Posts Tagged ‘Vichy’

Pierre Laval d’hier et d’aujourd’hui

novembre 28, 2020

par Bibi

Le cinéaste Laurent Heynemann et son équipe de tournage font actuellement un téléfilm sur Laval, le collaborateur. Le réalisateur a pris ses quartiers à Vichy. Son téléfilm sera diffusé sur France 2 en 2021. On y parlera du procès et de la vie du premier des Collaborateurs.

A l ‘heure où tant d’historiens taisent les liens de Pierre Laval avec la très haute finance nationale (Banque Worms, BNCI) et internationale (américaine, oui oui), espérons qu’une partie du téléfilm parlera de la fortune colossale amassée par celui qu’on appelait « Le Mandarin Noir ».

La suite sur : http://www.pensezbibi.com/categories/pensees-politiques/pierre-laval-dhier-et-daujourdhui-21705

Castaner réhabilite la police vichyste

mai 24, 2019

L’Union Juive Française pour la Paix réclame la démission immédiate du ministre de l’intérieur Christophe Castaner, faisant preuve de révisionnisme, comme si la police du régime de Vichy n’avait pas existé.

Niant les faits avérés de milliers de violences policières et des blessures parfois graves qui les accompagnent, habitué à mentir publiquement comme en attestent ses propos concernant l’hôpital de la Salpêtrière, Christophe Castaner surenchérit en faisant cette fois-ci preuve de révisionnisme, réhabilitant la police vichyste comme s’il s’agissait de résistants.

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article7200

Adrien Marquet, de Jaurès à Pétain, les dérives d’une ambition – documentaire (Histoire) de B. Bauer

février 14, 2019

Vichy d’hier. Vichy d’aujourd’hui.

octobre 7, 2018

Le Maire de Vichy, Mr Fredéric Aguilera est en colère. Suite à l’émission de FR3 et à un article paru dans le Monde, Monsieur Aguilera en a marre qu’on ramène encore et toujours sa ville sur cette France de Vichy. «Vichy, geint-il, se retrouve hélas trop souvent dans les Medias» gna gna gna. Précisons : il parle du Vichy de NOTRE histoire !

La suite sur : http://www.pensezbibi.com/categories/les-voyages-de-bibi/vichy-dhier-vichy-daujourdhui-20485

Vichy : parenthèse d’une Histoire révolue ?

juillet 12, 2015

Dimanche 19 juillet prochain, ce sera la Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’Etat français et d’ hommage aux Justes de France.
Le même jour, sera commémoré l’anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv des 16 et 17 juillet 1942.

Quatre jours plutôt, le 15 juillet, aura comparu Denis L devant le Tribunal correctionnel de Perpignan ( Pyrénées Orientales ) au motif d’avoir hébergé des sans – papiers.

La suite sur : http://www.ujfp.org/spip.php?article4287

Europe : d’étranges « pères fondateurs ».

octobre 16, 2012

Par Raoul-Marc Jennar  

Parmi les personnalités connues qui ont joué un rôle de premier plan dans le lancement du processus d’intégration européenne, on connaît la biographie du Luxembourgeois Bech, de l’Italien De Gasperi, du Belge Spaak. Des hommes qui, confrontés au fascisme, n’ont pas failli. Trois Français ont aussi joué un rôle extrêmement important. Deux sont présentés aujourd’hui comme des « pères fondateurs » de l’Union Européenne. Le troisième, moins connu, est néanmoins célébré comme « le père du Droit communautaire ». Et pourtant, leur passé justifie qu’on s’interroge sur le bien fondé des honneurs qui leur sont rendus.  

A lire sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article21255

Il y a 70 ans : La rafle du Vel’ d’Hiv’.

juillet 16, 2012

Sur les 13 152 personnes arrêtées par la police française lors de ce qui fut la plus grande rafle de juifs en France sous l’Occupation, 8 160 furent enfermées au Vélodrome d’Hiver, dans le 15e arrondissement de Paris. Retenus dans des conditions inhumaines pendant quatre jours, 1 129 hommes, 2 916 femmes et 4 115 enfants furent entassés sur les gradins de ce stade voué aux courses cyclistes, avant d’être emmenés dans les camps de Beaune-la-Rolande et Pithiviers (Loiret). Là, quelque 3 000 enfants en bas âge furent brutalement séparés de leurs parents, et déportés les premiers vers Auschwitz via Drancy.

