Posts Tagged ‘vignoble’

Qui l’eût grand cru ?

décembre 28, 2017

Connaissez-vous l’iprodione ? Ce fongicide est utilisé notamment pour lutter contre la pourriture grise, un champignon parasite qui s’attaque aux feuilles des vignes. Mais il est également soupçonné d’être un perturbateur endocrinien qui peut chambouler le système hormonal jusqu’à affaiblir la qualité du sperme.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36573

Vins et pesticides

Alexandre Bain : Vin naturel Pouilly Fumé Les pollueurs et autres empoisonneurs viticoles lui ont fait enlever son appellation ! Et pourtant elle tourne !…

août 28, 2017

Du vin chimique

octobre 1, 2016

C’est la saison des foires au vin. Les fameuses petites bouteilles pas chères, dont 70 % sont estampillées « AOC », sauf que la fameuse « appellation d’origine contrôlée », censée garantir la qualité du breuvage, n’est pas vraiment un talisman anti-picrate…

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article32497

« Insecticide mon amour » : le plaidoyer d’un ouvrier viticole contre les pesticides

avril 25, 2015

par Sophie Chapelle

Il se décrit comme un amoureux de la nature. Ouvrier viticole, Guillaume Bodin a décidé de quitter son travail en 2013. La raison ? Un arrêté préfectoral de Saône-et-Loire qui impose à tous les viticulteurs un traitement préventif à base d’insecticides contre une maladie de la vigne, la flavescence dorée. Les symptômes inquiétants provoqués par ces épandages à répétitions l’ont poussé à prendre la caméra, pour comprendre les ressorts de ces décisions administratives, mais aussi les impacts des insecticides sur la santé et l’environnement. Par ce documentaire, le jeune réalisateur espère ouvrir d’autres voies pour l’agriculture, face au tout chimique.

La suite sur : http://www.bastamag.net/Insecticide-mon-amour-le-film-d-un-ouvrier-viticole-contre-les-pesticides

Pesticides : la « faute inexcusable »d’un employeur viticole reconnue

octobre 22, 2014

C’est une victoire pour les opposants aux pesticides. Après sept années de combat judiciaire, Sylvie S. (elle a souhaité que son nom ne soit pas cité), salariée dans un domaine viticole en Dordogne et intoxiquée par une pulvérisation de pesticides, a obtenu la reconnaissance de la « faute inexcusable de son employeur ».

La suite sur : http://infomedocpesticides.fr/2014/10/21/pesticides-la-faute-inexcusable-dun-employeur-viticole-reconnue/

Lire aussi : http://infomedocpesticides.fr/2014/10/21/pesticides-condamnee-pour-lintoxication-de-salaries-nutrea-renonce-a-faire-appel/

Pétition pour la réduction de l’exposition des salariés de l’agriculture et des industries agro alimentaires aux pesticides.

juin 13, 2014

par Marie-Lys Bibeyran

Est-ce que vous imaginez travailler quasi quotidiennement pendant presque cinq mois, au contact d’un cocktail de molécules chimiques dont les effets réels sur votre santé sont inconnus ?

Est-ce que vous imaginez devoir inhaler ce dangereux mélange sans pouvoir mot dire, est-ce que vous imaginez subir cette mise en sursis de votre santé pour 1115 euros mensuels ?

Un très grand nombre de salariés agricoles ou des industries agroalimentaire ne l’imaginent pas…c’est leur quotidien.

La suite sur : http://www.legrandsoir.info/petition-pour-la-reduction-de-l-exposition-des-salaries-de-l-agriculture-et-des-industries-agro-alimentaires-aux-pesticides.html

Pour signer : https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/mr-fran%C3%A7ois-rebsamen-petition-pour-la-reduction-de-l-exposition-des-salaries-de-l-agriculture-et-des-industries-agroalimentaires-aux-pesticides

Et aussi : http://www.change.org/p/mr-st%C3%A9phane-le-foll-petition-pour-la-reduction-de-l-exposition-des-salaries-de-l-agriculture-et-des-industries-agroalimentaires-aux-pesticides/u/539b4d154167673162014fcb?tk=VwIlJWwdEUPPQVCJ-DOzom7PAtM4H1X93xDNVuxNDJQ&utm_source=petition_update&utm_medium=email&utm_campaign=petition_update_email

Et encore : http://www.bonnes-nouvelles.be/site/actualites-pesticides_la_faute_inexcusable_d_un_employeur_viticole_reconnue-305-999-305-1815-fr.html

Le spectre de l’esclavage dans la viticulture médocaine

juin 4, 2014

par Marie-Lys Bibeiran

Ils sont les petites mains de l’ombre et, tout comme celui des composants du vin, leur nom est tu. Ils sont tus jusque dans leur existence, combien de personnes en s’extasiant sur la qualité, l’arôme ou la rondeur d’un vin s’arrêtent sur les faiseurs de ce joyau ? Combien de touristes sillonnant la route des châteaux vont discuter avec les salariés des grands crus dont ils vont acheter une bouteille à prix d’or à quelques centaines de mètres de là ?

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article26041

Bonne nouvelle

mai 17, 2014

par Marc Vanel

Condamnés en octobre 2011 pour avoir fauché une parcelle de vigne transgénique expérimentale en Alsace, les 54 « faucheurs » ont fait appel sur le volet pénal. La Cour d’appel de Colmar vient de les relaxer.

La suite sur : http://www.lesoir.be/546476/article/vins/vins-france/2014-05-16/ogm-faucheurs-vignes-relaxes

041

23 enfants intoxiqués aux pesticides : « attention la presse est aux aguets »

mai 15, 2014

par Antonin Lommi-Amunatequi

Dans la matinée du 5 mai, 23 élèves et leur enseignante d’une école primaire de Villeneuve, en Gironde, ont été intoxiqués après le traitement aux pesticides de vignes proches de l’école. La maire de la commune – propriétaire de l’une des parcelles de vignes en question – a cherché à minimiser l’affaire, parlant d’enfants « impressionnés ».

La suite sur : http://blogs.rue89.nouvelobs.com/no-wine-is-innocent/2014/05/15/23-enfants-intoxiques-aux-pesticides-attention-la-presse-est-aux-aguets-232899

La biodiversité en procès : l’affaire du viticulteur bio relance la mobilisation contre les pesticides

février 26, 2014

par Sophie Chapelle

Emmanuel Giboulot, viticulteur en biodynamie en Bourgogne, comparaissait le 24 février au tribunal correctionnel de Dijon. Poursuivi pour avoir refusé de polluer, en n’appliquant pas un insecticide sur ses vignes, Emmanuel Giboulot défend une autre approche de la viticulture sans recours systématique aux produits chimiques. Son combat a trouvé un écho incroyable auprès des citoyens, simples consommateurs, viticulteurs ou victimes des pesticides. Pour la profession viticole, ce procès pourrait marquer un tournant. Basta ! était à Dijon. Reportage.

A lire sur : http://www.bastamag.net/La-biodiversite-en-proces-l

On a toujours le choix. On est même la somme de nos choix. » (J. O’Connor)

Nombreux et solidaires, les citoyens peuvent changer la société