Posts Tagged ‘USA’

« Quand les Etats-Unis s’arrogent le droit de décider quels pays peuvent manger. »

octobre 18, 2021

Par Caitlin Johnstone

Les agences de presse AP et AFP, démultiplicateurs de propagande à l’échelle mondiale, ont toutes deux informé leurs lecteurs qu’un « fugitif » a été extradé vers les États-Unis.

« Un homme d’affaires fugitif proche de Maduro, le président vénézuélien, est extradé vers les États-Unis », titre l’AFP.

« Alex Saab, un fugitif proche du gouvernement socialiste du Venezuela, a été mis dans un avion à destination des États-Unis pour faire face à des accusations de blanchiment d’argent », a annoncé AP sur Twitter.

On peut se demander ce qui fait de cet homme un « fugitif » et ce que ce statut a à voir avec son extradition vers un gouvernement étranger dont les lois ne devraient avoir aucune incidence sur sa vie. Il se trouve qu’Alex Saab, citoyen vénézuélien d’origine colombienne, est un « fugitif » de l’autorité autoproclamée du gouvernement américain, qui décide quelles populations de notre planète sont autorisées à avoir un accès facile à la nourriture. Son crime est de travailler à contourner les sanctions américaines écrasantes qui ont fait mourir les civils vénézuéliens par dizaines de milliers.

La suite sur : https://venezuelainfos.wordpress.com/2021/10/17/quand-les-etats-unis-sarrogent-le-droit-de-decider-quels-pays-peuvent-manger-par-caitlin-johnstone/

« « L’État voyou américain vient de bafouer toutes les lois internationales, après avoir emprisonné et maintenant extradé le DIPLOMAT vénézuélien Alex Saab. L’immunité diplomatique est morte ; l’empire américain l’a tuée. Désormais, tous les diplomates étrangers peuvent être kidnappés et emprisonnés, si Washington le souhaite », a tweeté le journaliste Ben Norton, ajoutant : « Les accusations américaines de ’blanchiment d’argent’ sont absurdes et politiquement motivées. Les États-Unis prétendent que toute personne qui viole leurs sanctions ILLÉGALES est un ’criminel’. » »

Pour rappel, entre autres

La Chine est plus que jamais dans le périscope de Washington !

octobre 4, 2021

Par Jean-Pierre Page

Une “nouvelle” alliance stratégique vient de se conclure entre les USA, la Grande-Bretagne et l’Australie. Washington va avec ce partenariat contribuer à ce que Londres et Canberra participent à la mise en œuvre d’un dispositif stratégique inédit, un pacte qui aura plus que jamais la Chine dans sa ligne de mire ou plutôt dans son périscope : le Trilateral Security Pact. On admettra que cela va bien au-delà de la vente de sous-marins, et c’est là toute l’importance de cette étrange affaire pas si étrange que ça.

Cette fois Londres a bien rompu les amarres avec l’UE. On en revient donc à l’atavisme des vieilles alliances anglo-saxonnes. Même si la Nouvelle-Zélande a pris ses distances, les « five eyes » reprennent du service.1 Avec Washington, il en a toujours été ainsi, les alliances sont à plusieurs vitesses. Autrement dit, “on ne mélange pas les torchons et les serviettes”.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/la-chine-est-plus-que-jamais-dans-le-periscope-de-washington/

Si cela est avéré, c’est tout simplement criminel !

septembre 27, 2021

Le virus du Covid-19 résulte bien de manipulations humaines impliquant l’administration US et le labo chinois de Wuhan.

La suite sur : https://yetiblog.org/archives/33253

Le monde vu d’en bas : Sous-marins français et tourisme de l’espace

septembre 23, 2021

Dans ce nouveau numéro du Monde vu d’en bas, Saïd Bouamama nous emmène sous la mer et dans l’espace. Il se penche en effet sur deux événements qui ont fait l’actualité récente: l’affaire de la vente des sous-marins français à l’Australie ainsi que le tourisme spatial.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/sous-marins-francais-une-lecon-de-morale-capitaliste-le-monde-vu-den-bas-22/

Pénuries organisées au Liban : arrivée stratégique de carburant iranien

septembre 22, 2021

« Nous entrons dans une nouvelle phase au Moyen-Orient», estime le Professeur Rudolf El Kareh qui explique : « Ce premier bateau a permis à la fois de révéler les dessous de la situation, la structure des complicités, de briser le blocus contre le Liban, de briser le blocus contre la Syrie, ainsi que celui contre l’Iran… »

Cette première cargaison livrée via la Syrie ne se résume pas à une affaire de carburant, elle constitue une action de riposte politique face à une pénurie organisée, affirme le sociologue Rudolf el Kareh.

