Posts Tagged ‘vache’

« Château Le Pis, un blanc de blanc pas comme les autres »

septembre 29, 2019

par Audrey Gléonec

Au cœur de la campagne bordelaise, une famille d’éleveurs laitiers a décidé de ne plus fournir l’industrie agroalimentaire et de nourrir les vaches intégralement à l’herbe. Ce changement de modèle de production vaut au Château Le Pis de produire aujourd’hui un lait d’exception.

La suite sur : https://reporterre.net/Un-nouveau-grand-cru-dans-le-Bordelais-le-vrai-lait-de-ferme

Un éleveur breton suspecte Triskalia d’avoir empoisonné ses vaches

août 31, 2018

par Julie Lallouët-Geffroy

Dans les Côtes-d’Armor, les vaches d’un éleveur nourries avec un aliment fourni par la coopérative Triskalia sont tombées malades. Pourtant, leur lait est toujours collecté et vendu par la même coopérative, notamment sur le circuit destiné à la production de lait infantile. Celui-ci pourrait-être contaminé ?

La suite sur : https://reporterre.net/Un-eleveur-breton-suspecte-Triskalia-d-avoir-empoisonne-ses-vaches

Et : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article160296

La super vache à méthane de Bill Gates

février 8, 2018

par Gaétan Pelletier

Créer la vache parfaite, un animal qui produirait autant de lait qu’une laitière européenne et qui résisterait aux températures africaines. C’est le nouvel objectif de Bill Gates. Le milliardaire américain, fondateur de Microsoft, a investi plus de 40 millions de dollars (environ 32 millions d’euros) dans l’Alliance mondiale pour les médicaments destinés au bétail, ou GALVmed, une ONG basée à Edimbourg en Écosse. ( Le Figaro)

La suite sur : https://gaetanpelletier.wordpress.com/2018/02/07/la-super-vache-a-methane-de-bill-gates/

Ce que font les Zuniens aux vaches

février 4, 2018

par Bernard Gensane

80 à 90% de ce que mangent les Zuniens est une nourriture reconstituée, trafiquée. Cette nourriture provient de l’industrie agro-alimentaire qui, en bonne logique capitaliste, est entre les mains de milliardaires de moins en moins nombreux. Ainsi, il y a cinquante ans, le pays comptait plusieurs milliers d’abattoirs. Il en compte aujourd’hui treize.

La suite sur : http://bernard-gensane.over-blog.com/2018/01/ce-que-font-les-zuniens-aux-vaches.html

A quand le prochain scandale alimentaire ? https://mrmondialisation.org/8-scandales-de-lindustrie-alimentaire/

Décidément !

novembre 14, 2017

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36167

Un monde très « lait »

février 28, 2017

C’est désormais un classique. Chaque année pour sa com’, le Salon de l’Agriculture nous sort de l’étable une vache rustique quasiment en voie de disparition. L’égérie 2017 s’appelle Fine. Une starlette dont nos politiques en campagne iront flatter l’encolure dès l’ouverture du salon, ce samedi 25 février à Paris.

La suite sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article33910

Va-t-on enfin mettre fin à cette barbarie ?

novembre 11, 2016

par Jean-Luc Porquet

Bien sûr, il reconnait qu’elles sont choquantes, ces images de vaches abattues alors qu’elles ne vont pas tarder à mettre bas, ces images de tueurs d’abattoirs qu’on voit extirper au couteau des fœtus de veaux déjà presque à terme, qui mesurent plus de 1 mètre et ont déjà, parfois, poils et sabots. Mais se défend le directeur de l’abattoir municipal de Limoges, « notre métier, ici, est d’abattre des bêtes qui nous sont amenées par nos clients, nous n’avons pas de question à poser. » Ni même à se poser. « Il ne se pratique rien à Limoges qu’on ne puisse voir dans un autre abattoir en France… »

La suite sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article32878

« Guillaume Guérin, premier adjoint au maire de Limoges, Conseiller régional LR et par ailleurs « orateur national » chargé de la ruralité dans l’équipe de campagne de Sarkozy, y est allé de sa blagounette : « Aussi choquant que cela puisse paraître, dans un abattoir, on tue des animaux. Il est rare que l’un d’entre eux ressorte vivant. »

« Ces agriculteurs pour qui seul compte le profit : Si les éleveurs envoient à l’abattoir leurs vaches laitières à quelques jours du vêlage, c’est parce qu’elles pèsent alors plus lourd et peuvent donc être vendues plus cher »

Quand on lit ce genre de chose, on se doute que la fin du martyre des animaux n’est pas pour tout de suite.

La croix et la bannière pour trouver un litre de lait frais à la campagne

juin 8, 2016

par Périco Légasse

« Bonjour, je voudrais un litre de lait frais » demande le client dans une petite supérette d’une bourgade du Cantal, au cœur de l’Auvergne, entourée d’élevages de vache salers. Tête médusée de la patronne du magasin Huit à huit, filiale de Carrefour : « Mais cela fait belle lurette que nous n’en vendons plus, les gens veulent du lait UHT (longue conservation sans froid) maintenant ». La scène est représentative de la situation du marché du lait et des mœurs alimentaires d’une population qui, même en zone rurale, là où les valeurs du terroir sont censées avoir préservé le bon sens, succombe à la malbouffe par facilité, paresse ou résignation.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article31516

Cerise sur le bidon …. de lait

mars 3, 2016

Cerise a 8 ans, « elle aime pâturer dans les champs et mener sa vie tranquille en liberté ». C’est ainsi que le Salon de l’Agriculture présente en vidéo, son « égérie » 2016. Cerise est bien sûr un pur produit de com’ qui a peu à voir avec la réalité de l’élevage. Elle est issue d’une vieille race rustique du Sud-Ouest, sauvée in extremis de l’extinction. Des bazadaises comme Cerise, qui se nourrissent exclusivement d’herbe et de foin, on en recense à peine 4 000 en France (contre 2,8 millions d’holstein).

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article30727

Comprendre les quotas laitiers http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article30721

Connaissez-vous les vaches irlando-britannico-françaises ?

août 22, 2015

Réponse sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article29194