Posts Tagged ‘Vals’

Pour nuire à la nature : Pourquoi les salopards ont-ils toujours le dernier mot ?

septembre 18, 2015

C’est par un petit décret signé Valls-Macron, paru au Journal Officiel ce mercredi 16 septembre, et par la volonté des puissances obscures de la finance et de la politique, ce nœud de serpents – dont l’antidote est l’éradication – que la Compagnie armoricaine de navigation (CAN) va pouvoir commencer à extraire du sable coquillier de la baie de Lannion, dans les Côtes d’Armor,

La suite sur : http://rodolediazc.blogspot.be/2015/09/extraction-du-sable-lannion-les-grands.html

« Moi Président » : trois ans de dérégulation du droit du travail et d’augmentation du chômage

septembre 14, 2015

par Thomas Clerget

Le gouvernement s’apprête à « simplifier » le Code du travail. Dans la lignée des lois Macron et Rebsamen avant l’été, de l’Accord national interprofessionnel et du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi auparavant, il s’agit de « libérer » toujours davantage les entreprises. Les protections des salariés sont considérées comme un « coût » pour l’économie, qu’il conviendrait de réduire, et comme un « frein à l’embauche », qu’il faudrait assouplir. Objectif : inverser la courbe du chômage. Mais plus l’exécutif socialiste dérégule, plus le chômage augmente, avec un million de chômeurs supplémentaires depuis l’entrée de François Hollande à l’Élysée. Bilan en trois actes de cette casse sociale.

La suite sur : http://www.bastamag.net/Moi-President-trois-ans-de-deregulation-du-droit-du-travail-et-d-augmentation#comments

Et aussi : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article29345

Vas-y, prends-moi pour un connard

septembre 6, 2015

par Sébastien Fontenelle

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article29288

Le bal des faux-culs…. par Bar http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article29291

La vérité sur la gifle de Vals à un jeune militant

août 30, 2015

Certes, Vals a été sifflé à la Rochelle par les jeunes (pourtant white, blankos) « socialistes » (guillemets, sic, LOL, MDR et smile).

La suite sur : http://www.legrandsoir.info/la-verite-sur-la-gifle-de-vals-a-un-jeune-militant.html

Les renvoyer en Tchétchénie où ils risquent leur vie !

juillet 2, 2012

Y a pas  à dire, les brodequins de Guéant sont parfaits pour Vals !

– »

SOUS HOLLANDE AUSSI, ON CACHE DES ENFANTS !

Fin de semaine dernière, coup de téléphone de Brest : on nous informe que des parents d’élèves d’une école de la ville aidés  par les membres de l’association Casss-Papiers cachent une famille Tchétchène qui a été informée de sa prochaine expulsion vers la Pologne, étape vers un retour en Tchétchénie.  Or la famille Bagueiv y est très menacée

 

. Le père et une sœur de M. Bagueiv ont été assassinés en mai 1997, deux de ses frères ont disparu. Lui-même a été kidnappé par la police qui a exigé qu’il donne des informations sous peine de mort.

La dépêche de l’APF ci-dessous dit la suite.

 

BREST, 19 juin 2012 (AFP) – Une famille russe d’origine tchétchène, avec trois enfants, est cachée depuis samedi dans le Finistère par un réseau de bénévoles, pour échapper à la rétention administrative et à l’expulsion.

Au début du week-end, les membres de Casss-papiers (collectif action, soutien et de solidarité avec les sans-papiers) une association brestoise créée en 2001 qui s’oppose à l’expulsion d’immigrés, ont appris par leur réseau que la famille Bagueiv et ses trois enfants devaient être interpellés.

Depuis, l’association et les parents d’élèves du groupe scolaire des enfants tiennent tête à la décision administrative qui devait placer lundi la famille russe et les enfants dans au centre de rétention administrative (CRA) du Mesnil-Amelot en Seine-et-Marne.

« Nous sommes en infraction, mais c’est dans un but humanitaire. On ne peut pas laisser faire ça », affirme la présidente de l’association des parents d’élèves de l’école Anne Bussière, décidée à venir en aide aux ressortissants russes.

