Posts Tagged ‘violences policières’

GCO : contre l’injustice, il ne nous reste que la grève de la faim

octobre 8, 2018

par Maurice Wintz

Répression violente de manifestants pacifiques et d’élus par les gendarmes, jugement du tribunal couvrant l’illégalité de l’État, mépris des avis des comités officiels et de l’enquête publique : pour imposer à Strasbourg une autoroute de Vinci, l’État emploie des moyens iniques, explique l’auteur de cette tribune. Qui se demande : que reste-t-il à faire aux citoyens pacifiques et respectant la loi ?

La suite sur : https://reporterre.net/GCO-contre-l-injustice-il-ne-nous-reste-que-la-greve-de-la-faim

Publicités

Derrière l’affaire Benalla, la banalisation de la violence policière

juillet 25, 2018

par Hervé Kempf

L’affaire Benalla révèle que M. Macron n’est plus invincible. Elle dévoile aussi la tentative de créer une police privée, dans une logique néolibérale extrémiste. Mais l’angle mort du scandale reste la banalisation de la violence policière : le tabassage aurait été admis… s’il avait été le fait d’un policier.

La suite sur : https://reporterre.net/Derriere-l-affaire-Benalla-la-banalisation-de-la-violence-policiere

Les bavures policières et le fossé grandissant

juillet 9, 2018

par Marwen Belkaid

Mardi dernier, un jeune homme est mort à la suite d’un contrôle de police. Il s’appelait Aboubakar Fofana, il avait 22 ans et il a été tué d’une balle à la carotide. Depuis, dans le quartier du Breil à Nantes, la tension n’est pas redescendue. Aboubakar Fofana n’est que le dernier d’une longue liste de victimes de bavures policières et, à chaque fois ou presque, le même mécanisme se met en place, celui de diaboliser celui qui vient de mourir – nous y reviendrons. Très rapidement en effet la mort du jeune homme a été instrumentalisé par bien des politiciens et des éditorialistes comme il est de coutume, une forme de stratégie visant sans doute à attaquer pour mieux défendre l’institution policière réputée incritiquable.

La suite sur : https://marwen-belkaid.com/2018/07/09/les-bavures-policieres-et-le-fosse-grandissant/

La police, gardienne de la paix ou force de l’ordre social ? (1/4): tout le monde déteste la police ?

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38417

https://page42.org/du-caractere-inflammable-des-livres-et-de-la-soi-disant-lutte-contre-la-barbarie/

« Regarde ailleurs », pour rendre une humanité au terme « migrant »

juin 18, 2018

Lutter contre les préjugés, comprendre la politique de dissuasion, montrer le décalage qui existe entre les discours officiels et la réalité du terrain : tels sont les objectifs du documentaire « Regarde ailleurs » de Arthur Levivier. Le documentariste a passé plusieurs mois auprès des exilés, et avec les bénévoles et habitants de Calais. Son film, disponible en anglais et en arabe, s’attache à rendre leur humanité aux migrants, en mettant en avant leur force et leur humour. Un documentaire d’une grande actualité alors que 629 migrants errent à bord de l’Aquarius en Méditerranée, en quête d’un port européen où débarquer, et que tout le monde regarde ailleurs.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Regarde-ailleurs-pour-rendre-une-humanite-au-terme-migrant

En quarante ans, 478 morts à la suite d’interventions policières

juin 14, 2018

Les forces de police et de gendarmerie ont pour mission d’assurer la sécurité des personnes, des biens et des institutions. À ce titre, elles disposent du pouvoir de recourir à la force et d’utiliser leurs armes à feu, dans des circonstances précises. Ce pouvoir, conféré par l’Etat, occasionne des morts. Qui sont-ils, pourquoi et comment sont-ils tués ? Dans quelles conditions l’action des forces de l’ordre se révèle-t-elle fatale ?

