Posts Tagged ‘vote’

La victoire du MR N-VA compatible

novembre 13, 2019

https://www.levif.be/actualite/belgique/la-victoire-du-mr-n-va-compatible/article-opinion-1215371.html

Avec une :
 » faible participation électorale. Seulement 13.000 votes sur plus de 24.000 membres du parti alors que ces élections ont reçu toute l’attention des médias » : https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/eliminee-christine-defraigne-reagit-le-resultat-du-premier-tour-prouve-qu-il-existe-un-courant-social-et-progressiste-fort-au-mr-5dcaf1bed8ad58130da8d699

https://www.levif.be/actualite/belgique/denis-ducarme-rejette-les-consignes-de-vote/article-news-1215125.html

Salsa contre le blocus

octobre 24, 2019

Vendredi 25 octobre2019, de 17h00 à 18h30RASSEMBLEMENT DEVANT LA GARE CENTRALE A BRUXELLES Carrefour de l’Europe

Depuis plus de 60 ans, Cuba souffre d’un blocus illégal mis en place par les Etats Unis.Le Président Trump prend,l’une après l’autre,des mesures qui étranglent le peuple cubain.Le pays se trouve depuis quelques semaines dans une crise énergétique qui a un impact énorme surla population et sur l’économie cubaine.Début novembre, l’Assemblée Générale des Nations Unies va, pour la 28èmefois, se prononcer contre le blocus des Etats Unis contre Cuba. Seuls les Etats Unis et Israël ont voté contre l’an passé.Nous appuyons la Belgique et l’Union européenne qui vont se prononcer contre le blocus.Mais les mots seuls ne suffisent pas. Nous demandons à notre gouvernement des actions et des mesures concrètes qui garantissent le droit au développement de Cuba.Cet appel est soutenu par plus de 40 organisations de la société civile.

Plus d’infos sur : https://nonaublocus.be/

CETA : vote reporté, majorité, majorité contestée

juillet 18, 2019

L’Assemblée nationale vient d’examiner le projet de loi de ratification du CETA. Un vote solennel, initialement refusé par une majorité fortement critiquée, sera finalement organisé le mardi 23 juillet. Les organisations de la société civile s’en félicitent : les députés devront choisir entre ratifier un accord qui aggravera les conséquences sociales, écologiques, agricoles et économiques de la mondialisation économique et financière ou bien, rejeter le CETA et se donner la possibilité de remettre à plat la politique commerciale européenne. Elles appellent les collectifs locaux et toutes celles et ceux qui ne veulent pas du CETA à amplifier la mobilisation et intensifier l’interpellation des députés de la majorité d’ici au vote solennel du 23 juillet.

La suite sur : https://france.attac.org/actus-et-medias/salle-de-presse/article/ceta-vote-reporte-majorite-contestee-amplifions-la-mobilisation-citoyenne

Pour faire pression : https://www.collectifstoptafta.org/ceta/article/urgence-ceta-demandez-a-vos-parlementaires-de-ne-pas-ratifier-le-ceta

RIP : voter et faire voter la proposition de loi référendaire sur ADP

juin 13, 2019

par Pierrick Tillet

La proposition de loi référendaire sur la privatisation des Aéroports de Paris (ADP) est ouverte aux citoyens. Si cette proposition recueille au moins 4,7 millions de signatures, un référendum national d’initiative partagée (RIP) sera organisée sur la question.

Le véritable enjeu de la future consultation : permettre à tous les citoyens de donner leur avis sur la politique de privatisation des services publics existants menée par le gouvernement : ADP, mais aussi réseaux routiers et ferroviaires, santé (hôpitaux, sécurité sociale…), infrastructures industrielles (barrages…), Française des jeux…

La suite sur : https://yetiblog.org/archives/18075

https://www.bastamag.net/ADP-referendum-RIP-signatures-privatisation-service-public

https://www.liberation.fr/checknews/2019/06/13/pourquoi-le-site-du-referendum-contre-la-privatisation-d-adp-est-il-si-critique_1733453

5 raisons de ne pas voter blanc ou nul

mai 21, 2019

par Damien Robert

« Cette fois-ci, je ne vote pas. Je suis dégoûté. » Cette phrase, on l’entend beaucoup pour le moment. Cette colère est compréhensible, évidemment. Mais, pour s’opposer aux scandales politiques, à l’enrichissement des millionnaires pendant que les travailleurs s’appauvrissent et aux promesses vite périmées, un vote pour le PTB a plus de poids qu’un vote blanc ou nul. Voici pourquoi.

1. « Je n’irai pas voter ou je voterai blanc, comme ça, au moins, ma voix n’ira pas à des partis qui se foutent de nous. »

Cette impression est fausse, car un vote blanc ou nul n’est pas comptabilisé dans la répartition des sièges. Ces votes ne sont donc pas pris en compte, alors qu’ils auraient pu donner plus de poids aux idées d’un parti différent des autres. En votant blanc, nul ou ne votant tout simplement pas, on laisse les partis traditionnels garder la main. On obtient donc le résultat contraire de ce qu’on veut.

Voter blanc, c’est donner sa voix aux partis traditionnels.

