Posts Tagged ‘Yémen’

Armes belges livrées à l’Arabie saoudite: nouveau recours au Conseil d’Etat de plusieurs associations

septembre 14, 2020

Trois associations ont introduit un recours en annulation au Conseil d’Etat contre les licences d’exportation d’armes vers l’Arabie saoudite accordées par la Région wallonne à la FN Herstal et à John Cockerill Defense, ont-elles annoncé lundi.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/armes-belges-livrees-a-l-arabie-saoudite-nouveau-recours-au-conseil-d-etat-de-plusieurs-associations-5f5f82cc7b50a677fb7fcada

Armes. La France, terre d’accueil

juillet 3, 2020

En toute impunité et en flagrante contradiction avec ses engagements internationaux, la France fournit des armes à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, pays engagés dans le conflit au Yémen. Conflit qualifié de la pire catastrophe humanitaire au monde par l’ONU.

En lien avec notre campagne « silence on arme », nous avons mené une enquête inédite qui révèle la manière dont la France va un cran plus loin, en permettant à des militaires saoudiens de venir se former sur le sol français.

La suite sur : https://www.amnesty.fr/controle-des-armes/actualites/revelations-en-france-un-centre-de-formation-pour-des-soldats-saoudiens

Une décision capitale contre les ventes d’armes à des États voyous : https://www.amnesty.be/infos/blogs/blog-paroles-chercheurs-defenseurs-victimes/ITW-VL

La France continue d’alimenter en armes le conflit au Yémen

juin 14, 2020

« Une sale guerre ». C’est ce que déclarait, le 28 mai 2019, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères pour parler du conflit au Yémen. Pourtant, cela n’a pas empêché la France de poursuivre ses livraisons de matériels de guerre aux principaux pays impliqués : l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis.

La suite sur : https://www.amnesty.fr/controle-des-armes/actualites/la-france-continue-dalimenter-en-armes-le-conflit

Stop à la complicité de la France au Yémen : agissez depuis chez vous !

avril 18, 2020

Le 25 mars marque les cinq ans du conflit au Yémen. Cinq ans que les civils se trouvent pris en étau entre terreur et bombardements. A l’occasion de ce funeste anniversaire, nous dénonçons la complicité de la France qui a continué de vendre des armes aux principaux belligérants impliqués dans ce conflit. Nous vous proposons dès aujourd’hui d’agir depuis chez vous pour interpeller Emmanuel Macron afin qu’il prenne ses responsabilités et cesse ces ventes d’armes illégales. Les civils au Yémen ont besoin de vous !

La suite sur : https://www.amnesty.fr/actions-mobilisation/stop-complicite–france-au-yemen-agissez-chez-vous?utm_source=email-info&utm_medium=email&utm_campaign=EMAIL_NEWSLETTER_ARMES_3

Comprendre le commerce des armes : https://www.amnesty.fr/controle-des-armes/actualites/4-videos-pour-comprendre-le-commerce-des-armes

La France toujours l’un des plus gros fournisseurs de l’Arabie saoudite

mars 13, 2020

par Amnesty international

La France reste 3ème exportateur d’armes au monde. Le « pays des droits de l’Homme » est l’un des plus gros fournisseurs de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis.

La suite sur : https://www.amnesty.fr/controle-des-armes/actualites/la-france-toujours-lun-des-plus-gros-fournisseurs

Que l’on arrête d’appeler la France « le pays des droits de l’Humain » ! : https://www.amnesty.fr/refugies-et-migrants/actualites/protegeons-les-defenseurs-des-droits-des-migrants

Armes belges: le Conseil d’Etat suspend les licences d’exportation wallonnes à l’Arabie saoudite

mars 9, 2020

Saisi par la Ligue des droits humains, la Coordination nationale d’action pour la paix et la démocratie et le Forum voor vredesactie d’un recours contre des licences d’exportation vers l’Arabie saoudite d’armes et de matériel lié à la défense, délivrées par la Région wallonne, le Conseil d’Etat a estimé, lundi, que les conditions du référé sont remplies pour suspendre l’exécution de ces licences.

La suite sur : https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/armes-belges-le-conseil-d-etat-suspend-les-licences-d-exportation-d-armes-wallonnes-a-l-arabie-saoudite-5e66497af20d5a29c64b250e

https://www.amnesty.be/veux-agir/agir-ligne/petitions/yemenwallonieimmorale

Lanceur d’alerte menacé par les services secrets

février 26, 2020

Quelle hypocrisie ! « la Wallonie n’approvisionnerait plus l’armée de l’air saoudienne, mais ne voit pour l’instant aucun problème à approvisionner la Garde royale et nationale. « 

février 8, 2020

par Jeroen Zuallaert

Avec Ecolo au gouvernement, la Wallonie allait exercer une surveillance plus stricte sur l’exportation d’armes, mais pour l’instant, les livraisons vers l’Arabie Saoudite continuent.

La suite sur : https://www.levif.be/actualite/belgique/les-ecologistes-embarrasses-par-les-armes-pour-l-arabie-saoudite/article-normal-1249447.html

Crimes de guerre et entreprises d’armement : une enquête s’impose

décembre 14, 2019

Plusieurs acteurs de la société civile demandent à la Cour pénale internationale d’enquêter sur des entreprises européennes d’armement, dont Dassault, Thalès et MBDA. Le but ? Le but ? Déterminer si elles ont des responsabilités pour les crimes de guerre commis au Yémen.

La suite sur : https://www.amnesty.fr/actualites/crimes-de-guerre-et-entreprises-darmement-enquete?utm_source=newshebdo&utm_medium=email&utm_campaign=news-hebdo-2019-12-13

Base militaire, checkpoints et prison secrète : un rapport pointe la « militarisation » des infrastructures de Total au Yémen

novembre 18, 2019

par Observatoire des armements

Paris, jeudi 7 novembre 2019 – Un rapport publié aujourd’hui par l’Observatoire des armements et SumOfUs, en collaboration avec les Amis de la Terre, retrace la militarisation des activités de Total au Yémen depuis les années 1980. Des sources ouvertes et témoignages recueillis font état de la configuration de Balhaf, le site de liquéfaction gazière opéré par Total, comme base militaire (depuis 2009) et prison secrète (en 2017 et 2018). Le rapport interroge aussi le rôle du gouvernement français, acteur de la militarisation du site, et a garanti le projet gazier de la multinationale.

La suite sur : http://www.obsarm.org/spip.php?article325