Posts Tagged ‘URSS’

Afghanistan, d’une défaite l’autre

août 17, 2021

Par Alain Gresh

Kaboul est tombée et il n’aura fallu que quelques semaines aux talibans pour balayer l’armée afghane financée et formée par les États-Unis durant vingt ans. Pour rappel, le régime communiste avait survécu trois années au retrait de l’Armée rouge. Mais le désastre afghan, au-delà d’une défaite ponctuelle, signe le fiasco de « la guerre contre le terrorisme ».

La suite sur : https://orientxxi.info/magazine/afghanistan-d-une-defaite-l-autre,4969

https://www.lalibre.be/international/asie/2021/08/17/dans-la-vallee-du-panshir-le-fils-de-massoud-organise-la-resistance-BOY2L6MLXBF65LZLFVZDHCZPHY/

Le soldat Ryan a-t-il libéré l’Europe ?

août 28, 2019

par Adrian Thomas, Maxime Van Laere

Il y a 75 ans, l’Europe était libérée du nazisme. A grands renforts de films, Hollywood tente de nous convaincre que nous devons notre salut aux soldats américains. La vérité historique est pourtant beaucoup plus nuancée…

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/le-soldat-ryan-a-t-il-libere-leurope/

Il y a 50 ans, Dubcek inventait « le socialisme à visage humain »

janvier 2, 2018

Il y a 50 ans, le 5 janvier 1968, Alexander Dubcek, un apparatchik pas comme les autres, fait naître à Prague un rêve aussi beau qu’éphémère d’un « socialisme à visage humain », rapidement écrasé sans pitié par les chars soviétiques.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/international/il-y-a-50-ans-dubcek-inventait-le-socialisme-a-visage-humain/article-normal-777589.html

Stanislav Petrov, l’homme qui sauva le monde en ne faisant rien

septembre 19, 2017

par Muriel Lefèvre

Stanislav Petrov est mort en mai à l’âge de 77 ans, vient-on d’apprendre. Cet inconnu de l’histoire a pourtant sauvé le monde grâce à une décision aussi héroïque que simple: il n’a rien fait. Retour sur cet épisode hallucinant de la guerre froide.

La suite sur : http://www.levif.be/actualite/international/stanislav-petrov-l-homme-qui-sauva-le-monde-en-ne-faisant-rien/article-normal-725163.html

La faucille, le marteau et l’enclume

juillet 14, 2015

http://www.lesmutins.org/la-faucille-le-marteau-et-l

Le pacifisme révolutionnaire peut-il engendrer la paix .

novembre 14, 2011

Par Noam Chomsky 

Transcription complète de l’intervention de Noam Chomsky le 2 novembre 2011 à la conférence de Sydney Peace Prize, « Pacifisme Révolutionnaire : Choix et Perspectives ».

A lire sur : http://www.legrandsoir.info/le-pacifisme-revolutionnaire-peut-il-engendrer-la-paix.html

Les armées secrètes de l’OTAN.

février 2, 2011

La Une – 21h55 – mercredi 2/2                     documentaire

« 1950-1990 : le scandale des armées secrètes de l’OTAN ».  

Après la Seconde Guerre Mondiale, la CIA et le MI6 ont mis en place, dans toute l’Europe de l’Ouest, des armées secrètes destinées à être activées en cas d’invasion soviétique. Ces réseaux, dirigés par l’OTAN et souvent adossés à des groupes d’extrême droite, furent appelés stay behind. Bientôt, de chaque côté du Rideau de Fer, l’Europe s’installait dans le statu quo, et la probabilité d’une offensive soviétique devenait infime. Pourtant, les réseaux stay behind ne furent jamais démantelés. Au contraire, ils allaient user de leur force pour interférer, en temps de paix, dans les processus démocratiques nationaux. Chaque fois que la gauche menaçait d’accéder au pouvoir, le bras armé de l’OTAN pouvait intervenir. À plusieurs reprises, cet usage de la force est allé jusqu’au terrorisme et la mort de civils innocents. Pire, dans certains cas, les forces de police et les services de sécurité ont préféré protéger les coupables afin de préserver leur capacité de combat. Grâce à ces protections, le réseau stay behind a pu jouir du secret le plus total. Ce film propose de retracer l’histoire de ces réseaux : leur raison d’être, leur fonctionnement, mais aussi la logique qui entraîna leur dévoiement criminel et anti-démocratique. Nous entendons ainsi jeter une lumière nouvelle sur toute une série de meurtres, de trafics et d’exactions dont beaucoup n’ont pas été élucidés, mais qui peuvent être imputés aux armées secrètes de l’OTAN. Cet éclairage inédit nous permettra de mieux comprendre l’Europe dans laquelle nous vivons. Une Europe en partie fondée sur le mensonge. Une Europe démocratique qui a pu, au nom de la liberté, se livrer à la manipulation, à l’assassinat politique, et au terrorisme d’Etat.
www.rtbf.be

