Posts Tagged ‘violences policières’

Yann Moix : « Monsieur le Préfet, je vous demande de m’attaquer en diffamation »

février 3, 2018

Monsieur le « Préfet »,

J’ai lu votre lettre. Vos récriminations condescendantes à mon endroit sont aussi méprisables que vos menaces téléphoniques à l’égard de mon producteur.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article36922

Publicités

Yann Moix

janvier 31, 2018

« Regarde ailleurs »

janvier 22, 2018

par Le Partageux

Un long métrage sur la vie des exilés à Calais. Police, violences, injustices et saloperies en douce. Rires et espoirs aussi.

La suite sur : https://yetiblog.org/regarde-ailleurs-un-film-sur-exiles-calais/

Lettre à mon frère

janvier 12, 2018

par Assa Traoré

Nous n’avons pas eu plus de courage que les autres. Nous avons pleuré 24 heures à peine, rassemblé nos peines, pour survivre et protéger ce qui de toi ne nous quittera jamais : ta mémoire.

La suite sur : https://www.politis.fr/articles/2018/01/assa-traore-lettre-a-mon-frere-38167/

Quelle justice pour le quai de Valmy ?

novembre 1, 2017

Les réquisitions entendues vendredi dernier sont si choquantes qu’elles parlent d’elles-mêmes, et pour ainsi dire se condamnent elles-mêmes. Je n’en dirai donc rien. A la place je voudrais plutôt poser la question suivante : de quoi le procès du quai de Valmy est-il le procès ? Ou plutôt de quoi devrait-il l’être, de quoi aurait-il dû l’être ?

La suite sur : https://blog.mondediplo.net/2017-09-29-Quelle-justice-pour-le-quai-de-Valmy

La nature qui se défend

octobre 31, 2017

Ce reportage a été tourné entre deux temps historiques, à savoir, le saccage de la dernière zone humide d’importance du bassin du Tescou (Tarn, 81) et la mort de Rémi Fraisse, tué par l’explosion d’une grenade F1 tirée par un gendarme, lors du festival organisé sur la zone le 25 et 26 octobre 2014, qui surviendrait trois semaines plus tard.

La suite sur : https://lundi.am/LA-NATURE-QUI-SE-DEFEND

La répression qui vient

octobre 24, 2017

« Nous voulons cesser ce genre d’incompréhension. Notre but n’est jamais d’agir avec surprise, mais avec un maximum de pédagogie, pour faire baisser le niveau de violence. »

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article35994

« Mais si t’es vraiment trop gêné d’être payé à ne rien faire, tu peux toujours te recycler chez tes p’tits frères, j’crois qu’on engage dans la police, parachutiste » (Maxime Le Forestier)

Aide aux réfugiés : le témoignage alarmant de Laurent Caffier

octobre 19, 2017

par Maïa Courtois

Laurent Caffier, « passeur solidaire » dans le Nord, est en attente de son procès pour avoir aidé des Iraniens à rejoindre l’Angleterre. Il raconte la violence de son arrestation, les menaces de l’extrême droite, et la conviction qu’il a agi par nécessité.

La suite sur : https://www.politis.fr/articles/2017/05/aide-aux-refugies-le-temoignage-alarmant-de-laurent-caffier-36975/

Des morts sans sépulture : commémoration du 17 octobre 1962

octobre 13, 2017

Par le Collectif citoyen « 17 octobre 1961 » d’Argenteuil pour la 56ème commémoration.

Mardi 17 Octobre 2017 à Argenteuil.

A 19h, Hommage aux morts sur le Pont d’Argenteuil.

A 20h, Projection du film « Les balles du 14 Juillet 1953 »
de Daniel Kupferstein à la Maison des jeunes, 3 rue des Gobelins.

Un jour d’octobre 1961, la Seine a rougi d’un crime d’État.

Depuis, dans le silence et l’obscurité de ce même État, des femmes et des hommes meurtris par leur dignité arrachée se souviennent. Chaque 17 du dixième mois de chaque année, ils se retrouvent sur un pont qui enjambe la mémoire de l’eau.

La suite sur : http://ujfp.org/spip.php?article5914

Le LIVRE de J-L Einaudi sur le 17 octobre 1961 à Paris : massacre d’Algériens par la police de Papon : http://bibliothequefahrenheit.blogspot.be/2017/10/la-bataille-de-paris-17-octobre-1961.html

La VIDEO de l’entretien avec J-L Einaudi sur le 17 octobre 1961 à Paris :

Je t’attends à Charonne

Réfugiés à Calais : « C’est comme vivre en enfer »

juillet 27, 2017

par Le Partageux

Le rapport de Human Rights Watch est sous-titré “Abus policiers à Calais contre les migrants enfants et adultes”. Tu n’y trouveras pas plus de “Fuck Macron !” dans la version anglaise que de “Collomb l’enculé” ou bien de “sous-préfet nazi” dans la version en français. C’est du travail d’organisation internationale. Irréprochable.

La suite sur : http://yetiblog.org/index.php?post/2605