Posts Tagged ‘UJFP’

Prise de parole au nom de l’UJFP au rassemblement pour dire non à l’expulsion de l’iman Hassan Iquioussen et à l’islamophobie d’État

septembre 4, 2022

Par Michèle Sibony

.

Michèle Sibony est intervenue au nom de l’UJFP :

Chers amis bonjour,

Je prends ici la parole au nom de l’Union Juive Française pour la Paix, pour vous assurer tout d’abord de notre entière solidarité.

Association qui lutte contre le racisme sous toutes ses formes, nous combattons une islamophobie qui a pris des proportions intolérables dans une société démocratique.

La suite sur : https://ujfp.org/prise-de-parole-au-nom-de-lujfp-au-rassemblement-pour-dire-non-a-lexpulsion-de-liman-hassan-iquioussen-et-a-lislamophobie-detat/

« Un régime qui promeut la violence sociale, le racisme et l’intolérance religieuse n’a rien de démocratique. Chasser un homme qui réside en France depuis sa naissance en 1964, qui ne constitue en aucun cas une menace à l’ordre public, ou un danger terroriste, contre tous les principes du droit français, contre toute jurisprudence, avec pression de l’exécutif sur le judiciaire, avec la meute des médias pour accompagner cette chasse à l’homme, c’est donner un gage de plus aux pires forces qui montent dans cette société. L’union de notre camp est le seul rempart dont nous disposons contre la montée du fascisme. »

Apartheid, le bal des Hypocrites

août 3, 2022

Communiqué de l’UJFP

L’institutionnalisation de l’apartheid par Israël ne fait plus aucun doute pour les juristes internationaux, qu’ils opèrent dans les institutions officielles ou dans les grandes ONG.

L’UJFP a déjà écrit à ce sujet, et encore récemment dans le communiqué de la Coordination nationale du 24 juillet.

La suite sur : https://ujfp.org/apartheid-le-bal-des-hypocrites/

Et : https://www.france-palestine.org/Oui-c-est-l-apartheid-Face-aux-attaques-indecentes-revenons-aux-faits-et-a-la

Et : https://bembelly.wordpress.com/2022/08/03/dispapa-cest-comment-le-debat-parlementaire-en-france/

Un projet de résolution contre la violation des droits humains des Palestiniens. Les défenseurs de la politique israélienne se déchaînent

juillet 25, 2022

L’UJFP salue le projet de résolution déposé par Jean-Paul Lecoq et 37 autres député.e.s des groupes Gauche démocrate et républicaine (dont André Chassaigne Président), Écologie Démocratie Solidarité, et France insoumise, visant à condamner l’institutionnalisation par Israël d’un régime d’apartheid à l’encontre du peuple palestinien.

La suite sur : https://ujfp.org/un-projet-de-resolution-contre-la-violation-des-droits-humains-des-palestiniens-les-defenseurs-de-la-politique-israelienne-se-dechainent/

L’apartheid israélien n’arrête pas le progrès : https://europalestine.com/2022/07/25/israel-retrait-de-la-citoyennete-aux-palestiniens-qui-militent-dans-un-parti-palestinien/

BDS : https://europalestine.com/2022/07/24/les-supporters-du-fc-nantes-boycottent-le-trophee-des-champions-a-tel-aviv/

Dimanche, des militants britanniques de Palestine Action qui n’ont pas « chômé » ces dernières semaines, ont riposté à l’attaque meurtrière israélienne à Naplouse. : https://europalestine.com/2022/07/25/uk-usine-de-drones-israeliens-attaquee-par-palestine-action/

A propos du film « Mizrahim », les oubliés de la Terre promise

juillet 1, 2022

L’UJFP avait été sollicitée pour participer au soutien du film « Mizrahim, les oubliés de la Terre promise »1 de la réalisatrice Michale Boganim. Celui-ci s’est révélé impossible par solidarité avec nos amis palestiniens et selon les règles de la campagne BDS : nous ne pouvons ignorer que ce film dispose du soutien du Fonds Rabinovitch pour le cinéma qui exige du réalisateur ou de la réalisatrice un engagement de fidélité à l’État d’Israël.

La suite sur : https://ujfp.org/a-propos-du-film-mizrahim-les-oublies-de-la-terre-promise/

Axa, les petits bruits

décembre 1, 2021

Puisque Axa investit 845 millions de dollars dans l’apartheid israélien, qui a permis de tuer 248 Palestiniens en mai 2021, dont 66 enfants, l’UJFP, membre de la campagne BDS France souscrit à la journée internationale de boycott AXA.

