Archive for janvier 2014

En toute légalité !

janvier 31, 2014

Depuis hier, la direction d’ArcelorMittal rencontre les travailleurs les uns après les autres. Certains ont la très mauvaise surprise de recevoir leur C4 alors que la direction a annoncé à d’autres collègues de travail, mis en prépension, qu’ils allaient être rappelés en renfort sur les sites avec des contrats CDD. En tout, ce sont plus de 314 prépensionnés qui vont être rappelés pour une période de quelques mois à 4 ans. Alors que d’autres reçoivent leurs C4.

La suite sur : http://www.ptb.be/nieuws/artikel/mittal-le-bandit-qui-profite-des-lois.html

Publicités

Le FBI et l’Opération Condor

janvier 31, 2014

par Percy Francisco ALVARADO GODOY

Après l’échec de l’Alliance pour le Progrès, presque toutes les nations latino-américaines traversèrent une époque d’horreur, qui s’étendit à travers tout le continent sous la forme de dictatures militaires. La chute des démocraties fragiles et questionnables donna le pas à des régimes dirigées par des généraux, appuyés sur les formes de violation des droits humains les plus brutales, les tortures et les disparitions, sur les massacres et les assassinats sélectifs. Ce fut la nouvelle forme par laquelle les oligarchies exprimèrent leur totale soumission à Washington et mirent en valeur des ’individus sans scrupules dans le vieux style de Léonidas Trujllo, Anastasio Somoza, Fulgencio Batista et Alfredo Stroessner, mais cette fois le pouvoir dur paraissait n’avoir aucunes limites de perfidie en totale impunité. Des noms aux consonances macabres comme Rafael Videla, Augusto Pinochet, José Maria Bordaberry, Hugo Banzer et beaucoup d’autres, restèrent dans la mémoire historique de nos peuples comme un mauvais souvenir, comme une blessure ouverte et déchirante.

La suite sur : http://www.legrandsoir.info/le-fbi-et-l-operation-condor.html

Il y a 60 ans

janvier 31, 2014

Qu’est-ce qui a changé depuis ?

Lire aussi : http://www.bastamag.net/Logement-Les-gens-sont-dans-la

L’impossible coexistance

janvier 31, 2014

par Sophie Chapelle

Encore un procès qui inquiète les fabricants d’OGM. Le 10 février prochain, la Cour suprême d’Australie Occidentale examinera la plainte de Steve Marsh, un éleveur de moutons bio ayant perdu sa certification suite à la contamination de ses champs par du colza génétiquement modifié. L’enjeu, défendre son droit à cultiver sans OGM et obtenir réparation des préjudices économiques.

La suite sur : http://www.bastamag.net/Mobilisation-la-bataille-d-un

Comme la vie est dure pour certains

janvier 31, 2014

On a beaucoup glosé sur le déclassement des classes moyennes. Il vient de prendre un tour dramatique récemment avec pour illustration la situation personnelle du pauvre Jean-Pierre,

La suite chez : http://gauchedecombat.net/2014/01/30/toi-aussi-comme-monsieur-gedece-fais-le-bien-et-envoie-de-largent-a-jean-pierre/

Les 51 bons cons du porte-avions Ronald Reagan

janvier 31, 2014

par Fabrice Nicolino

Faut pas se moquer des malades et des cancéreux. Des dizaines de marins américains ont chopé de furieuses maladies pour être restés un mois sur l’eau, devant la centrale nucléaire de Fukushima.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article25085

Près de 1200 médecins mettent en garde contre les pesticides

janvier 31, 2014

Près de 1.200 médecins de France métropolitaine et des Antilles ont signé un appel mettant en garde contre la dangerosité des pesticides, a-t-on appris mardi auprès du coordinateur de l’appel. « Nous ne cherchons pas à montrer du doigt une profession, mais chacun doit prendre ses responsabilités. À nous d’assumer les nôtres en alertant sur les dangers de ces produits, particulièrement pour certaines catégories de la population, ceux qui y sont le plus exposés, ainsi que les femmes enceintes et les enfants » explique le Dr Pierre-Michel Perinaud, médecin généraliste à Limoges.

La suite sur : http://altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article25087

Courez! Les zombies arrivent lentement

janvier 30, 2014

par Gaétan Pelletier

J’étais en train de me tricoter une paire de bas pour essayer d’enrayer le fléau des importations chinoises, assis devant la télé. La méthode n’est pas efficace, mais comme en tout, on ne tricote que son être en ce (vraiment) bas monde.

Une paire de bas tricotée, ça n’a plus de valeur. L’artisan est « avaleur » avalé par la machinerie lourde des industries lustrées qui bouffent des Charlie Chaplin. Personne ne l’a remarqué, mais tricoter ou tirer des doigts des grains de chapelets, c’est quasiment pareil: le cerveau se met en mode de méditation transcendantale. Le chapelet, le tricot, le OM, c’est du même acabit: on devient sourd au vacarme de l’esprit, ce petit cheval affolé qui coure de désirs en désirs. Et quand il en a plein le QI, il désire ne plus rien avoir.

La suite à lire sur : http://gaetanpelletier.wordpress.com/2014/01/29/courez-les-zombies-arrivent-lentement/

Sous-traiter la protection sociale au détriment des plus vulnérables ? Atos au Royaume-Uni

janvier 30, 2014

par Jennifer Kennedy

Dans le cadre de sa politique d’austérité budgétaire, le gouvernement britannique sous-traite désormais la gestion des évaluations d’aptitude au travail des handicapés à la firme française de services informatiques Atos. Avec pour objectif quasi avoué de réduire drastiquement le nombre des bénéficiaires des minima sociaux. Depuis, l’entreprise se retrouve sous le feux des critiques pour le traitement implacable qu’elle semble réserver aux handicapés britanniques. Une journée d’action nationale contre Atos aura lieu le 19 février prochain.

La suite à lire sur : http://www.multinationales.org/Sous-traiter-la-protection-sociale

« La véritable mesure d’une société quelle qu’elle soit est la manière dont elle traite ses membres les plus vulnérables » (Ghandi)

Obligés de travailler ….. tout en cherchant du travail

janvier 30, 2014

par Morgane Kuehni

En Suisse, faux emplois pour vrais chômeurs

Les syndicats et le patronat s’apprêtent à renégocier, à la fin 2013, la convention d’assurance-chômage française. Ils devront trouver comment remédier au déficit de l’Unedic, alors qu’il n’y a jamais eu autant de sans-emploi dans le pays. Pendant ce temps, la Suisse, elle, pousse jusqu’à son terme la logique d’activation, c’est-à-dire la politique visant à remettre au travail ceux que l’on soupçonne toujours de fainéantise.

La suite à lire sur : http://www.monde-diplomatique.fr/2013/07/KUEHNI/49363

Combien de temps encore va-t-on sacraliser le travail ?