La suite sur : https://bastamag.net/webdocs/police/

Et : https://www.bastamag.net/Pourquoi-une-base-de-donnees-sur-les-violences-policieres-letales-notre

https://www.bastamag.net/Quand-les-forces-de-l-ordre-tuent-40-ans-de-deces-sans-bavures

17.544.153 euros de munitions pour la police…

juin 11, 2018

Combien de mutilations, de vies brisées, de morts à venir ?

La suite sur : http://www.lafeuillecharbinoise.com/?p=13524

Vendredi 15 juin, nous serons au procès de Rémi Fillau

juin 7, 2018

Rémi Filliau se retrouve poursuivi par la police pour « rébellion » après une action non violente menée en Clown au siège des Républicains en Marche. Il s’agissait de demander la signature par la France du Traité d’interdiction des armes nucléaires. Ce traité est porté par l’ICAN (Campagne Internationale pour l’interdiction des armes nucléaires), organisation qui a obtenu le dernier Prix Nobel de la Paix en 2017.

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article14354

Comment croire ce bon(i)menteur !… par La Belette

juin 6, 2018

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38112

Personne ne peut vous diminuer sans que vous y consentiez. (Eleanor Roosevelt)

Ce qui attend les Français qui protesteront : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article38106

Macron = Répression

juin 5, 2018

Gardes à vue par centaines, blessures graves et prison ferme : le mouvement social de plus en plus réprimé.

par Rachel Knaebel

Ici, des lycéens embarqués par dizaines et amalgamés à des « bandes violentes ». Là, un manifestant dont le pied est arraché par une grenade. Ailleurs une enquête pour « association de malfaiteurs » contre des activistes antinucléaires, ou encore un délit de solidarité en « bande organisée » pour être venu en aide aux exilés. Depuis le printemps, gardes à vue et peines de prison pleuvent sur les participants aux mouvements sociaux qui agitent la France, de la Zad aux universités, de Bure à Briançon. Alors que le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb vient de réitérer des menaces à peine voilées à l’encontre des futurs manifestants, Basta ! dresse un bilan – non exhaustif – d’un trimestre de répression.

La suite sur : https://www.bastamag.net/Gardes-a-vue-par-centaines-blessures-graves-et-prison-ferme-le-mouvement-social

Violences policières : une journée de réflexion et d’échanges : https://www.bastamag.net/Violences-policieres-une-journee-de-reflexion-et-d-echanges

Campagne de Vies Volées contre les techniques d’immobilisation mortelles !

juin 3, 2018

Plus de dix ans d’impunité…

Le 17 juin 2007, Lamine Dieng est mort étouffé par plusieurs policiers, écrasé par leurs poids et immobilisé au sol par un plaquage ventral.

Lamine n’est ni le premier, ni le dernier à mourir des mains de la police. Plusieurs Gestes et Techniques Professionnelles d’intervention (GTPI) sont dangereuses, voire mortelles, et sont proscrites dans d’autres pays : le plaquage ventral, la clé d’étranglement et le pliage.

En France, ces techniques ne sont pas interdites. Elles continuent même d’être enseignées dans les écoles de police.

Pire, les policiers auteurs de crimes bénéficient d’une impunité quasi systématique. Après des années de procédures judiciaires coûteuses et psychologiquement difficiles, les familles des victimes sont contraintes d’accepter l’inacceptable, réduites au silence et à un deuil impossible. Sans vérité, il n’y a pas de justice. Et sans justice, il n’y a pas de paix.

La suite sur : https://desarmons.net/index.php/2018/06/03/campagne-de-vies-volees-contre-les-techniques-dimmobilisation-mortelle/

Pour agir : https://www.change.org/p/emmanuel-macron-laissez-nous-respirer-interdiction-des-techniques-polici%C3%A8res-d-immobilisation-mortelles?recruiter=878091223&utm_source=share_petition&utm_medium=email&utm_campaign=share_email_responsive