La suite sur : https://ujfp.org/axa-les-petits-bruits/

La lutte contre l’antisémitisme se fera dans la solidarité !

août 21, 2020

par Coordination nationale de l’UJFP

David, 29 ans, portant la kippa, a été violemment agressé, le 6 août, à Paris, par deux hommes qui l’ont tabassé – dix jours d’ITT – en criant, selon son témoignage : « Sale juif, sale fils de pute, sale race […] on va te crever ». Le caractère antisémite de cet acte de violence est avéré. Les réactions ne se sont pas faites attendre : Meyer Habib, Éric Dupond-Moretti, Valérie Pécresse…

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article8022

« On ne gagnera pas la bataille contre le racisme, si l’on semble privilégier une forme de racisme, l’antisémitisme. On ne gagnera pas la bataille contre l’antisémitisme, si l’on n’agit pas dans la solidarité avec et entre tous les racisés. Plus jamais ça, pour toutes et tous, et pas que pour nous ! C’est la voie que l’UJFP a choisie en formant une plateforme antiraciste politique avec des associations noires, musulmanes et rroms (le CRAN, la BAN, le CCIF et La Voix des Rroms). »

Que du bon sens et pourtant …………….

10 novembre : l’universel du côté des manifestants – 11 novembre : la hargne communautariste

novembre 12, 2019

par Coordination nationale de l’UJFP

L’Union Juive Française pour la Paix était présente à la manifestation du 10 novembre 2019 pour dénoncer l’islamophobie qui sévit en France. Notre présence bien visible grâce à notre banderole très explicite et bien intégrée au cortège a été très appréciée et beaucoup de manifestant-e-s nous trouvant à leurs côtés ont dit que cela leur faisait chaud au cœur d’entendre une parole juive solidaire.

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article7491

et aussi : https://yetiblog.org/archives/20430

L’UJFP lance un appel pressant à développer la solidarité avec les agriculteurs de Gaza : Khuza’a saison 4

septembre 9, 2019

Les graines de l’avenir :
Pour la pépinière des paysans de Khuza’a et Abasan

Sous la menace des balles,
sur leurs terres souvent ravagées par les chenilles des bulldozers et les aspersions de défoliants,
soumis à un blocus interdisant toute exportation et décidant arbitrairement les maigres importations,
étranglés financièrement pas un système bancaire aussi impitoyable que partout au monde,

Les paysans de Khuza’a et Abasan proclament :

« Nous continuerons à cultiver nos terres, maîtres de nos savoirs et de notre travail,
et pour cela, nous vous demandons votre aide pour échapper au lobby des semenciers et produire nous-mêmes les graines de nos jardins maraîchers. »

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article7367

« Israël a soustrait deux millions de personnes à l’humanité » déclare Sarah Katz

août 4, 2018

Sarah Katz, militante de l’Union juive française pour la paix (UJFP) a retrouvé le sol français après avoir passé quatre nuits dans les prisons israélienness. Elle a été ensuite expulsée du territoire ou elle était venue porter assistance à la population palestinienne via une flottille internationale.

La suite sur : https://www.legrandsoir.info/israel-a-soustrait-deux-millions-de-personnes-a-l-humanite-declare-sarah-katz.html

Les critiques formelles d’Israël par l’UE ne sont qu’un écran de fumée : https://www.legrandsoir.info/les-critiques-formelles-d-israel-par-l-ue-ne-sont-qu-un-ecran-de-fumee.html

« Ni l’UE, ni les Etats-Unis, ni l’ONU, ni les dirigeants du monde n’ont fait quoi que ce soit pour contraindre Israël à répondre de plus d’un demi-siècle de développement illégal de colonies de peuplement sur des terres palestiniennes volées.

Ils n’ont jamais rien fait de concret pour s’opposer aux crimes d’Israël dont la liste est trop longue et l’horreur trop grande pour qu’on puisse les ignorer.

La critique purement formelle et non accompagnée de démarches concrètes pour obtenir qu’Israël rende des comptes est vide de sens, cela revient à donner un feu-vert à l’État hébreu pour faire ce qui lui plaît. »

Appel de l’UJFP à la manifestation du 12 mai 2018 : 70 ans après la Nakba, l’esprit de résistance palestinien est plus vivant que jamais !

mai 11, 2018

Le 12 mai 2018, nous n’allons pas commémorer la Nakba. Nous n’avons pourtant rien oublié des crimes commis par le sionisme envers les palestinien-ne-s depuis plus d’un siècle, bien avant même le massacre de Deir Yassin, le 9 avril 1948.

