Posts Tagged ‘union européenne’

Écologie et Europe : un oxymore à surmonter

novembre 16, 2018

par Raoul Marc Jennar

Il devient de plus en plus manifeste que les prochaines élections européennes, en mai 2019, vont revêtir une importance exceptionnelle par rapport à ce qu’a représenté, jusqu’ici, ce scrutin. En France, le retour à une liste nationale unique va renforcer l’enjeu national d’une élection qui va donner au peuple la première occasion de s’exprimer sur une présidence dont la politique conduit à imposer un modèle de société qui est en rupture totale avec ce qu’est la France, par une aggravation brutale des politiques néolibérales amorcées à partir de 1983. En Europe, pour la première fois, le débat va porter sur le modèle d’union des peuples d’Europe tel qu’il s’est progressivement imposé depuis le grand tournant de l’Acte unique européen de Jacques Delors (1986) et l’adhésion totale du supranationalisme européen à un néolibéralisme qui porte en lui les germes de la destruction même de cette union.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39594

Publicités

Sauvetage de la Grèce : une arnaque à plus de 3 milliards d’euros !

novembre 14, 2018

par Pascal Franchet , Anouk Renaud

La France, une des principales puissances économiques, est aussi l’un des principaux États créanciers de la planète, avec des créances bilatérales (c’est-à-dire sur des États tiers) de plus de 41 746 millions d’euros au 31 décembre 2016, soit 14,5 % de l’encours total des créances du Club de Paris (ce club sans aucun statut juridique regroupe les 21 principaux États créanciers et est hébergé à Bercy). De même, la France joue un rôle non négligeable dans les orientations du FMI et de la Banque mondiale, en raison du poids démesuré accordé aux pays riches dans ces institutions.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Sauvetage-de-la-Grece-une-arnaque-a-plus-de-3-milliards-d-euros

La folle dérive de Tsipras

novembre 6, 2018

Mais tout va bien mieux en Grèce, nous dit-on.

Aucun pays de l’UE n’a encore pris la moindre mesure pour respecter l’accord de Paris 2015 sur le climat

novembre 2, 2018

par P. Tillet

Dans un rapport publié le 29 octobre, une étude britannique révèle qu’aucun pays de l’UE n’a encore pris la moindre mesure significative pour réduire leur émission de gaz à effet de serre.

La suite sur : https://yetiblog.org/aucun-pays-de-lue-na-encore-pris-la-moindre-mesure-pour-respecter-laccord-de-paris-2015-sur-le-climat/

L’Europe, l’Europe, l’Europe, ce foutoir de faux-culs… par Chereau

octobre 26, 2018

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39441

http://europalestine.com/spip.php?article14805

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article39439

Assassinat de Khashoggi : Le pire est à venir (RT) : https://www.legrandsoir.info/assassinat-de-khashoggi-le-pire-est-a-venir-rt.html

Affaires oui. Droits de l’Homme ……

octobre 25, 2018

La politique européenne appuie un régime de ségrégation raciale pour des raisons commerciales. Stop !

La suite sur : http://www.lalibre.be/debats/opinions/l-ue-ne-peut-cautionner-la-discrimination-en-mauritanie-5bcf3e8ccd70e3d2f649d3ea

Pour une Europe sans plastique

octobre 21, 2018

Le parlement européen est sur le point de voter une nouvelle loi contre le plastique à usage unique. Mais les députés européens doivent avant tout revoir leur copie, sinon l’industrie du plastique risque de s’en tirer à bon compte !

Sous l’influence des lobbys des multinationales du plastique, les députés européens de la Commission Environnement se sont accordés sur une définition du « plastique à usage unique » qui permettrait aux industries de commercialiser leurs produits plastiques jetables comme des produits « réutilisables » [1].

Résultat : les multinationales pourraient, par exemple, continuer à vendre tranquillement des bouteilles en plastique ou des emballages de nourriture à emporter comme des produits réutilisables. Autant de déchets qui pourraient finir dans nos océans et rivières.

Mais il est encore temps d’agir : les députés européens peuvent encore modifier la loi avant leur vote final le 23 octobre !
Signez cette pétition en faveur d’une loi ambitieuse sur la pollution plastique !

