Vénézuela : brève chronologie d’une ingérence

par Juan Francia  

Un mois après l’approbation du « décret Obama », un groupe de trente-et-un ex-présidents parmi lesquels les plus virulents, à savoir José Maria Aznar, Felipe Gonzalez, Alvaro Uribe, Andres Pastrana, Felipe Calderon et Sebastian Piñera, a réclamé à Panama et ce, en accord avec les Etats-Unis, la libération des « prisonniers politiques » au Venezuela. Étonnamment, ces mêmes ex-présidents espagnols, Felipe Gonzalez ou José Maria Aznar, semblent plus réticents à exiger avec la même véhémence le respect des Droits de l’Homme dans leur propre pays pourtant accusé, par le Commissaire de Justice de l’Union européenne, de détenir des prisonniers politiques.

La suite sur : http://www.michelcollon.info/Venezuela-breve-chronologie-d-une.html?lang=fr

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :