Posts Tagged ‘union européenne’

L’Union européenne va-t-elle obtempérer ?

septembre 8, 2019

La Cour de justice de l’Union Européenne (CJUE, Tribunal de première instance de l’UE, juridiction suprême de l’UE) basée au Luxembourg a rendu un jugement ordonnant la suppression du mouvement Hamas et de sa branche armée, les Brigades Al-Qassam, de la liste mondiale des organisations terroristes

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article480

Publicités

Ftima, Hawnaz, Ibrahim, Tahirou et les autres

septembre 8, 2019

Une opinion de Jehanne Bergé, citoyenne et journaliste.

Malgré sa douceur, sa lumière, sa chaleur, l’été a été teinté par la couleur nauséabonde de l’inhumanité. Des cadavres, des bateaux à la dérive, l’espoir que l’on tente d’anéantir. En tant que citoyenne, j’avais besoin d’écrire deux, trois mots.

Twitter, Facebook, la Une des journaux. Ces visages, ces enfants, ces femmes, ces hommes, sur des bateaux de fortune. Et puis, viennent les annonces de morts. Des dépêches que plus personne ne lit. Des chiffres qui ne veulent plus rien dire. Et ce mot, toujours ce mot : MIGRANT.

La suite sur : https://www.lalibre.be/debats/opinions/ftima-hawnaz-ibrahim-tahirou-et-les-autres-5d7270a29978e22ea7cc965b

Laisser noyer les sans-papiers

août 31, 2019

par Clair Rivière, Pierre Isnard-Dupuy

En 2018, six personnes sont mortes chaque jour en essayant de traverser la Méditerranée. Pas assez pour l’Europe, qui fait tout pour empêcher le sauvetage des migrants par les ONG. Alors que l’Italie ferme ses ports et poursuit les secouristes en justice, les Pays-Bas donnent dans les tracasseries administratives. La France offre des bateaux aux gardes-côtes libyens, pourtant impliqués dans de sordides affaires de trafic d’êtres humains. À Tripoli, c’est la guerre ; viols et tortures sont quotidiens. Qu’importe : les victimes ne sont ni blanches ni riches.

La suite sur : http://cqfd-journal.org/Laisser-noyer-les-sans-papiers

Du passé qu’avons-nous appris ? http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article42079

NON à l’accord UE – MERCOSUR

août 27, 2019

Nous appelons tous les dirigeants européens à mettre un terme aux négociations avec le président brésilien Jair Bolsonaro sur l’accord commercial du Mercosur.

La suite et pour agir : https://act.wemove.eu/campaigns/sauvez-amazonie-mercosur?utm_source=civimail-25577&utm_medium=email&utm_campaign=20190826_FR_box

Arbitrage : les raisons de cette « justice d’exception » et les moyens d’en sortir

août 19, 2019

par Renaud Vivien

« Vous pourrez réglementer mais parfois vous devrez payer ». C’est en ces termes que s’exprimait en 2017 un représentant canadien qui défendait le CETA dans les négociations avec l’Union européenne (UE) en faisant référence aux condamnations des Etats par les tribunaux d’arbitrage suite aux plaintes déposées par les sociétés transnationales [1]. Le CETA [2] est le nom de l’accord de commerce et d’investissement entre l’UE et le Canada dont l’entrée en vigueur a été partiellement bloquée par le Parlement wallon en 2017 grâce aux mobilisations citoyennes. L’une des cibles de cette contestation populaire était – et reste – le système d’arbitrage ISDS (Investor to State Dispute Settlement) rebaptisé ICS (Investment Court System) inscrit dans cet accord. Cette arme juridique placée dans les mains des sociétés transnationales leur permet d’attaquer les Etats en leur réclamant des milliards de dollars de dédommagement dès l’instant qu’une réglementation est susceptible d’entraîner une réduction de leurs profits.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Arbitrage-les-raisons-de-cette-justice-d-exception-et-les-moyens-d-en-sortir

« Nous pouvons encore faire chuter le CETA à condition d’intensifier la mobilisation citoyenne dans les prochains mois, notamment lors de la semaine d’action internationale contre l’impunité des transnationales qui a lieu du 11 au 19 octobre 2019″