L’article à lire sur : http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/07/16/la-commemoration-des-70-ans-de-la-rafle-du-vel-d-hiv-debute-a-drancy_1733934_3224.html

Et aussi : http://spartakiste.blogspot.be/2012/07/une-memoire-qui-flanche.html

La Résistance. (2/2)

février 3, 2011

TV5-Monde – 21h – jeudi 3/2                   documentaire

Quand il fallait sauver les juifs.    

Les organisations juives et les associations caritatives de la société civile se retrouvent confrontées à la barbarie antisémite des nazis et de Vichy.

A partir des 1940, des associations protestantes et juives agissent.

Quand les nazis décide de la solution finale, l’Etat français accepte d’être complice.

Les enfants juifs seront la priorité de ceux qui ont fait voeu de lutter contre la barbarie nazie.

La Résistance. 1/2

janvier 27, 2011

TV5-Monde – 21H – jeudi 27/1   

Vivre libre ou mourir

L’occupation de la France était détestée et la collaboration haïe. Dès décembre 1940, le SS Knochen, chargé des questions de sécurité pour Berlin, sentait que le pays grondait et qu’il fallait traquer les premiers résistants. Un homme, Jean Moulin, va réussir à coordonner toutes les formes de contestation…

www.tv5.org

Déchéance de la nationalité française, le précédant c’était sous Pétain …

août 2, 2010

http://avocats.fr/space/gilles.devers/content/vichy-26–de-gaulle-dechu-de-la-nationalite-francaise_F0BEF7F9-BEC0-4EA9-B546-0D4F4F2D317B

«Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit ; je n’étais pas communiste. Quand ils ont jeté en prison les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit ; je n’étais pas social-démocrate. Quand ils sont venus chercher des catholiques, je n’ai pas protesté ; je n’étais pas catholique. Quand ils sont venus me chercher, il n’y avait plus personne pour protester.»

Pasteur Martin Niemöller déporté (1892-1984)

Le discours sécuritaire de Grenoble du président Sarkozy a secoué le landerneau en France en provoquant un tollé pour certains et une approbation militante pour d’autres. De quoi s’agit-il? Pour la première fois, il est fait appel à la notion de déchéance de la nationalité, non pas à des Français, d’une façon indifférenciée, mais pour certaines catégories de Français d’origine immigrés. Cette distinction ouvre le débat sur la notion d’identité française acquise d’une façon provisoire ou définitive. Il est vrai que cette dichotomie du refus de ces éléments allogènes au corps social a toujours existé sous les différents gouvernements. N’est-ce pas en effet, le général de Gaulle qui s’écriait : «(…) Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante?» N’est ce pas aussi le président Mitterrand qui parlait du seuil de tolérance? Jacques Chirac, lui, parle de bruit et d’odeur pendant que Jean-Pierre Chevènement traite les jeunes beurs de sauvageons comme aux plus belles heures du mythe des races supérieures cher à Jules Ferry, et du langage zoologique dont parle si bien Frantz Fanon.

Un article pertinent du Journal Le Monde analyse les points forts du discours de Grenoble : (…) Lutte contre la délinquance, encore et toujours. (…) Après un train d’annonces répressives concernant les gens du voyage et les Roms, ce sont cette fois les jeunes délinquants qui sont dans le collimateur du chef de l’Etat, mais aussi l’immigration. «Le Parlement examinera la possibilité d’étendre les peines plancher aux auteurs de violences aggravées.» (…) La nouveauté serait ici de les mettre en application dès la première condamnation, ce qui correspond à une revendication des syndicats policiers. La nationalité française doit pouvoir être retirée à toute personne d’origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte à la vie d’un policier, d’un gendarme. On se souvient du provocateur «la France, tu l’aimes ou tu la quittes», lancé par Nicolas Sarkozy en 2006. Avec cette proposition de retrait de nationalité en cas d’agression sur un policier, le chef de l’Etat ne fait que reprendre une idée évoquée dans le programme de 2007 du Front National.(…) «Je souhaite que l’acquisition de la Nationalité française par un mineur délinquant au moment de sa majorité ne soit plus automatique.» (…) «Je souhaite que l’on évalue les droits et prestations auxquelles ont accès les étrangers en situation irrégulière. Une situation irrégulière ne peut conférer plus de droit qu’une situation régulière et légale.» Nicolas Sarkozy renoue ici avec une vieille thématique, aussi utilisée par l’extrême droite. (…) «Réforme profonde du droit pénal appliqué aux mineurs et saisine immédiate du tribunal pour enfants.» «Les parents manifestement négligents pourront voir leur responsabilité engagée sur le plan pénal.»(1)

Lire l’article : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article105103

Une déclaration destinée à détourner les médias de l’affaire Woerth-Bettencourt ?