« S’ils sont repris, ils seront envoyés en Pologne (pays par lequel la famille est arrivée en France en janvier 2012). De là, ils seront expulsés vers la Tchétchénie », s’inquiète le porte-parole de Casss-papiers Olivier Cuzon. Avant d’évoquer les risques encourus par le père de famille pour son engagement politique dans son pays d’origine.

Depuis le week-end dernier, des bénévoles de Casss-Papiers et des parents d’élèves mobilisés pour cette cause, hébergent discrètement, le père d’un côté, la mère de famille Diana et ses trois enfants d’un autre, dans des lieux tenus secrets.

Marie, une mère de quatre enfants, a reçu Diana dans son petit appartement à deux pas du centre de Brest, en attendant qu’une stratégie se mette en place. Le père qui a trouvé refuge ailleurs n’a pas donné signe de vie depuis samedi. Discrétion oblige.

Dimanche, un volontaire a mis un confortable appartement à Brest à disposition de la mère et de ses trois enfants. Bien mieux que l’EtapHôtel de Plougastel à quelques kilomètres de Brest, où la famille était logée par les services de l’Etat.

Mardi, Marie a lavé le linge sale et l’a repassé. Un autre volontaire du réseau est venu récupérer les vêtements. Diana et ses trois enfants doivent être relogés avant la fin de la semaine dans un autre lieu, en toute discrétion.

« Pour moi, c’est normal, on n’a pas le droit de traiter les gens comme ça. Ca me rappelle les heures noires de notre histoire », s’indigne Marie, qui vient d’une famille de résistants.

Dimanche soir, une centaine de personnes ont manifesté pour soutenir la famille devant l’école des enfants.

Ainsi, on en est là, sept semaines après l’élection de François Hollande : des parents d’élèves, des enseignants, des gens comme tout le monde, dont un bon nombre sans doute ont voté pour le président « normal »  cachent une famille pour la faire échapper à la police de Monsieur Valls !  Sous Sarkozy, le fait n’était pas si rare. En 2006, à Brest déjà, Patimat et sa mère avaient été cachées 105 jours pour n’être pas expulsées vers le Daghestan.  On ne pensait pas que de tels événements  devraient se répéter sous Hollande ! »-

RESF INFO

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article20371

http://www.dailymotion.com/video/x51b5n_parachutiste_music?search_algo=1

Le changement ? Quel changement ?

juin 17, 2012

Par SuperNo  

Vivement qu’on en finisse, avec ces élections ! Le P”S” va avoir sa majorité, va enfin pouvoir tomber le masque, dévoiler ses réelles intentions (se soumettre à la finance et faire payer la dette des banksters au peuple), et faire une politique que l’on aura beaucoup de mal à distinguer de celle de Sarkozy.

En fait ça a déjà commencé. Le comportement de Hollande semble (enfin, semblait…) moins scandaleux et ridicule que celui de son prédécesseur, ce qui est la moindre des choses. Les premières mesures (forcément les plus électoralistes) vont dans le bon sens. Mais il n’y a aucune illusion à se faire. Pour un mec soi-disant normal, Hollande manifeste déjà depuis le début un goût démesuré pour la pompe, les cérémonies archaïques, les huissiers à chaîne… Ne comptez pas sur lui pour bousculer le système, sans même parler de révolutionner quoi que ce soit. Il sera bien un président “normal”, c’est-à-dire comme les autres.

La suite : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article20263

Pour ce qui est des ministres, là aussi une continuité certaine : https://rannemarie.wordpress.com/2012/06/16/vals-marche-a-pas-de-gueant/

 

Vals marche à pas de Guéant.

juin 16, 2012

Par Philippe Alain   

Alors que tous les dirigeants socialistes poussent des cris d’orfraie contre Nadine Morano qui déclare publiquement qu’elle partage les mêmes valeurs que les électeurs du Front National, à Grenoble, Toulouse et Lyon, Manuel Valls, lui, applique scrupuleusement la même politique que Claude Guéant à l’égard des roms.