 » En Belgique, le CETA doit encore être soumis au vote de quatre parlements (Régions bruxelloise et wallonne, Fédération Wallonie-Bruxelles et Communauté germanophone). Autant d’occasions à saisir pour forcer les dirigeant.e.s à voter contre. »

« Mais au-delà de la seule question de l’arbitrage, ne serait-il pas temps de remettre en cause la logique même du libre-échange ? en nous posant notamment la question de la compatibilité des règles du commerce international avec l’écologie et la souveraineté alimentaire. »

Les citoyens européens sont solidaires

août 16, 2019

Ceci est un message urgent : Plus de 130 personnes, dont des dizaines d’enfants, sont actuellement bloquées en pleine mer, après que Malte et l’Italie, les deux pays les plus proches, ont refusé de les laisser accoster.

Après huit jours de navigation par une chaleur accablante, les conditions de vie sur le bateau deviennent insupportables. L’organisation espagnole propriétaire du navire Open Arms a lancé un appel désespéré aux dirigeants européens pour qu’ils acceptent de laisser accoster un navire qui arrivera très bientôt à court de carburant et de vivres. [1]

Nous vous appelons à vous lever avec nous, pour montrer à nos dirigeants que les citoyens européens sont solidaires.

Agir : https://act.wemove.eu/campaigns/les-citoyens-europeens-sont-solidaires?utm_source=civimail-25344&utm_medium=email&utm_campaign=20190816

https://www.lalibre.be/international/europe/malgre-l-accord-de-l-ue-le-navire-open-arms-reste-bloque-face-a-lampedusa-5d56c4a7f20d5a58a8f532cc

Ils risquent leur vie pour quitter l’enfer libyen, l’Europe les rejette

août 13, 2019

Ocean Viking – « L’UE continue de voir la Libye comme une solution, plutôt que comme le problème qui pousse ces gens en mer » : https://www.lalibre.be/international/europe/ocean-viking-l-ue-continue-de-voir-la-libye-comme-une-solution-plutot-que-comme-le-probleme-qui-pousse-ces-gens-en-mer-5d51b14cf20d5a58a8ebfd7c

Les tribunaux d’arbitrage, un outil de domination des intérêts privés sur l’intérêt général

août 12, 2019

par Renaud Vivien , Anouk Renaud , Adrien Péroches

Le 30 avril 2019, la Cour de justice de l’Union européenne (UE) a rendu son avis dans l’ « affaire du CETA », du nom de ce traité commercial entre l’UE et le Canada dont l’entrée en vigueur a été partiellement bloquée par le Parlement wallon en 2017 grâce aux mobilisations citoyennes. L’une des cibles de cette contestation populaire était, et reste, le système d’arbitrage qui permet aux multinationales de contester n’importe quelle réglementation prise par les États susceptible d’entraîner une réduction de leurs profits.

La suite sur : http://www.cadtm.org/Les-tribunaux-d-arbitrage-un-outil-de-domination-des-interets-prives-sur-l

Le mauvais exemple grec

août 9, 2019

par Yannis Youlountas

Il y a quelques mois les dirigeants européens avaient, de notoriété publique, interpellé plusieurs fois Tsipras et son entourage sur le mauvais exemple propagé par Exarcheia et Rouvikonas en Europe. Cette information avait largement circulé à l’époque. Elle était sérieuse. Elle reprochait plus précisément à l’État grec de n’être pas assez sévère et rigoureux dans son contrôle de la situation, localement et par conséquent dans l’imaginaire social, dix ans après les émeutes de 2008 et 45 ans après la fin de la Junte des colonels.

La suite sur http://blogyy.net/2019/08/08/le-mauvais-exemple-grec/

L’AFP Athènes prise la main dans le sac !

Grèce : la chasse aux anarchistes est ouverte !

CETA : L’IMPOSTURE EXPLIQUÉE À CEUX QUI L’ONT VOTÉE (ET AUX AUTRES)

août 7, 2019

Parole, parole, parole, ….