Les élections européennes approchent à grands pas : les députés européens savent que les électeurs suivent de près leurs votes. Chacun de nous peut constituer un grand mouvement contre le plastique afin de convaincre les députés européens de porter un texte ambitieux !
Signez pour appeler les députés à modifier cette loi européenne !

L’année dernière, notre campagne a été décisive, elle a permis de lancer une loi européenne sur les produits plastiques à usage unique. Nous avons été plus de 750 000 à appeler l’Union européenne à agir contre le plastique. Notre communauté a réuni des fonds afin d’accroître notre influence. Nous avons placardé des panneaux d’affichage partout dans Bruxelles – des panneaux aux images percutantes qui montrent l’état de nos océans, de notre faune et de notre flore pollués par les déchets plastiques. Peu de temps après, la Commission européenne a proposé des nouvelles règles bien plus ambitieuses.

Le moment est enfin venu : le Parlement européen est en passe de voter cette nouvelle loi. Les députés européens sont face à un choix : protéger l’industrie du plastique ou notre environnement. Aidons-les à faire le bon choix !

Merci !

Alexandre (Marseille), Virginia (Madrid), Jörg (Lübeck) et toute l’équipe de WeMove.EU

P.S. : L’Europe est le deuxième producteur de plastique au monde et l’utilisation du plastique ne fait qu’augmenter [2]. Chaque année, 8 million de tonnes de plastique finissent dans les océans – l’équivalent d’un chargement de camion toutes les minutes [3]! Signez dès maintenant pour que le Parlement européen mette fin à ce scandale.

Références :
[1] https://eeb.org/plastic-producers-could-market-single-use-items-as-reusable-to-dodge-eu-ban/ [en anglais]
[2] https://www.plasticseurope.org/en/newsroom/press-releases/european-plastics-industry-continues-its-stable-trend-continuation-its-recovery [en anglais]
[3] https://www.weforum.org/agenda/2016/10/every-minute-one-garbage-truck-of-plastic-is-dumped-into-our-oceans/ [en anglais]

AGIR : https://act.wemove.eu/campaigns/PE-plastique-usage-unique?utm_source=civimail-18141&utm_medium=email&utm_campaign=20181019_FR_4

Victimes du changement climatique, des Européens intentent un procès à l’Union européenne

octobre 10, 2018

Ils sont agriculteurs, bergers, forestiers, étudiants, propriétaires d’hôtels ou de restaurants. Ils vivent en Suède, au Portugal, en France, en Italie, en Allemagne et en Roumanie. Tous sont déjà victimes du changement climatique et en témoignent : Armando a perdu ses forêts dans les incendies qui ont décimé le Portugal, Sanna redoute de perdre son élevage de rennes menacé par la fonte du permafrost, Maurice peine à vivre de sa culture de lavandes du fait des sécheresses consécutives… Ensemble, ils ont décidé d’attaquer en justice l’Union européenne pour le manque criant d’ambition de ses objectifs climatiques. Ils interpellent les ministres de l’Environnement sur la révision de leurs engagements carbone.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Victimes-du-changement-climatique-des-Europeens-intentent-un-proces-a-l-Union

Tout est à vendre !

octobre 10, 2018

Si vous avez assez d’argent, et même si sa provenance est douteuse, vous pouvez acheter un passeport ou un permis de résidence dans plusieurs pays de l’UE, dénoncent deux ONG.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/international/les-visas-dores-accordes-par-certains-pays-de-l-ue/article-normal-1038079.html

Le quotidien intenable des routiers, nouveaux forçats de l’industrie automobile européenne

octobre 9, 2018

par Leila Minano

Renault, Volkswagen, Jaguar, Fiat… Derrière les carrosseries rutilantes qui sortent des usines des géants européens de l’automobile, se cache une réalité moins reluisante : celle des conditions de travail des dizaines de milliers de chauffeurs-routiers qui livrent chaque jour les constructeurs. Les journalistes d’Investigate Europe ont enquêté, du Portugal à la Norvège, auprès d’une centaine de chauffeurs de quatorze nationalités différentes, d’élus européens, de syndicats, de constructeurs. Partout, le constat est accablant : l’exploitation des chauffeurs qui transportent les pièces ou les voitures des constructeurs montre l’un des pires visages de l’Union européenne.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Le-quotidien-intenable-des-routiers-nouveaux-forcats-de-l-industrie-automobile