Cette tragédie a fait dire à Albert Einstein et Hannah Arendt : « des groupes terroristes ont attaqué ce paisible village, qui n’était en rien un objectif militaire dans ce conflit, et ont tué la plupart de ses habitants (240 personnes : hommes, femmes, enfants) », ces actes ont été perpétrés par « un parti politique apparenté, dans son organisation, ses méthodes, sa philosophie politique et ses prétentions sociales, aux partis politiques nazis et fascistes. ».

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article6384

http://www.association-belgo-palestinienne.be/savethedate-13-mai-2019-nakba70/

Poème de Ziad Medoukh : » Que dois-je dire à Gaza » lu par une étudiante de Gaza.

Que dois-je dire à Gaza

Ziad Medoukh

Que dois-je te dire Gaza,

Lorsque on réprime ta marche non-violente dans le sang,

Lorsque on enferme ton peuple dans une cage,

Lorsque les snipers d’élite tirent sur ta poitrine nue,

Lorsque ton droit à manifester pacifiquement est bafoué,

Lorsque l’obus du char israélien écrase ta branche d’olivier,

Lorsque les lambeaux de ton drapeau palestinien claquent au sang.

Lorsque on sème la haine face à ta paix,

Que dois-je te dire ?

Dois-je te répondre par

Mon indifférence,

Mon impuissance,

Ma faiblesse,

Mon silence,

Mon indignation ?

Que dois-je te raconter, Gaza ?

La lâcheté de ce monde cruel ?

Le silence infâme de ces instances ?

L’impunité de ces exactions et ces homicides délibérés ?

Le blocus impitoyable imposé ?

L’injustice navrante et absolue ?

Que dois-je dire au jeune de Gaza ?

Que dois-je dire à ses rêves inachevés ?

Que dois-je dire au jeune qui ne connaît du monde

que ce qu’il voit sur une carte ?

Que dois-je dire à l’enfant de Gaza,

A l’innocence perdue,

A l’enfant oublié, meurtri, crucifié et martyrisé ?

Que dois-je dire à la mer de Gaza ?

A son cœur brisé

A cette mer qui voit les cadavres de ses fils s’entasser ?

Que dois-je dire au Poète de Gaza,

A sa plume déchirée,

A ce Poète qui ne parvient plus à cultiver son irréductible espoir ?

Que dois-je dire au refugié de Gaza,

A ce réfugié dont on n’entend pas le cri

A ce réfugié qui attend depuis des décennies avec sa clé de retour ?

De quoi dois-je me justifier devant elle ?

Sa vie suspendue dans une prison,

Son blocus inhumain et criminel,

Sa colombe blanche assassinée,

Ses massacres perpétrés à l’infini,

Le prolongement de son malheur.

Me dois-je de mentir à Gaza ?

Me dois-je de lui dire

Que la vie s’améliorera,

Que l’espoir l’emportera,

Que la justice triomphera,

Que le soleil reviendra,

Que sa liberté s’approchera,

Qu’elle enracinera la paix ?

Me dois-je de rassurer Gaza

En lui disant

Qu’elle est la résistance dans la dignité,

Qu’elle est le jasmin du monde,

Qu’elle est au cœur des solidaires,

Qu’elle est élan de vie dans un jardin oublié,

Qu’elle est un espoir épanoui,

Qu’elle est la force tranquille qui résiste,

Qu’elle est l’âme généreuse et brillante des innocents,

Qu’elle est le garant de l’espérance indéracinable,

Qu’elle est la gardienne de l’esprit révolutionnaire ?

Me dois-je de calmer sa colère,

Me dois-je d’accepter son cri,

Me dois-je d’effacer ses larmes

Me dois-je de supporter sa douleur ,

Me dois-je de la sortir de cet enfer insupportable,

Me dois-je de l’aider à survivre,

A surmonter ses peines,

Me dois-je de soutenir Gaza ?

Mais comment ?

Comment sauver Gaza ?

Comment protéger Gaza ?

Comment défendre Gaza ?

Comment soutenir Gaza ?

Comment garder Gaza

Et comment libérer Gaza ?

Comment……….comment ……….

http://ujfp.org/spip.php?article6380