Posts Tagged ‘cancer’

Covid-19 : les malades du cancer victimes collatérales de la politique de Macron

juillet 7, 2020

Cancer : l’art de ne pas regarder une épidémie

juillet 2, 2020

par Célia Izoard

Comment se fait-il que, dans une société fondée sur le traitement de l’information et la collecte de données, il soit si difficile d’expliquer la multiplication effrénée de certains cancers ? Célia Izoard en appelle à une refonte des méthodes épidémiologiques pour enfin reconnaitre l’impact de la pollution sur la santé.

La suite sur : http://www.terrestres.org/2020/07/01/cancer-lart-de-ne-pas-regarder-une-epidemie/

https://reporterre.net/Malgre-le-Covid-la-sante-environnementale-reste-aux-oubliettes

Dynamiser la recherche, c’est bien; mais lutter contre les causes de ces cancers, c’est pour quand ?

février 15, 2020

Heureuses initiatives en cette journée mondiale du cancer de l’enfant. Une plateforme regroupant une vingtaine d’associations et un appel à projets pour dynamiser la recherche.

La suite sur : https://www.lalibre.be/planete/sante/heureuses-initiatives-en-cette-journee-mondiale-du-cancer-de-l-enfant-5e46c7ffd8ad58685c16883c

Pourquoi ne pas déjà s’attaquer aux causes connues du cancer : toutes les saloperies dans notre alimentation, notre eau, notre air, via tous les produits chimiques autorisés à l’industrie et l’agriculture intensive.
Ah oui, mais pour cela il faudrait un peu de courage !

« Au moins un enfant sur deux né en 2020 aura un cancer, mais la recherche fait des progrès »

février 11, 2020

https://www.lalibre.be/planete/sante/au-moins-un-enfant-sur-deux-ne-en-2020-aura-un-cancer-mais-tout-n-est-pas-noir-5e42485dd8ad5878d8626435

Si la recherche fait des progrès, pourquoi se soucier de lutter contre les causes du cancer !
Après tout vous attrapez un cancer : vous faites des radios, des chimios,… votre famille achète un cercueil, c’est bien vous relancez la croissance.

Implants mammaires : une bombe dans le corps ?

janvier 14, 2020

Des femmes, de plus en plus nombreuses, se disent victimes d’une grave maladie. Elles sont persuadées que leurs implants mammaires en sont la cause. Des médecins et scientifiques les soutiennent et affirment qu’elles disent vrai, que le silicone des implants se répand dans le corps et provoque des dommages considérables à l’organisme, sans même qu’il y ait de rupture de la paroi des implants. Les implants seraient, d’après elles, de véritables bombes dans leur corps. Toutes les femmes porteuses d’implants mammaires seraient exposées à de graves dangers pour leur santé. Mais les autorités et les associations de chirurgie plastique refusent de reconnaitre tout lien direct entre ces maladies et les implants mammaires. La pose d’implants mammaires est l’acte de chirurgie plastique le plus répandu au monde, avec un taux de satisfaction extrêmement élevé. Reconnaitre qu’ils sont dangereux serait une catastrophe pour le secteur. Le débat scientifique sur la question est intense. Et en attendant, de nombreuses victimes portent plainte contre leurs médecins, les fabricants et les autorités. Le reportage aborde également une autre question : celles des implants mammaires  » texturés  » (les plus utilisés). Certains modèles viennent d’être interdits aux Etats-Unis, en France et en Australie, car jugés responsables du développement d’un type de cancer qui n’existe que chez les femmes porteuses d’implants. Pourtant, ces implants continuent d’être vendus en Belgique. Enfin, dernière question abordée lors de cette enquête, celle de la responsabilité des autorités européennes. Notre enquête met en valeur un dysfonctionnement majeur dans l’attribution de label  » CE  » aux implants mammaires. Cette certification européenne permet qu’un produit soit mis sur le marché européen. Ces labels sont en réalité attribués aux implants mammaires sans qu’ils subissent les tests nécessaires vérifiant qu’ils ne représentent pas de grave dangers pour les patientes.

https://www.rtbf.be/auvio/detail_questions-a-la-une?id=2554738

Une petite gazaoui se bat seule contre le cancer dans un hôpital de Cisjordanie. Israël ne laisse pas ses parents l’accompagner

janvier 6, 2020

par Gideon Levy et Alex Levac

Miral Abu Amsha, une enfant de 10 ans qui souffre de leucémie, suit toute seule une chimiothérapie dans un hôpital de Naplouse. Et elle n’est pas l’unique patiente dans cette situation.

La suite sur : https://agencemediapalestine.fr/blog/2020/01/05/une-petite-gazaoui-se-bat-seule-contre-le-cancer-dans-un-hopital-de-cisjordanie-israel-ne-laisse-pas-ses-parents-laccompagner/

Amazonie : l’avocat des autochtones harcelé par le groupe pétrolier Chevron

novembre 24, 2019

par Elisabeth Schneiter

Le géant pétrolier Chevron, condamné après des décennies de pollution en Amazonie, harcèle l’avocat phare des autochtones. Steven Donziger a refusé de leur livrer son ordinateur et est désormais assigné à résidence.

La suite sur : https://reporterre.net/Amazonie-l-avocat-des-autochtones-harcele-par-le-groupe-petrolier-Chevron

bienvenue à Cancer alley

novembre 10, 2019

Ce reportage d’Aude Massiot, publié en juin 2019 a obtenu le prix Varenne pour la presse quotidienne nationale en novembre 2019.

En Louisiane, le couloir pétrochimique entre Baton Rouge et la Nouvelle-Orléans concentre les taux de cancer les plus élevés des Etats-Unis. Libération est parti à la rencontre de ces communautés, majoritairement afro-américaines, empoisonnées par leur environnement.

La suite sur : https://www.liberation.fr/apps/2019/06/bienvenue-a-cancer-alley/

L’horreur du pétrole des sables bitumineux

octobre 1, 2019

Des échantillons d’air prélevés dans le nord de l’Alberta indiquent que les sables bitumineux sont plus polluants qu’on ne le pense, affirment des chercheurs.

La suite sur : https://gaetanpelletier.wordpress.com/2019/09/29/lhorreur-du-petrole-des-sables-bitumineux/

Nous sommes devenus fous !

« Les rumeurs concernant le danger de mort pour Bassam Al-Sayeh sont très éxagérées », écrivait le site israélien www.israellycool.com, le 1er septembre dernier,

septembre 9, 2019

Le prisonnier politique palestinien Bassam al-Sayeh, 47 ans, qui souffrait d’un cancer et qui n’a pas été soigné en conséquence dans les geôles de l’occupant, vient de mourir ce dimanche

La suite sur : http://europalestine.com/spip.php?article482