-5e5cb5f29978e23106a0bfa4

Les résultats de la politique migratoire conclue avec les Libyens par l’Union européenne

juillet 6, 2019

Malnutrition, enlèvements, travail forcé, torture: des ONG présentes en Libye dénoncent les conditions de détention des migrants piégés dans ce pays, conséquence selon elles de la politique migratoire des pays européens conclue avec les Libyens.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/international/tortures-affames-enleves-l-impitoyable-piege-referme-sur-les-migrants-bloques-en-libye/article-normal-1162327.html

Esclavage en Libye : merci l’OTAN

novembre 22, 2017

par Bruno Guigue

Une découverte, les pratiques esclavagistes filmées par CNN ? On tombe vraiment des nues ? Certainement pas. Le 11 avril 2017, l’Office international des migrations publiait un rapport indiquant que des milliers de migrants transitant par la Libye étaient vendus comme du bétail sur des marchés aux esclaves, avant d’être soumis au travail forcé ou à l’exploitation sexuelle. Cette réalité, tout le monde la connaissait, et personne n’a rien fait.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/esclavage-en-libye-merci-lotan/

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36224

Travail gratuit et chômage… La mutation du rapport capital/travail

octobre 28, 2014

par Patrick Mignard

Notre premier ministre, fidèle a son idéologie néo-libérale, continue ses attaques tout azimut contre les chômeurs. À Berlin, il a ainsi déclaré regretter que « la France ait fait le choix de longue date d’un chômage de masse bien indemnisé ». À Londres, il s’est demandé s’il ne fallait pas « aller plus loin » que l’accord sur l’emploi du 11 janvier 2013 concernant la flexibilité du marché du travail. Il a même glissé que la question de l’assurance-chômage « doit être reposée », y compris dans son montant et dans sa durée d’indemnisation.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article27099

« Mettre les chômeurs au travail obligatoire, un choix idéologique »

août 22, 2014

par Jonathan Lefèvre

Les partis qui négocient la formation du gouvernement de droite au fédéral ont sorti une « nouvelle » idée : faire travailler les chômeurs gratuitement. Ou plutôt conditionner une partie de leurs allocations de chômage à l’acceptation d’un « travail d’intérêt général ou d’un service à la collectivité ». Décryptage avec Yves Martens, du Collectif solidarité contre l’exclusion (CSCE).

La suite sur : http://www.solidaire.org/index.php?id=1340&tx_ttnews%5Btt_news%5D=38892&cHash=af9d051c5b926f56a2a99dea1e33bf81

http://www.lalibre.be/actu/belgique/le-mr-veut-imposer-une-enquete-sur-les-revenus-des-chomeurs-53f620443570667a6394af02

A quand la fin des notionnels, le cadastre de la fortune, la limitation des salaires indécents, la taxe des millionnaires, taxe sur les transactions financières, … ?

L’esclavage de retour ?

décembre 10, 2013

par Dirk Tuypens

L’idée de faire travailler les chômeurs pour leur allocation séduit de plus en plus des politiciens de droite. Le sénateur Rik Daems (Open Vld) relance sa proposition d’il y a dix ans d’obliger les chômeurs à des travaux d’intérêt général. Ce que veut également l’échevine anversoise des Affaires sociales Liesbeth Homans (N-VA) pour les bénéficiaires du revenu minimum d’intégration. Une « recette » à la sauce hollandaise.

La suite à lire sur : http://www.ptb.be/nieuws/artikel/pays-bas-une-main-duvre-delicieusement-bon-marche.html

L’argent n’a pas d’odeur pour les sénateurs belges ?

juillet 11, 2012

Le Qatar organisera en 2022 la coupe du monde de football et consacre d’ores et déjà des moyens considérables à la construction de stades et d’infrastructures. Ces contrats juteux sont très convoités, y compris par des investisseurs belges.

Ce 5 juillet 2012, le Sénat a ratifié un accord d’investissement avec le Qatar. Cet accord protège et encourage ces investisseurs, mais n’offre aucune garantie effective du respect des droits des travailleurs… Inacceptable pour la coalition Travail Décent, un collectif qui rassemble ONG et syndicats, dont achACT est un membre actif.

En effet, des milliers de travailleurs étrangers sont soumis à des formes nouvelles de travail forcé et des centaines trouvent la mort suite à des accidents et maladies de travail. La Belgique préfère donc fermer les yeux sur les conditions de travail catastrophiques de millions de travailleurs migrants au nom du roi football.

La coalition Travail Décent déplore profondément ce vote. A la veille du vote, elle avait d’ailleurs interpellé les sénateurs via une carte blanche publiée dans l’Echo le 22 juin dernier. En vain…   

La suite à lire sur : http://www.achact.be/news-info-55.htm

 

 

Le fossé.

avril 16, 2011

ARTE – 22h25 – samedi 16/4    

http://videos.arte.tv/fr/videos/_le_fosse_de_wang_bing-3412586.html

De 1957 à 1961, dans le désert de Gobi, quelque deux mille cinq cents détenus politiques chinois (sur environ trois mille) ont péri dans des conditions atroces aux camps de Jiabiangou et Mingshui, consacrés à la « rééducation des droitiers ». Ils expiaient la campagne des Cent-Fleurs, durant laquelle Mao, ayant d’abord encouragé les critiques contre le Parti, fit taire ensuite toute contestation par une vague de purges aveugles. Abrités dans des trous, sans chauffage par des températures pouvant descendre à moins 20°, à peine nourris en raison de la famine causée par le « Grand bond en avant », décimés par la dysenterie, ils furent aussi contraints à des travaux quotidiens de terrassement.

Les oubliés
Inspiré de témoignages qu’il a recueillis auprès de survivants de Jiabiangou, mais aussi d’un recueil de nouvelles de Yang Xianhui, le film de Wang Bing, autant documentaire que fiction, immerge sans intermédiaire le spectateur dans l’horreur et le désespoir du camp. Mais ce tableau de l’inhumanité est d’abord un hommage à l’humanité obstinée de ceux qui y agonisent. Obsédé par la nécessité de ne pas trahir leur histoire, le réalisateur trouve la bonne distance. Chaque image, si insoutenable soit-elle, semble rendre à leurs visages, à leurs paroles, à leurs gestes, la dignité humaine qu’on leur a déniée. En exhumant si implacablement la réalité occultée du goulag chinois, le réalisateur d’À l’ouest des rails ajoute une autre pierre à son oeuvre monumentale : faire résonner la voix des exclus et des oubliés de l’histoire de son pays. Sélectionné à la dernière Mostra de Venise et projeté dans différents festivals en Europe, le film n’a pas été diffusé en Chine et, selon son auteur, ne pourra l’être avant de longues années.

Rediffusions :
21.04.2011 à 02:45

www.arte.tv