Le dissident du KGB.

novembre 18, 2010

ARTE – 22h55 – jeudi 18/11       documentaire

En 1978, Viktor Orekhov est arrêté par ses collègues du KGB et condamné à huit ans de camp. Issu d’une famille acquise à l’idéal communiste, ce brillant capitaine a commis l’irréparable. Pendant plus de deux ans, jouant un double jeu périlleux, il est venu en aide aux dissidents qu’il était chargé de surveiller.
Il aura fallu dix ans à Nicolas Jallot pour retrouver Orekhov. Exilé depuis 1997 aux États-Unis, où il se cache sous un faux nom, l’ancien officier raconte pour la première fois son histoire, avec précision et émotion. Les images d’archives couplées aux témoignages d’anciens responsables du KGB et de dissidents éclairent le parcours d’un homme courageux, qui forgea son esprit critique à la lecture des écrits interdits.

Portés disparus – Ces soldats abandonnés à l’ennemi.

octobre 27, 2010

ARTE – 20h40 – mercredi 27/10       documentaire

Tombés aux mains de l’ennemi, ces soldats n’ont jamais réapparu. À partir du cas de militaires américains au Viêt-Nam, ce documentaire dénonce une pratique qui existe depuis le début du xxe siècle.

La vérité et la justice, voilà ce qui a été refusé à nos disparus et à nos prisonniers de guerre. » Jerry Mooney est l’un des nombreux témoins qui, dans ce documentaire, dénoncent la manière dont les États-Unis entravent la vérité sur le sort des soldats américains faits prisonniers, notamment par les régimes communistes. Mooney, comme d’autres, a reçu des menaces par téléphone, émanant sans doute des services secrets américains. Analyste de messages codés employé par la National Security Agency pendant la guerre du Viêt-nam, Mooney avait rassemblé des informations quasi exhaustives sur les soldats américains disparus au Nord-Viêt-nam et pensait que, à la conférence de Paris de 1973, ces dossiers seraient utilisés pour obtenir leur retour au pays. Le jour où il a appris que des centaines de ces hommes, dont il savait qu’ils étaient en vie, n’avaient pas été rapatriés mais étaient déclarés morts, il a commencé à douter de son pays. Ce documentaire rappelle que l’histoire des soldats oubliés a commencé bien avant la guerre du Viêt-nam et qu’elle ne concerne pas que des Américains. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, des centaines de milliers de Français, de Britanniques, de Hollandais, de Belges et de Norvégiens ont disparu en Union soviétique.

Rediffusions :
09.11.2010 à 10:45
www.arte.tv

Prière stérile aux vents de la terre.

août 7, 2010

Par Fabrice Nicolino               

Je lis, comme vous j’imagine, les nouvelles en provenance de Russie. Les incendies de forêt géants menacent d’atteindre des installations nucléaires, dont le très redoutable centre ultrasecret Arzamas 16, proche de la ville de Sarov, elle-même lieu saint de la religion orthodoxe. Arzamas 16 a été créé en 1946 pour y travailler, en toute tranquillité, sur les armes nucléaires. Qui a la moindre idée de l’esprit de cette époque en terre stalinienne sait que tout y aura été tenté. Que tout y a été possible. Que tout n’y aura été que mensonge et dissimulation.

Ce centre est fatalement un lieu de stockage des pires déchets nucléaires de la planète. Et le feu est aux portes, qui peut, comme l’on dit, « remobiliser » des radionucléides avant de les entraîner des centaines ou des milliers de kilomètres plus loin. Voilà la réalité du nucléaire, et il n’en est aucune autre. Mais le débat n’aura évidemment pas lieu chez nous, car la France s’est vendue sans état d’âme à la surpuissante industrie nucléaire. Comme aucun autre pays au monde. Au moins les trois quarts de notre électricité proviennent de l’atome, ce qui fait de la France une terre à part. Une terre encore plus imbécile que la plupart des autres.

La suite : http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=946