2. « Au PTB, vous êtes comme les autres. »

Au PTB, personne ne s’enrichit en faisant de la politique. C’est tout simplement interdit par les règles du parti. Nos députés vivent avec le salaire moyen d’un travailleur. Ils savent donc ce que c’est d’avoir 20 ou 50 euros en plus ou en moins dans le portefeuille. Nous ne trempons pas non plus dans les magouilles des partis traditionnels. Notre objectif est que les richesses produites par les travailleurs reviennent aux travailleurs. Notre objectif n’est pas de voler ces richesses pour notre profit personnel.

Le PTB est un parti authentique, qui n’est pas comme les autres.

3. « Voter pour vous ne sert à rien : vous avez des députés, mais rien ne change. »

Chaque voix pour le PTB est une voix qui servira à défendre les intérêts des gens contre ceux des milliardaires qui ne paient pas d’impôts. Voter PTB, c’est avoir la garantie qu’il y aura au Parlement plus de gens comme Raoul Hedebouw, qui disent tout haut ce tout le monde pense tout bas. Chaque voix pour le PTB est la garantie qu’il y aura dans les parlements des gens pour dénoncer les magouilles et faire des propositions pour défendre plus de pouvoir d’achat, plus de justice fiscale et une transition écologique qui ne sera pas financée en prenant dans les poches des travailleurs.

Le PTB dénonce les magouilles et défend les travailleurs.

4. « Voter PTB ne sert à rien, vous ne serez jamais au pouvoir, ou pas avant très longtemps. »

Plus le PTB aura de votes et de députés, plus notre voix pèsera et plus les autres partis seront obligés d’entendre nos revendications. On le voit déjà aujourd’hui à petite échelle dans la campagne électorale, où ils copient notre programme alors que nous n’avons que deux élus. Avec plus de députés, nous pourrons peser encore plus sur les décisions politiques et sur les négociations. Ils seront obligés de nous prendre en compte.

Le PTB fait déjà bouger les lignes.

5. « Au PTB, vous faites des promesses, comme les autres. »

Nous avons aussi un programme, comme les autres. Mais il y a deux différences fondamentales avec les autres partis. D’abord, notre programme défend les intérêts des gens. Ensuite, contrairement aux autres partis, nous ne faisons pas croire qu’il suffit de voter pour nous pour que notre programme soit appliqué. Nous savons aussi qu’il faudra lutter, comme nos aînés l’ont fait.

Le PTB ne fait de promesses en l’air et s’engage à lutter pour le changement.

Le vote PTB, c’est donc la garantie d’avoir un vote utile, qui va porter votre voix. C’est la garantie d’avoir un parti qui ne retournera pas sa veste. C’est la garantie d’avoir un parti qui va lutter et mobiliser pour gagner. Pas de blablas, mais des actes.

Alors si vous en avez marre et que vous êtes dégoûtés de la politique : ne vous abstenez pas, votez PTB.

https://www.ptb.be/5_raisons_de_ne_pas_voter_blanc_ou_nul

Dupond et Dupont, piège à c….

mai 20, 2019

par Théophraste R.

Ils n’ont jamais résolu un problème, accablent les innocents et laissent filer les coupables. Confiez-leur le volant de l’État, ils s’emplâtrent contre un platane, ils cassent la mécanique et font couler le sang. Ils s’appellent Dupond-Dupont ou LREM-RN.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article41296

Entre espoir et calcul : quel vote à gauche en Belgique ?

mai 18, 2019

par Nicolas Pierre

Avant toute chose, je voudrais préciser que ce texte n’est que le fruit de réflexions personnelles, probablement plus proche de la pensée à voix haute que de la certitude irréfragable. N’étant membre d’aucun parti politique, les informations sont essentiellement celles disponibles dans la sphère publique, et peuvent donc à ce titre être, à mon grand dam, partiellement inexactes.

La suite sur : https://www.revuepolitique.be/entre-espoir-et-calcul-quel-vote-a-gauche-en-belgique/

Elections israéliennes : Votez apartheid

avril 8, 2019

par Gidéon Lévy

« Nous sommes sûrs d’au moins un résultat à l’issue des élections de ce mardi », écrit Gideon Levy dans l’éditorial de Haaretz. « C’est qu’il y aura au moins une centaine de députés sur les 120 élus qui seront des supporters de l’apartheid ».

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article128

Ronnie Kasrils dénonce l’apartheid israélien et le chantage à l’antisémitisme : http://europalestine.com/spip.php?article133

Mai 2019- Pensez-y

avril 2, 2019

http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article40881

L’inquiétante réforme de la justice votée par seulement 7 % des députés

mars 2, 2019

par Nolwenn Weiler

Ce lundi 19 février, 42 députés – sur 577 – sont présents pour voter le projet de loi de programmation 2018-2022 pour la Justice. Un sujet crucial : celui-ci prévoit un bouleversement important de notre système judiciaire, déjà bien fragilisé. 31 députés contre 11 approuvent le projet de loi. Soit seulement 7 % des députés.

La suite sur : https://www.bastamag.net/L-inquietante-reforme-de-la-justice-votee-par-seulement-7-des-deputes