Le premier convoi de camions de carburant iranien importé au Liban, via la Syrie, est arrivé jeudi dans la région de Baalbek. Il s’agit d’une initiative du Hezbollah pour tenter de juguler les graves pénuries qui concernent depuis des mois les produits pétroliers mais aussi les médicaments et des denrées alimentaires de première nécessité. Le puissant mouvement chiite, fort de sa relation historique privilégiée avec l’Iran, a justifié l’importation de ce carburant en disant vouloir « faciliter » une solution rapide pour la population alors que le Liban subit la pire crise politique, économique et sociale de son histoire. Une manière de pallier les défaillances de l’État et à la paralysie d’un système, dont la corruption et l’incurie sont dénoncées par la population depuis octobre 2019.

Le sociologue Rudolf el Kareh, spécialiste du Moyen-Orient et fin connaisseur des rouages de l’État libanais, a répondu aux questions de Vincent Braun.

La suite sur : https://europalestine.com/2021/09/22/penuries-organisees-au-liban-arrivee-strategique-de-carburant-iranien/

La loi qui donne au président des Etats-Unis le permis de tuer

septembre 21, 2021

Par Manlio Dinucci

Depuis les attentats du 11 septembre et le lancement de la guerre contre le terrorisme, le président des États-Unis peut faire parler la poudre contre des organisations, des personnes ou des pays. Comme bon lui semble. Tous les locataires de la Maison-Blanche ont fait usage de cette loi qui offre un véritable permis de tuer, au mépris du droit international. Comme le rappelle Manlio Dinucci, cette loi avait été rédigée par un sénateur démocrate à l’époque, un certain Joe Biden… (IGA)

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/la-loi-qui-donne-au-president-des-etats-unis-le-permis-de-tuer/

« La plus récente attaque d’un drone-killer est celle qui, sur la base de l’autorisation du président Biden, a frappé le 29 août à Kaboul une voiture suspectée de transporter une bombe de l’Isis. Une enquête du New York Times (10 septembre) a pu vérifier que la voiture (suivie longtemps par le pilote du drone, à des milliers de km de distance) ne transportait pas des explosifs mais des réservoirs d’eau. Contre cette voiture, dans un quartier densément habité, a été lancé un missile “Feu de l’enfer”, qui a tué dix civils, dont sept enfants. »

Le Covid et « la grande démission »

septembre 19, 2021

Par Charles Reeve

Depuis quelques mois, un étonnant phénomène social accompagne l’épidémie de Covid 19 aux États-Unis. Des centaines de milliers de salariés quittent leurs emplois, le chiffre dépassait, en avril 2021, les quatre millions et continue depuis d’augmenter à un rythme soutenu.

La suite sur : https://lundi.am/Le-Covid-et-la-grande-demission

Et : https://yetiblog.org/archives/32798

Saïd Bouamama: Le monde vu d’en bas

septembre 12, 2021

« Les États-Unis se proclament régulièrement les champions des droits de l’homme. Si c’est le cas, pourquoi maintiennent-ils une loi de blocus asphyxiante pendant une pandémie ? »

septembre 2, 2021

Le COVID-19 et le blocus économique soumettent le système de santé cubain à rude épreuve.

Par Marc Vandepitte

Le système de santé cubain compte parmi les meilleurs du monde, mais accuse désormais des signes de fatigue pandémique. Conséquence du blocus économique et du variant Delta très contagieux. Tous les efforts sont à présent déployés en vue d’une campagne de vaccination accélérée. Le pays est lancé dans une course contre la montre.

La suite sur : https://www.investigaction.net/fr/le-covid-19-et-le-blocus-economique-soumettent-le-systeme-de-sante-cubain-a-rude-epreuve/

Accoler « USA » et « droits de l’humain », bel oxymore.

Avec Biden, malgré l’urgence climatique, l’industrie pétrolière a encore gagné

septembre 1, 2021

Biden approuve une méga-enchère de pétrole et de gaz, un recul sur le climat

L’administration du président américain Joe Biden a annoncé mardi qu’elle prévoyait d’ouvrir plus de de 320.000 km2 dans le golfe du Mexique à l’exploration pétrolière et gazière, après qu’un tribunal eut statué contre le moratoire imposé par le gouvernement dans la région.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/environnement/2021/09/01/biden-approuve-une-mega-enchere-de-petrole-et-de-gaz-un-recul-sur-le-climat-WSHEMIIUZNG2JHYVUP3TZEGB4Y/