Posts Tagged ‘Uruguay’

José Mujica : « les promesses de Bolsonaro peuvent être pires que la réalité »

décembre 29, 2018

par Semana

L’ancien Président uruguayen José Mujica vit une nouvelle phase de sa vie internationale grâce à deux films sur sa vie. Mujica s’est entretenu avec BBC Brésil à Los Angeles sur ces films et sur des questions telles que la crise de l’immigration, la légalisation de la drogue et l’expansion de la droite. « Les promesses sont peut-être pires que la réalité » , déclare l’ancien Président uruguayen José « Pepe » Mujica à propos de la marge de manœuvre du futur gouvernement de Jair Bolsonaro au Brésil. Le président élu du Brésil, qui entrera en fonction le 1er janvier, a remporté les élections avec un discours d’extrême droite qui a suscité la controverse et de grandes attentes quant à l’application de certaines politiques.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40000

Pepe Mujica, Le président et la motte de terre

août 24, 2018

Président de l’Uruguay de 2010 à 2015, José Alberto Mujica Cordano a conquis la planète par un mélange de charisme et d’humilité, d’engagement viscéral et d’austérité exemplaire. Papy philosophe à moustache, le regard grave et empreint de malice, « Pepe » Mujica, qui se définit comme « une motte de terre sur pattes », a d’emblée renoncé aux fastes du palais présidentiel, préférant vivre avec son épouse, la sénatrice Lucia Topolansky, et Manuela, sa chienne à trois pattes, dans leur fermette fleurie de la banlieue de Montevideo. Au cours de son mandat, cet anticonsumériste convaincu, qui ne roule qu’en Coccinelle, a redistribué 90 % de son salaire mensuel de 9 300 euros à des œuvres sociales, les médias internationaux le gratifiant aussitôt du titre de « président le plus pauvre du monde ». Il se définit lui-même comme « une motte de terre sur patte ».

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38847

Des chevaux maltraités, vidés de leur sang au profit de l’industrie de l’élevage français

octobre 9, 2017

Il y a de ces découvertes qu’on aimeraient vraiment éviter de faire. Deux ONG ont mené une enquête exclusive entre mars 2015 et avril 2017 sur les “fermes à sang” en Argentine et en Uruguay. Ces industries de l’horreur exploitent des juments pour leur extraire une hormone particulière, uniquement sécrétée lorsqu’elles sont gestantes. Tortures physiques et mentales, avortements forcés, saignées, ces animaux souffrent le martyr au bénéfice de l’élevage français.

La suite sur : https://mrmondialisation.org/des-chevaux-maltraites-vides-de-leur-sang-au-profit-de-lindustrie/

De la jument dans le lardon

février 2, 2017

L’humanité progresse, c’est indéniable ! Et Homo Sapiens est de plus en plus évolué et de moins en moins barbare, c’est évident ! Quelle étrange civilisation que la nôtre… (M. B.)

par Dominique Simonnot

En France, les produits s’appellent « Fertipig », « Gestavet », « Syncro-Part » ou « Chrono Gest » et, sous d’autres noms, inondent l’Europe, tant ils arrangent les éleveurs de cochons. Car voici une potion miraculeuse qui permet de synchroniser les chaleurs des truies, comme le vantent les pubs vétérinaires : « Cela facilite l’insémination artificielle en se libérant des contraintes liées à la détection des chaleurs et aux déplacements. »

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article33650

Le plus humble ex-président du monde

mars 3, 2016

Si l’ancien Président de la République d’Uruguay est le plus pauvre de tous les autres ex-chefs d’États, ce n’est pas parce que son État l’a privé de moyens de subsistance. Pauvre, l’ex-chef d’État José Mujica, 80 ans, ex-partisan, ascète, athée et végétarien, affectueusement surnommé par ses compatriotes “Pépé Mujica“, l’est devenu volontairement.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article30722

L’Uruguay fait l’impensable et rejette le TISA, équivalent du TAFTA

février 17, 2016

Souvent désigné comme la Suisse de l’Amérique du Sud, l’Uruguay a, de longue date, l’habitude de faire les choses à sa façon. Il a été le premier état-providence d’Amérique latine. Il dispose également d’une importante classe moyenne, ce qui est inhabituel dans cette partie du monde ; et on n’y trouve pas d’importantes inégalités de revenu, contrairement à ses très grands voisins du nord et de l’ouest : le Brésil et l’Argentine.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article30605

L’Uruguay rejette le TISA

novembre 9, 2015

Souvent désigné comme la Suisse de l’Amérique du Sud, l’Uruguay a, de longue date, l’habitude de faire les choses à sa façon. Il a été le premier état-providence d’Amérique latine. Il dispose également d’une importante classe moyenne, ce qui est inhabituel dans cette partie du monde ; et on y trouve pas d’importantes inégalités de revenu, contrairement à ses très grands voisins du nord et de l’ouest : le Brésil et l’Argentine.

La suite sur : http://lesbrindherbes.org/2015/11/09/uruguay-allez-vous-faire-pffft-avec-le-tisa/

Pourquoi l’Uruguay légalise le cannabis

octobre 25, 2015

par Johann Hari 

Le 23 décembre dernier, le président uruguayen José Mujica a approuvé un projet de loi visant à créer un marché réglementé du cannabis. Il devient ainsi le premier chef d’Etat à autoriser la production et la vente — dans un réseau de pharmacies — d’une drogue interdite ailleurs.

La suite sur : http://www.monde-diplomatique.fr/2014/02/HARI/50081

Les adieux de José Mujica, le « président le plus pauvre au monde »

mars 31, 2015

par Léa Clermont-Dion

On l’appelle le « président le plus pauvre au monde », José « Pepe » Mujica. Ancien membre des Tupamaros, guérilla urbaine, il a marqué l’Uruguay avec sa contribution à la lutte aux inégalités sociales.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article28209
Et : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article28216

« Seulement ce qui est nécessaire »

octobre 20, 2013

Agé de 78 ans, le président uruguayen refuse le faste qui va avec son titre, et vit dans sa ferme, comme n’importe quel retraité. Une façon d’être en accord avec sa politique.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article24253