Posts Tagged ‘travail’

PDG, DRH & Cie : les véritables parasites de la société

janvier 8, 2020

Le travail nuit gravement à la santé, donc je m’y mettrai demain | Procrasti-Nation

janvier 5, 2020

Le vrai sens de nos luttes pour le droit à la retraite : l’exploitation capitaliste n’est pas la fin de l’Histoire, il y a une vie après le travail

décembre 11, 2019

LA COMMISSION PHILOSOPHIE de la REVUE ETINCELLES S’ADRESSE aux TRAVAILLEURS ACTIFS et RETRAITES EN LUTTE – 9 DECEMBRE 2019 Pour la Commission Philosophie d’Etincelles, la revue culturelle du Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF), http://www.initiative-communiste.fr, Georges Gastaud, Jean-François Dejours, Marie-France Fovet, Emmanuel H., Aymeric Monville, Victor Sarkis, Armand Verley. A la mémoire de Paul Lafargue, député du Nord ouvrier, introducteur du marxisme en France, auteur du Droit à la paresse.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/le-vrai-sens-de-nos-luttes-pour-le-droit-a-la-retraite-l-exploitation-capitaliste-n-est-pas-la-fin-de-l-histoire-il-y-a-une-vie.html

« Sorry We Missed You »: Ken Loach, désespéré mais remonté face à l’ubérisation du travail

octobre 30, 2019

par Fernand Denis

Ken Loach met en scène l’ubérisation du travail. On ne l’a jamais vu aussi désespéré.

Comment le monde du travail a-t-il évolué durant les cinquante dernières années ? Facile, il suffit de regarder les films de Ken Loach.

Par exemple, dans Moi, Daniel Blake, sa deuxième Palme d’or, le cinéaste britannique abordait la fracture numérique qui excluait les travailleurs plus âgés. Dans Sorry, We Missed You, ovationné à Cannes, il met en scène l’ubérisation.

La suite sur : https://www.lalibre.be/culture/cinema/sorry-we-missed-you-ken-loach-desespere-et-inspire-face-a-l-uberisation-du-travail-5db6ee2ff20d5a264d34be20

Gérard Mordillat : « Si nous voulons transformer le monde, la violence est inévitable »

octobre 21, 2019

Mais que sait-il de la pénibilité du travail lui !

octobre 4, 2019

La pénibilité au travail expliquée aux bourgeois.

« Moi je n’adore pas le mot de pénibilité parce que ça donne le sentiment que le travail serait pénible ». Jeudi 3 octobre au soir, Macron a une fois de plus insulté notre bon sens et nié la réalité de nos vies. Notre bon sens parce qu’il a une fois de plus prononcé une phrase contradictoire et illogique : évidemment que le terme de « pénibilité » a été créé pour donner le sentiment que le travail est pénible. Car il l’est, dans de très nombreux cas. Navré si ce fait s’entrechoque avec l’idéologie bourgeoise du président de la République, qui défend une conception du travail intrinsèquement émancipatrice et source de bonheur et de joie – car source de profit pour ses amis.

La suite sur : https://www.frustrationlarevue.fr/la-penibilite-au-travail-expliquee-aux-bourgeois/

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42286

Bacquelaine : métro, boulot, caveau

août 3, 2019

« Il faut travailler plus longtemps, même si tout le monde n’ira pas jusqu’à 67 ans »,

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/il-faut-continuer-a-hausser-l-age-moyen-de-depart-a-la-retraite-5d4548f5d8ad58593532b6c8

Mais
https://archive.ptb.be/articles/ils-peuvent-partir-en-pension-52-ans-et-decident-que-nous-devons-travailler-jusque-67-ans

https://www.7sur7.be/belgique/la-pension-a-67-ans-pour-les-parlementaires-c-est-non~a93f05d8/?referrer=https://www.google.com/

En France : Les plus âgés devront-ils crever au boulot et les plus jeunes de ne pas en avoir ?

juillet 18, 2019

Inciter « au prolongement de l’activité » avec un « âge d’équilibre » de départ à la retraite de 64 ans : la France, où la durée de la retraite est la plus longue des pays riches, a lancé jeudi un vaste projet de réforme.

La suite sur : https://www.lalibre.be/dernieres-depeches/belga/retraites-la-france-veut-inciter-a-travailler-plus-longtemps-5d304b6ed8ad585935b2a08f

Mensonge

mai 2, 2019

On travaille moins ? Macron menteur une fois de plus.

par Gérard Filoche

« La France travaille beaucoup moins que ses voisins » répète Macron. Faux, la preuve en est dans toutes les statistiques et dans tous les graphiques ! C’est épuisant cette obstination à mentir. « L’État c’est moi, le mensonge c’est moi ! » et « tous les médias à mes ordres vont répéter après moi et en chœur mes mensonges ». Le salariat français bosse et produit beaucoup !

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41139

Un travail mais pas de toit

mars 27, 2019