La suite sur : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article128501

Et aussi : http://blogs.mediapart.fr/blog/philippe-alain/220911/la-roumanie-nest-pas-auschwitz-mais-ici-cest-deja-vichy

 

 

 

 

 

Les nouveaux serviteurs de la bourgeoisie.

juin 8, 2012

Par Mohammed Belaali   

La bourgeoisie française peut s’estimer heureuse ! Après le sarkozysme qui l’a comblée au-delà même de ses espérances, voilà la social-démocratie qui s’apprête à son tour avec un dévouement singulier à servir les mêmes maîtres. Certes, les pratiques dans leurs apparences, le style, les mots d’ordre et le discours de la social-démocratie diffèrent des manières du gouvernement précédent. Mais il ne s’agit là que des formes et d’un déguisement acceptable, qui reflètent plus ou moins nettement le fond commun : servir la même classe sociale, la bourgeoisie qui les place à tour de rôle à la tête de l’État.

« Le premier devoir du président de la République, c’est de rassembler » affirmait François Hollande le soir de son élection. La France a besoin « d’apaisement, de réconciliation, de rassemblement » insistait-il dans son premier discours à l’Élysée le 15 mai 2012.

La collaboration de classes est une constante et une caractéristique essentielle de la social-démocratie. Des figures éminentes de ce courant politique collaboraient déjà avec Nicolas Sarkozy. Michel Rocard, Jack Lang, Michel Charasse, Bernard Kouchner, etc. Ils ont tous travaillé sans état d’âme avec Sarkozy pour l’aider à appliquer une politique entièrement dédiée à la classe dominante. Il y a longtemps que les sociaux-démocrates français et européens ont abandonné la confrontation avec la bourgeoisie. Ils sont « plus à l’aise, tellement le mot révolution leur fait peur, dans la gestion de la brutalité et de la barbarie du capitalisme qu’ils considèrent comme un système naturel et donc inéluctable ». [1] Depuis la fin du XIXème siècle, leur histoire n’est qu’une succession de trahisons des classes populaires et d’une collaboration implacable avec les classes dominantes. De retour au pouvoir, la social-démocratie française n’est donc absolument pas prête à remettre en cause les intérêts et les privilèges de la bourgeoisie. Bien au contraire, elle tentera, au delà du discours, de les consolider.

La suite à lire sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article20182

Non, non, rien ne va changer, tout tout va continuer !

juin 6, 2012

Par Bernard Delattre  

A peine l’alternance a-t-elle eu lieu que, déjà, ils repartent au combat.

Un « appel à soutien maximal » lancé à tous ses sympathisants. Un plaidoyer « urgent et important » diffusé dans son réseau. Une chaîne d’envois massifs de courriels de protestation au secrétaire général de l’Elysée, au ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, et à leurs proches collaborateurs. Cette semaine, le Réseau éducation sans frontières (RESF) mobilise : résolu à « ne pas accepter de Hollande ce qui était le plus odieux chez Sarkozy ».

Lire la suite sur : http://www.lalibre.be/actu/international/article/742279/le-depit-droit-de-l-hommiste.html

 

 

 

Pour le changement : finalement, faudra attendre encore un peu.

mai 24, 2012

Par Sébastien Fontenelle  

Immédiatement après avoir pris ses fonctions de nouveau ministre de la Sûreté de l’État : Manuel Valls a enfilé son imper mastic, façon commissaire Maigret circa 1959, pour se rendre, incontinent, et comme faisait toujours Claude Guéant (CFTCG), à Marseille (Bouches-du-Rhône), qui est pour ces gens-là un endroit hautement symbolique, puisque pas moins de quatorze individus y ont déjà été abattus « depuis le début de l’année » dans des « règlements de comptes » [1] – comme nous l’ont doctement expliqué nos ami(e)s les journalistes (NALJ) sur un ton qui suggérait assez nettement qu’ils n’avaient rien vu de tel depuis l’assassinat de plein de bootleggers par le lâche Al Capone, le 14 février 1929.

La suite à lire sur : http://www.politis.fr/Pour-Le-Changement-Finalement,18442.html